AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Imprévu [Sam/Koko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Imprévu [Sam/Koko]   Jeu 4 Nov - 12:03

Son crâne lui faisait mal. Il sentait le sang pulser dans ses tempes alors qu'une sensation de dureté froide envahit son corps.

Kirk grimaça de douleur alors qu'il essayait vainement de comprendre ce qui lui était arrivé. La douleur qui lui vrillait la tête rendait ses pensées floues et difficiles. Il traina doucement l'une de ses mains sur son front et tressaillit au contact chaud et humide sous ses doigts. Il avait du se faire assommer par un violent coup sur la tête et son agresseur n'y était pas allé de main morte. Le sang qui coulait entre ses doigts coagulait déjà, signe qu'il avait du être inconscient depuis plusieurs heures au moins.

Kirk se redressa difficilement sur ses bras, sentant le sol craqueler légèrement sous ses mains. Il pouvait très bien se trouver sur le sol d'une cellule ou d'une pièce en pierre. Toujours était-il qu'il était plongé dans l'obscurité la plus totale et ses yeux ne s'habituaient toujours pas aux ténèbres qui l'entouraient. Il se massa doucement les tempes et obligea ses pensées à s'agencer de nouveau correctement. Chaque réflexion était douloureuse mais il réussit à se remémorer ses derniers souvenirs avant l'attaque.

Ils étaient partis en mission d'exploration dans la partie Ouest du quadrant Delta avec pour objectif de visiter une nouvelle planète de type-M répertoriée dans les archives de la Fédération. Une mission somme-toute des plus banales. Aucun signe de vie humanoïde n'avait été détecté mais, comme cela pouvait souvent être le cas lors de ses missions d'explorations, les données que Starfleet lui transmettait se révélaient bien souvent lacunaires voire erronées. Il n'avait pas eu le temps d'apercevoir l'apparence de la créature qui l'avait assommé mais elle était indubitablement dotée d'intelligence. La dureté du choc lui avait rappelé le métal froid d'une arme potentielle.

Il n'avait plus aucun souvenir après le choc jusqu'à ce qu'il se réveille dans cet endroit froid et plongé dans le noir. Il se rappela alors soudainement qu'il n'était pas seul à avoir débarqué sur cette planète.

_Spock ?!

Son coeur s'accéléra. Il y avait de grandes chances que le vulcain ait été fait prisonnier lui aussi. Même si son officier en second était un soldat particulièrement compétent au combat, l'effet de surprise restait le même pour tous. Kirk se mit alors à quatre pattes, incapables pour le moment de se relever complètement. Non seulement ses jambes le lançaient encore douloureusement, mais il était bien incapable de deviner la taille et la hauteur de leur cellule ou de leur cage.

_Spock ? Vous êtes là ?

Il n'avait toujours aucune réponse. Pourtant, son instinct lui criait qu'il n'était pas seul. Il continua d'avancer en tendant un bras, à la recherche d'un contact quelconque qui arrêterait sa route.

_Spo-

Son genoux cogna une masse apparemment étendue sur le sol. Kirk se stoppa net et dirigea ses mains sur l'obstacle qui l'empêchait d'avancer plus loin. Il sentit de suite un corps chaud se dessiner sous ses doigts et souffla de soulagement lorsque ses mains rencontrèrent une forme pointue dépassant d'une masse de cheveux désordonnée. Son officier en second était bien là. Inconscient certes, mais toujours vivant. Il avait du lui aussi se faire assommé et trainé dans cet endroit.

_Spock, réveillez-vous. Spock !

Kirk secoua gentiment la masse inanimée sous ses mains, espérant que le vulcain reprenne vite conscience et que le coup à la tête qu'il avait du recevoir n'ait pas été trop grave pour laisser des liaisons neurologiques quelconques. Il se rappelait aussi que les vulcains avaient une vision accrue dans le noir, et il espérait de tout coeur que Spock pourrait l'éclairer sur l'endroit où ils se trouvaient.




[ps: il s'agit d'une grande pièce en pierre sans fenêtre ni porte. Mais une partie de l'un des murs peut coulisser pour laisser entrer ou sortir des personnes mais elle n'est pas visible à l'oeil nu Wink ]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Jeu 4 Nov - 18:46

La première chose dont il eut conscience fut que le lieu qu'il occupait n'offrait pas un confort comparable à la zone de la planète sur laquelle il avait préalablement été téléporté : aucun des deux soleils ne dardait ses rayons sur sa peau et la température ne devait pas y dépasser les treize degrés celsius.

Il ne s'y attarda cependant pas et se focalisa sur ce qui lui avait permis de reprendre peu à peu conscience, le son lointain d'une voix et le contact persistant d'un autre individu.

_Spock, réveillez-vous. Spock !


Le ton urgent le poussa à répondre mais il fût arrêté par la douleur qu'elle avait réveillé à l'arrière de son crâne, le clouant dans l'immobilité et l'obscurité. Il s'intima mentalement de reprendre le contrôle sur son corps et parvint à bouger faiblement les phalanges de sa main droite. Déconcerté par l'effort important que cela lui avait demandé, il ne fût libéré de cette étrange catatonie que lorsqu'il se sentit secoué par des mains fortes.

Il cligna des yeux, sa vision s'adaptant automatiquement à l'obscurité et découvrit sans grand étonnement le visage qui flottait au-dessus de lui.

_Capitaine.


Le vulcain vit les traits familiers se détendre.

Il se redressa lentement, constatant que ses mouvements, bien que prudents, lui causaient des vertiges, et prit rapidement connaissance de leur environnement, déjà intrigué par l'origine du léger courant d'air qui se glissait dans la pièce, mais reportant vite son attention sur le statut de Kirk. Et la trace sur son visage qui semblait noirâtre dans cette obscurité relative.

_Vous êtes blessé.


Dernière édition par kokoroyume le Ven 5 Nov - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Jeu 4 Nov - 19:45

Lorsqu'il entendit le son de la voix si familière de son officier en second, Kirk sourit à travers l'obscurité. Il ne pouvait pas vraiment voir l'état de santé dans lequel le vulcain se trouvait mais le fait qu'il reprenne connaissance était déjà un bon signe en soi.

Il sentit le corps du vulcain se soulever à ses côtés et il recula en rampant de quelques centimètres.

_Vous êtes blessé.

Kirk fronça les sourcils aux premiers abords. Lorsqu'il comprit enfin que le vulcain pouvait effectivement voir dans le noir, il n'avait pas pensé à ce point là, il se contenta de sourire en une petite grimace rassurante.

_Rien de grave ne vous inquiétez pas, répondit-il en se tapotant doucement le crâne avec sa main. Je suis solide !

Kirk arrêta bien vite son geste quand il sentit la douleur vriller à nouveau dans ses tempes. Il allait bien, certes, mais pas au point de jouer les martyres.

_Et vous ? s'enquit-il tendant une main hésitante vers le point d'origine d'où il percevait la voix de son ami.

Il ne pouvait pas voir l'état physique de Spock, contrairement à ce dernier, et cette impuissance n'était pas pour lui plaire. Même s'il avait toujours pu compter sur le vulcain, Kirk n'aimait pas perdre le contrôle de ses sens, encore moins de ne pouvoir s'enquérir de l'état de ses officiers.

_Votre vue est bien plus accrue que la mienne. Pouvez-vous me décrire les lieux ? Il ne semble y avoir aucun point de lumière. Je ne vois absolument rien même après plusieurs minutes.

Kirk se rassit dans une position plus confortable et se massa doucement les jambes. Ils n'avaient pas du le trainer en douceur ni le mettre dans une position adéquate. Ses muscles le lançaient encore. Mais même s'il ne pouvait rien voir et qu'il était physiquement amoindri, Kirk n'en restait pas moins un Capitaine de Starfleet. Il savait que la première chose à faire était de prendre contact avec les siens ou avec l'entité qui les avait kidnappés.

Il chercha rapidement son communicateur et son phaseur sur sa ceinture mais ne sentit absolument rien, sans surprise. Il était rare qu'ils se réveillent en cellule en ayant encore tout leur attiraille. Il ne savait pas non plus depuis combien de temps ils avaient disparus. L'Enterprise devait encore être en orbite s'il n'avait pas eu de problèmes et Sulu, Chekov et les autres devaient déjà être partis à leur recherche. Ils devaient se dépêcher de s'informer sur leur situation et les intentions de leur ravisseurs s'il ne voulait pas voir débarquer d'autres officiers dans cette cellule. Ou pire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Ven 5 Nov - 16:28

Spock ne fit aucune remarque lorsqu'il le vit se masser les jambes avec précaution.

_Je suis fonctionnel, commença-t-il en répondant à sa première question. Nous nous trouvons au centre d'une chambre en pierre d'approximativement six mètres cinquante sur cinq mètres quatre-vingt...


Il laissa une nouvelle fois son regard errer autour d'eux pour confirmer ses premières observations.

_...apparemment dépourvue de porte ou de fenêtre. Cependant...


Posant une main au sol pour y prendre appui, il se leva et banda ses muscles pour s'empêcher de vaciller. Il ferma les yeux et se concentra. Puis pivota d'un quart de tour et se dirigea vers l'une des parois de la salle. Là. Il pouvait sentir un fin filet d'air plus froid s'introduire dans la pièce. Toutefois, il eut beau étudier la pierre durant plusieurs secondes, il ne fut pas capable de déceler la moindre anfractuosité qui permettait d'affirmer que cet endroit masquait effectivement un passage éventuel.

- Si cette pièce possède une sortie, la probabilité est grande pour qu'elle se trouve ici.


[HS : c'est pas bien long, désolée >_<")]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Ven 5 Nov - 16:45

[aucun soucis Wink]

Les données que lui fournissaient Spock n'étaient pas des plus réjouissantes. Pas de fenêtres, pas de sorties, une cellule des plus inconfortable et aucun moyen d'entrer en contact avec l'extérieur.

_Il y a forcément une sortie. Même rebouchée. Sinon, nous serions déjà morts asphixiés depuis longtemps.

Kirk s'appuya sur ses avants-bras pour se forcer à se relever. Il ne supportait pas d'être immobilisé, encore moins lorsqu'il n'y voyait absolument rien. Il se dirigea à tâtons vers l'endroit où son second semblait s'être arrêté et tâta longuement le mur à l'aveuglette. Sa main droite s'arrêta à l'embrasure du sol et il ferma les yeux par réflexe pour se concentrer.

_Je sens de l'air frais qui s'engouffre par ici. Vous avez probablement raison. Mais vu l'épaisseur de ce mur en pierre, je ne suis pas sûr qu'on nous entende.

Kirk donna quelques coups de points contre le mur, ignorant les quelques pics de douleur qui se répercutaient dans ses bras. Non, rien à faire. Ils étaient bels et biens coincés dans cette cellule sans le moindre indice, lui complètement aveugle, sans aucun moyen de communiquer avec l'extérieur. Ils ne pouvaient faire qu'une chose... attendre. Bien la dernière chose que Kirk était capable de faire.

_Bien. Nous avons connu pire. Si vous avez quelques suggestions Spock, je suis preneur ! dit-il en longeant les murs pour se rendre compte par lui-même de la taille de leur cellule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Ven 5 Nov - 17:43

Le vulcain s'écarta légèrement de la paroi, tapotant doucement son doigt contre ses lèvres.

Ils avaient en effet vécu des situations plus délicates. Dans ce cas-ci, néanmoins, ils manquaient de données.

Les seules informations pertinentes dont il se souvenait avant son réveil dans ce lieu étaient les quelques secondes qui avaient précédé sa perte de conscience. Il avait entendu un poids chuter contre la terre meuble, s'était retourné pour découvrir que son supérieur était allongé au sol quelque mètres plus loin puis avait été frappé à son tour. Il s'était écroulé et avait gardé sur sa rétine l'image d'une masse écrasant son communicateur tombé au sol. Il ignorait s'il y avait eu un agresseur unique et d'une célérité suffisante pour accomplir sa tâche ou s'ils étaient plusieurs.

Il entendait toujours les pas lents de son capitaine tandis qu'il prenait connaissance des lieux. Il ne pouvait pas entendre le moindre son provenant de l'extérieur de la pièce.

_Il n'est pas impossible que des gardes se trouvent de l'autre côté de ces murs, avança-t-il.


Spock posa ses mains à plat contre la paroi de pierre.

_Cette méthode a déjà prouvé son efficacité.


Puis, parce qu'il n'avait un instant plus pris en compte le fait que Kirk ne pouvait pas voir ses actions, il ajouta :

_Je vais tenter d'atteindre l'esprit de la créature la plus proche en dehors de ces murs.

Il focalisa son esprit sur sa tâche, réduisant les perceptions de ses sens pour augmenter celles de son esprit, essayant d'atteindre le premier être pensant à sa portée... et s'écarta brusquement de la paroi, pris d'un violent mal de tête qui l'obligea à s'asseoir presque maladroitement sur le sol.

Il n'aurait pas su dire si on venait de le repousser ou si c'était une douleur déjà présente qui se réveillait soudainement mais il devait lutter de toutes ses forces pour que le martèlement douloureux ne l'entraîne pas à nouveau vers l'inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Ven 5 Nov - 18:20

Lorsque Kirk fit le tour de leur cage, il s'approcha à nouveau instinctivement de son second. Il ne savait pas si des gardes seraient postés à l'entrée, ou la pseudo entrée, de leur cellule. A vrai dire, vu la pièce dans laquelle ils semblaient se trouver, des gardes n'auraient peut-être servis à rien.

Alors qu'il réfléchissait à un moyen d'entrer en communication avec ces potentiels formes de vie, il entendit Spock lui parler d'une méthode, sûrement de communication, qu'il pensait valable dans leur situation. Kirk fronça les sourcils d'incompréhension. Lorsque son second lui donna quelques clarifications, il fit un "o" muet de la bouche avant de s'écarter de quelques millimètres, de peur que sa présence n'affecte les pouvoirs de son ami. Il ne savait pas trop comment appeler les capacités télépathiques vulcaines dont semblait faire preuve son officier en second. Il savait juste qu'il n'y avait jamais compris grand chose.

Il garda le silence, de peur de troubler la concentration du vulcain.

Puis il entendit de brusques frottements sur le sol rocailleux, comme si Spock avait brutalement marché vers ce qui lui semblait mentalement être le milieu de la pièce. Il sentit alors une masse s'aplanir en un bruit sec et ferme.

_Spock ?

Comme le silence lui répondit, il se rapprocha presque en courant de l'endroit où il croyait retrouver son second.

_Spock ! Vous allez bien ? Que s'est-il passé ?

Il tendit les mains dans le vide et rencontra enfin une masse qu'il identifia comme l'une des épaules de son ami. Il le sentit perturbé et fit glisser une main le long de son bras pour le maintenir, de peur qu'il ne perde à nouveau conscience. Il fit glisser son autre main sur la nuque du vulcain puis sur son crâne, cherchant le plus délicatement possible une blessure quelconque.

En temps normal, il aurait évité ce genre de contact avec Spock, sachant que les vulcains étaient réticents en ce qui concernait les contacts physique, mais son impossibilité à voir ce qui se passait le rendait fou. S'il ne pouvait pas s'enquérir par la vue de l'état de santé de son officier en second, il le ferait par le toucher, n'en déplaise au vulcain.

_Bon sang, j'aurais du m'en douter. Vous vous êtes fait assommer vous aussi, il ne serait pas étonnant que vous vous trimbaliez depuis votre réveil avec une sévère commotion.

Kirk s'assit aux côtés de Spock, rompant ainsi le contact de ses mains.

_Et comme d'habitude, vous ne m'en avez rien dit. N'apprendrez-vous donc jamais à vous montrer raisonnable ?

Si McCoy avait été à leurs côtés, il aurait manqué de s'étouffer en entendant Kirk proférer de telles leçons de morale. On ne pouvait pas dire qu'il montrait le bon exemple. Mais lorsqu'il s'agissait de ses hommes, et plus encore de ses amis proches, il avait tendance à leur ordonner de prendre soin de leur vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Ven 5 Nov - 23:48

Il lui fallut quelques secondes pour pouvoir repousser efficacement les vagues douloureuses qui l'avaient pratiquement coupé de l'espace l'environnant et l'avaient forcé à fermer les yeux. Il n'eut même pas le réflexe de se tendre au contact des mains tièdes qui se posèrent sur l'arrière de sa tête. Il se laissa faire sans protester, sentant l'inquiétude qui émanait de l'humain même si ses sens n'étaient pas encore revenu à leur acuité habituelle. D'une certaine façon, assez peu logique, cela lui permit de regagner plus rapidement son contrôle.

_... trimbaliez depuis votre réveil avec une sévère commotion.


Spock ouvrit enfin les yeux et vit son supérieur s'asseoir près de lui alors qu'il avait achevé son examen.

_Et comme d'habitude, vous ne m'en avez rien dit. N'apprendrez-vous donc jamais à vous montrer raisonnable ?

Le vulcain leva un sourcil en entendant cette phrase qui par bien des aspects lui semblait incongrue. Il choisit cependant de se passer de commentaires et d'en revenir au problème qui les occupait.

_Je regrette, Capitaine, il semble que je sois dans l'incapacité d'avoir recours à mes facultés psychiques pour l'instant. Je ne suis pas encore en mesure de nous fournir une solution adéquate pour quitter ce lieu.


Il aurait après tout été peu constructif de s'attarder sur son état physique alors que rien à leur portée ne permettait d'influer positivement sur celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Sam 6 Nov - 14:27

Encore une fois, il s'inquiétait pour son second. Il n'avait pas fait de reproche en soi mais, encore une fois, Spock avait exprimé des regrets. L'important n'était pas qu'il ne trouve pas la solution immédiate pour les sortir de cet enfer froid mais plutôt qu'il ne mette pas sa vie en danger. Kirk soupira doucement. Spock n'avait toujours pas compris qu'il n'en attendait pas tant de lui.

_Reposez-vous pour le moment, c'est le plus important.

Kirk laissa son regard se balader dans toute la pièce. Même s'il n'y voyait toujours rien, il avait besoin d'essayer sans cesse de dicerner la moindre petite chose. Il n'avait jamais été spécialement claustrophobe mais il ne pouvait s'empêcher d'avoir la sensation qu'il se trouvait dans un tombeau, enterré à des kilomètres sous terre.

_Je vous conseille de vous lancer dans un de vos trucs de thérapie vulcaine pour vous soigner avant toute chose. Je ne pense pas de toute façon que les choses changeront tant que nos agresseurs ne l'auront pas décidé.

Si Kirk n'était pas aussi conscient de la perte de contrôle et de ses facultés, il aurait pu envisager d'essayer de se reposer. Mais il avait déjà la sensation d'être anesthésié. Privé de lumière et immobilisé malgré lui, la dernière chose dont il avait envie était de perdre conscience. Il pria intérieurement pour que les créatures qui les avaient fait prisonniers décident rapidement de prendre contact avec eux. Ne serait-ce que pour leur faire part de leurs intentions ou de leurs exigences.

_Je resterais éveillé en attendant pour être sûr qu'il n'arrive rien.

Kirk se releva lentement, manquant à chaque fois de trébucher sur les petits cailloux éparpillés sur le sol. Il détestait être vulnérable. Et il détestait aussi le fait que Spock puisse le voir sans que lui ne puisse prendre conscience des réactions qu'il avait. Même s'il connaissait suffisamment Spock pour savoir qu'il ne le regarderait jamais avec pitié.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Dim 7 Nov - 15:24


Il voyait et entendait que son supérieur se déplaçait avec difficulté alors qu'il aurait été plus sage qu'il économise également son énergie. Cependant, comme McCoy en faisait parfois la remarque avec un certain agacement, son supérieur n'était généralement pas d'une nature patiente. D'autant plus lorsqu'il n'avait pas suffisamment d'éléments en main pour faire face éfficacement à la situation.

Diminué, il n'était lui-même que de peu d'aide pour son capitaine. Toutefois, il était de son devoir de premier officier de veiller à sa sécurité.

_Je vais entamer une brève transe de guérison. Dans un premier temps, une heure devrait suffire.


Spock croisa les jambes et se redressa. Dans cette position, il serait plus facile d'éviter qu'il ne se perde trop profondément dans sa transe. Cette méthode était certes moins efficace mais elle lui permettrait d'être très rapidement alerte si un évènement extérieur important venait troubler son repos.

_Nous ignorons combien de temps sera nécessaire pour qu'une opportunité de quitter ces lieux se présente ou pour que l'Enterprise parvienne à nous retrouver. Je suggère que nous nous relayons régulièrement durant une courte période afin de regagner nos forces et rester opérationnels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Dim 7 Nov - 16:59

Kirk hocha la tête de contentement lorsque son second entama sa transe de guérison. Ils ne pouvaient pas faire grand chose d'autre pour le moment de toute façon. Il entendit à peine le vulcain se mettre en position de méditation et acquiesça à ces dernières recommandations. Lorsque Spock se plongea dans sa sorte de transe, le silence régna à nouveau dans l'obscurité.

Kirk fit quelques pas dans la pièce, sans but précis. Attendre n'avait jamais été son fort. Le silence complet non plus. Du moins, pas dans ces circonstances. Le bruit de ses pas avaient d'abord eu quelque chose de réconfortant en soi, signe distinctif qu'il y avait encore de la vie dans cette cage de pierre. Mais après avoir fait les cents pas durant ce qui lui paru une éternité, il capitula et finit par s'asseoir.

Kirk réfléchissait sans cesse aux solutions possibles pour s'échapper, aux raisons de leur enlèvement et surtout de leur enfermement sans prise de contact. Il n'arrivait pas à trouver le but précis d'un tel comportement, quelle que soit la créature qui les avait enlevés et il détestait ne pas comprendre. Tout avait toujours un but, la vie le lui avait bien appris. Alors pourquoi les laisser enfermer dans une pièce aussi sombre sans leur laisser la possibilité de prendre contact avec leurs agresseurs ?

Sans s'en rendre vraiment compte, Kirk s'aperçut qu'il était assis, adossé à l'un des murs et qu'il ramassait machinalement le moindre caillou ou grain rocailleux qui trainaient autour de lui et les envoyait droit devant lui. Depuis combien de temps avait-il effectué ce geste ? Et s'il empêchait Spock de méditer et de guérir correctement ?

Il relâcha soudainement la petite poignée de cailloux qu'il avait amassée et regarda autour de lui. Spock ne faisait aucun bruit. Il n'arrivait même pas à l'entendre respirer. Il ne savait pas si c'était parce qu'il n'avait pas dérangé sa méditation comme il en avait eu peur auparavant ou s'il y avait véritablement un problème. Il se tut pendant ce qui lui sembla de longues heures. Essayant vainement de percevoir le moindre signe de vie émanant de son second. Mais rien, absolument rien ne transperçait le silence sombre de leur cellule.

Kirk se força à penser à autre chose, à se raisonner alors qu'il sentait une panique sourde naitre au fond de son ventre. Il ne voyait rien, n'entendait rien. Et si une chose grave était arrivée durant la méditation de Spock ? Et s'il n'arrivait pas à s'en extraire car ses blessures étaient plus graves qu'il n'y paraissait ? Après tout, le vulcain lui avait très souvent caché son état. Il se rappelait que trop bien l'histoire de son Pon Farr et des conséquences de son silence.

_Spock ? murmura-t-il doucement comme une petite fille ne voulant pas déranger les adultes dans un moment important.

Aucune réponse.

Kirk tapota nerveusement ses doigts contre le sol. Il s'inquiétait pour rien, il en était presque sûr. S'il y avait un problème, Spock lui aurait dit. N'est-ce pas ?

_Spock ? demanda-t-il un peu plus fort, sentant la panique troubler sa voix.

Aucune réponse.

Cette fois-ci, Kirk perdit la dernière parcelle de raison q'ili avait encore et se précipita en rampant vers l'endroit où il croyait avoir laissé le vulcain méditer. Il ne le trouva tout d'abord pas et son coeur s'emballa.

Calme-toi, bon sang ! s'ordonna-t-il alors que ses mains commençaient à trembler violemment.

Il continua ses recherches et tomba finalement sur la silhouette du vulcain, apparemment assise en tailleur. Il ne sut pas si le contact de ses mains sur ses jambes suffisait à le sortir de sa méditation mais il ne lui laissa pas le choix.

_Spock ! Vous allez bien ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Lun 8 Nov - 0:13

Une vague violente de panique le sortit brusquement de sa transe. Il comprit presque immédiatement qu'elle provenait de Kirk et il se tendit avant même que les dernières brumes de son état précédent ne se dissipent entièrement. Il était plus que probable qu'une telle urgence signifiait qu'ils devaient faire face à un danger immédiat.

Spock sonda rapidement la pièce du regard mais en resta perplexe. Ils étaient seuls, le statut de leur situation ne semblait par avoir changé. Et pourtant, cette profonde angoisse lui était toujours communiquée, par les mains tièdes posées sur ses jambes.

_Spock ! Vous allez bien ?


Il réalisa alors, tandis qu'il songeait enfin à relever les boucliers de son esprit pour cesser d'empiéter sur celui de l'humain et échapper à cette panique grandissante, que c'était son manque de réaction qui l'avait alarmé à ce point.

L'officier scientifique ne fit pas le moindre mouvement pour s'éloigner et, au contraire, accentua le contact en posant une main sur son bras, décidé à le rassurer sur son bien-être. Sa transe avait peut-être été interrompue de manière précoce néanmoins elle avait rempli une part suffisante de son rôle.

_Jim.

Il ignorait quels étaient les meilleurs mots à employer dans cette situation, un peu troublé par la réaction assez inattendue de son capitaine. Le laisser isolé en de telles circonstances avait été un mauvais calcul de sa part. Il se souvenait de son profond malaise lorsque lui-même avait été atteint de cécité temporaire. Son supérieur se montrant aussi assuré qu'il l'était toujours, il n'avait pas su détecter sa détresse et n'avait pas songé que la privation du sens de la vue devait être bien plus difficile à gérer pour un homme tel que Kirk.

Reconnaissant son erreur de jugement, le vulcain accentua légèrement la pression sur son bras et attendit patiemment qu'il retrouve sa sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Lun 8 Nov - 0:27

Kirk sursauta presque au contact de la main de son second. Il avait eu tellement peur qu'il lui soit arrivé quelque chose que sa réaction silencieuse, qu'il n'avait pu donc pas pu voir venir, le prit au dépourvu. Ses épaules s'affaissèrent lorsqu'il entendit Spock murmurer son prénom.

Le ton neutre mais pourtant apaisant de son second calma son angoisse instantanément. Il baissa la tête, soulagé de savoir qu'il allait bien, forçant son coeur à retrouver un rythme normal. Honteux également de s'être ainsi laissé paniquer pour rien comme il le craignait dès le départ.

_Je suis désolé, Spock. Je ne sais pas ce qui m'a pris.

Il se leva brusquement et alla s'asseoir en tâtonnant au fond de la pièce, mettant brusquement fin au contact pourtant chaud et réconfortant de la main de son ami. Il avait honte et ne voulait pas montrer qu'il avait perdu son sang froid. Il était Capitaine, un homme qui avait des centaines de vies entre ses mains chaque jour que l'univers faisait. Il lui était interdit de perdre son sang froid. Bon sang, il avait subi bon nombre d'entrainements pour ça !

_Reprenez votre méditation, je vous en prie. Mon intervention, aussi idiote soit-elle, ne doit pas vous empêcher de vous guérir.

Kirk cala son épaule et son corps contre le mur de telle façon que Spock, de là où il était, ne devait normalement plus voir son visage.

_Ca ne se reproduira plus, je vous le promets.

Si Spock n'avait pas encore fini sa méditation alors il ne s'était pas écoulé une heure depuis leur capture. Il avait pourtant l'impression d'être là depuis plus de 18 heures. S'il craquait déjà, il n'imaginait pas la suite des évènements. Il bloqua son esprit et enfouit la panique sourde qu'il ressentait quand il ne pouvait avoir aucune contrôle sur la situation. Le plus gros point faible du Capitaine Kirk était de le priver de sa capacité d'agir. Il allait maintenant devoir la combattre à son tour.

Il ferma les yeux et plia ses jambes contre lui. Il les enroula de ses bras et se laissa aller contre le mur. AInsi, il s'obligeait à rester calme et lucide. Il ne pensait à rien d'autre qu'à maintenir son esprit dans une vision de l'avenir immédiate, où il pourrait entrer en contact avec son vaisseau et les sortir de là. Il devait penser à tout, sauf à l'endroit où il était. Oublier qu'il n'y avait que le noir, le froid et l'immobilité autour de lui. Oublier qu'il venait de se ridiculiser devant son officier en second.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Lun 8 Nov - 19:30

Dès que son supérieur lui répondit, il sut qu'il remettait déjà en place son masque de capitaine de Starfleet sans crainte et maître de lui. Et, considérant la vitesse à laquelle il s'était écarté de lui pour traverser la pièce, il cherchait à enfouir ses émotions avec sans doute autant de volonté qu'aurait pu y mettre un individu de son propre peuple.

Spock observa la posture de l'homme à plusieurs mètres de lui, presque recroquevillé comme s'il cherchait à se protéger de quelque chose.

_Cette période de transe a été suffisante à stabiliser mes fonctions.


Il aurait pu à nouveau suggérer que l'humain prenne un peu de repos mais il soupçonnait que son agitation ne s'était pas encore calmée et qu'il choisirait une fois de plus de repousser la suggestion.

Le vulcain étudia sa forme prostrée, indécis. Il avait appris à connaître Kirk en servant sous son commandement, pouvait prévoir certaines de ses actions et de ses décisions. Il ne pouvait cependant pas nier qu'il ne comprenait pas toujours aisément les réactions humaines. Et s'il pouvait se baser sur certaines suppositions, notamment que cette situation particulière était oppressante pour lui, il ne pouvait pas clairement statuer sur la meilleure manière d'agir.

Il croisa les mains devant lui et réfléchit quelques instants. En se basant sur l'hypothèse improbable que leur position eut été inversée, de quoi aurait-il eu besoin à cet instant et qu'aurait fait son capitaine ? Certes, cette projection ne manquait pas de failles néanmoins, dans bien des cas, il avait déjà pu constater qu'ils réagissaient d'une manière semblable à défaut d'être identique.

_Capitaine, puisque vous n'en avez pas fait mention, je suppose que vous ignorez tout autant que moi l'identité de notre - ou de nos agresseurs. Vous souvenez-vous de données particulières que vous auriez pu détecter avec votre tricoder ? Pour ma part, comme l'Enterprise lors de son premier balayage, je n'ai relevé aucune forme de vie humanoïde à proximité lors de notre attaque.

Recentrer son esprit sur des questions plus concrètes ne pouvait selon lui qu'être une démarche appropriée.

Spock se leva et vint s'asseoir à ses côtés, reposant son dos contre le mur. Bien qu'il ne s'était pas installé de façon à pouvoir observer son visage, il semblait toujours tendu, enserrant ses genoux avec un peu trop de force comme l'indiquait la courbe accentuée des jointures de ses mains.

Ce repli soudain, cette volonté de traiter seul avec ses doutes en cet instant lui semblait... peu en adéquation avec les circonstances. Ou du moins était-ce ainsi qu'il expliquait sa propre attitude présente et cette nécessité soudaine de lui prouver qu'il était cette fois encore présent à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Lun 8 Nov - 20:16

Kirk soupira intérieurement. Il était évident qu'avec son état de panique incompréhensible, le vulcain allait refuser de se remettre en état de méditation. Et il n'eut pas tort. Pourtant, il lui avait assuré que la situation resterait sous contrôle. Il n'était donc pas logique que le vulcain s'empêche de méditer à nouveau. Spock était prévisible. C'était aussi pour cela qu'il aimait commander à ses côtés. Il connaissait ses réactions, et pouvait compter dessus. Mais là, dans leur situation, il aurait préféré avoir tort.

Kirk ne répondit rien. Il savait qu'insister auprès de son second n'aurait engagé qu'un second refus. Ils étaient parfois aussi têtus et obstinés l'un que l'autre. Il profita du silence qui suivit leur dernier échange pour focaliser son esprit sur ce qui pouvait bien se passer en dehors de cette cellule. Essayer de comprendre pourquoi ils en étaient arrivés là. Il entendit malgré tout le vulcain s'installer auprès de lui. Il sursauta très légèrement. Spock avait toujours été fin et agile. Il comprenait maintenant le grand atout que cela pouvait lui apporter : privé de lumière, il était très difficile de déceler sa présence. Et c'était peut-être ce qui était le plus difficile à supporter pour Kirk. Ne plus avoir l'assurance que son officier en second était bien présent.

Il n'arrivait plus à trouver la source supplémentaire de son assurance en la posture toujours calme et solide du vulcain. Dans son regard certes impassible mais qu'il avait appris à connaitre suffisamment bien pour y déceler le courage et la logique qui lui permettaient de commander toujours au mieux.

_Capitaine, puisque vous n'en avez pas fait mention, je suppose que vous ignorez tout autant que moi l'identité de notre - ou de nos agresseurs. Vous souvenez-vous de données particulières que vous auriez pu détecter avec votre tricoder ? Pour ma part, comme l'Enterprise lors de son premier balayage, je n'ai relevé aucune forme de vie humanoïde à proximité lors de notre attaque.

Kirk resta silencieux plusieurs secondes. Non pas parce qu'il réfléchissait à la future réponse qu'il donnerait au vulcain mais bien parce que celui-ci, d'origine bien peu bavarde, était entrain d'essayer de faire la conversation avec lui. Spock ne parlait jamais pour lui signifier qu'il n'avait rien trouvé, sauf lorsqu'il le lui demandait. La situation était claire pour tous les deux, ils avaient déjà cherché chacun de leur côté les solutions possibles pour se sortir de leur situation. La question de son second ne faisait donc aucunement avancer la situation. C'était illogique et humain. Il essayait de focaliser son esprit sur des détails afin de lui faire oublier l'angoisse qui pulsait dans sa poitrine.

Kirk sourit doucement.

_Vous avez raison, Spock. Comme toujours.

Kirk desserra doucement son étreinte autour de ses jambes, pas non plus assez pour se détendre complètement.

_Soit il s'agit de créatures dont l'anatomie est trop proche des matières qui constituent cette planète pour que nos scanners ne les détectent. Soit nous avons à faire à une espèce suffisamment avancée pour créer des boucliers ou des champs de force quelconque pour tromper les instruments de notre vaisseau.

Kirk laissa tomber sa tête doucement en arrière et la laissa reposer contre le mur, les yeux fermés. Il ne supportait plus de les ouvrir pour n'y trouver rien de plus que ce que lui offrait déjà l'arrière de ses paupières.

_Je pencherais personnellement pour la seconde option. Qu'en disent vos statistiques personnelles, M. Spock ?

Kirk se mit à imaginer le physique probable de leurs agresseurs sans toutefois parvenir à un résultat satisfaisant. Il laissa le bon soin à Spock de lui faire part de ses théories, toutes basées sur une logique extrêmement bien construite comme à son habitude. DU moment qu'il pouvait entendre sa voix percer l'obscurité, quelque chose lui disait qu'il irait bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Mer 10 Nov - 17:00

Spéculer sans posséder une base de raisonnement suffisamment conséquente n'était pas le comportement le plus logique à adopter. Néanmoins, dans cette situation précise, cela n'était pas inutile. Comme il l'espérait, les traits de Kirk était à présent moins crispés. Les paupières closes, il semblait, si non satisfait de la situation, plus serein.

Spock cessa d'observer son visage et croisa les mains devant lui. Durant quelques instants, il étudia sérieusement sa question.

L'Enterprise était équipé d'un matériel de détection des formes de vie pointu et d'officiers compétents. Si la première hypothèse du capitaine était la bonne, il était étonnant qu'aucune anomalie, aussi infime pouvait-elle être, n'ait été relevée par les scanners. Dans le second cas, il devait admettre que l'idée d'un peuple possédant une technologie supérieure mais se contentant de les assommer avant de les enfermer sans même tenter de communiquer le laissait sceptique. Toutefois, un comportement que lui aurait pu juger irrationnel pouvait parfaitement prendre son sens dans des circonstances données. Tout comme il était exact que leur propre technologie n'était pas infaillible et qu'ils étaient loin de connaître toutes les spécificités des espèces se développant dans l'univers.

Comme il s'y attendait, ses conclusions ne leur fournissaient pas plus de réponse.

_Ces deux hypothèses ont des probabilités égales de se révéler exactes ou fausses.


Il n'avait rien de pertinent à ajouter.

Le vulcain ferma les yeux quelques secondes, tentant à nouveau d'atteindre mentalement l'extérieur de leur prison mais mit rapidement fin à sa tentative légèrement douloureuse. Alors qu'il avait pu percevoir facilement l'humeur de Kirk à son contact, ce qu'il tentait de faire là n'était apparemment plus en son pouvoir. Soit il fallait qu'il entame une véritable transe de guérison pour une durée minimale de vingt-quatre heure ou son échec était dû au fait qu'il n'y avait personne à trouver et qu'ils étaient peut-être totalement livrés à eux-même.

Mécaniquement, il tourna à nouveau son regard vers l'homme à ses côtés, songeant presque involontairement au temps qu'un humain pourrait survivre dans de telles conditions.


Dernière édition par kokoroyume le Jeu 11 Nov - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Mer 10 Nov - 17:36

Comme il s'y était attendu, Spock ne pouvait lui donner plus d'éclaircissement sur leur situation. Après tout, ils avaient en leur possession les mêmes données exactes. Et s'il avait toujours eu tendance à s'appuyer sans limite sur son officier en second, celui-ci n'en devenait pas un sur-homme pour autant. Enfin, un sur-vulcain dans son cas. Mais une chose était sûre, si l'espèce qui les avez fait prisonniers possédait une technologie aussi avancées pour pouvoir se camoufler aux yeux de leurs détecteurs mais les laissait moisir dans une cellule en pierre vide de toute luminosité, c'était qu'ils avaient des intentions bien précises.

Soient ils étaient en train de négocier directement avec les membres de l'équipage de l'Enterprise, soit...

Kirk frissonna.

L'idée qui venait de lui traverser l'esprit n'avait forcément strictement rien à voir avec leur situation. Du moins l'espérait-il. Sinon, le pire restait encore à venir. L'angoisse sourde qui l'avait pris au début recommença à gagner du terrain et il se força à garder son calme. Il choisit de chantonner mentalement une musique que sa mère avait pour habitude de lui chanter lorsqu'il était plus jeune. La berceuse de son enfance lui parut le meilleur des remèdes pour calmer son esprit et il se laissa lentement aller à ses souvenirs.

Il y avait quelque chose de rassurant à imaginer la présence de sa mère en cet instant. Sans qu'il ne s'en aperçoive vraiment, Kirk se mit à murmurer doucement la contine de son enfance. L'espace d'un instant, il n'était plus enfermé dans une cage sombre mais dormait dans sa chambre sur Terre, sa mère le berçant à ses côtés.

Plusieurs heures plus tard...

Kirk se réveilla instantanément sans même s'être rendu compte qu'il s'était endormi. Il n'avait pas pensé pouvoir avoir l'esprit assez tranquille pour le faire mais la fatigue et l'angoisse semblaient avoir eu raison de lui. Il tendit instinctivement le bras sur son côté droit pour s'assurer que Spock était toujours bien avec lui. Le bout de ses doigts heurtèrent doucement ce qui ressemblait à son avant bras. Il était fort probable que Spock se soit à nouveau plongé dans une méditation profonde. Il ne resserra donc pas son étreinte mais n'enleva pas sa main pour autant. Il la laissa au contraire reposer entièrement sur le le bras de son second, n'ayant pas la force de rompre le seul contact qui le maintenait dans la réalité.

La chaleur qui se dégageait du corps du vulcain avait quelque chose de rassurant et Kirk ne pouvait se résoudre à s'en soustraire. Il espérait que Spock ne le sente pas ou n'en trouve aucun inconfort. Il avait besoin de le sentir près de lui.

Plusieurs minutes ou heures s'écoulèrent, il n'avait plus aucun notion du temps. Maintenir son attention et son esprit occupé relevé de plus en plus du miracle. Mais alors qu'il sentait son esprit retomber dans les méandres de son imagination obscure sur ce qui allait advenir d'eux, un vombrissement grave résonna dans la cellule.

_Que -

Il n'eut pas le temps d'enchainer qu'une violente lumière l'aveugla instantanément. Il croisa brutalement ses bras devant son visage pour éviter à ses pupilles un violent choc soutenu. Un bruit métallique se fit entendre, comme un objet que l'on glissait sur le sol. Il n'eut pas le temps d'entrer en contact avec ses agresseurs que la lumière disparut en un violent fracassement grave et le noir absolu envahit de nouveau la pièce.

Kirk se mit à genoux et s'avança doucement vers l'endroit d'où la lumière avait fait son apparition. Quand soudain, sa main rencontra une substance froide et mousseuse. Il releva instantanément le bras et amena ses doigts à son nez. Il venait apparemment de mettre la main dans ce qui semblait être leur premier repas de captif. Kirk donna un petit coup de langue sur l'un de ses doigts et comprit qu'il s'agissait effectivement de nourriture.

Son esprit fit alors la lumière sur ce qu'ils vivaient et l'idée qu'il avait eu auparavant ressurgit à vitesse grand V. Son poing se serra alors violemment et son bras entier se mit à trembler. Il s'éloigna le plus loin possible de ce qui devait être leur plateau repas grand luxe en grognant intérieurement. La rage et l'angoisse prirent le dessus et il ne put empêcher son poing de venir violemment s'écraser contre le mur en face de lui.

Il sentit ses os se briser mais la douleur avait quelque chose de réconfortant.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Jeu 11 Nov - 14:17

Il avait vu Kirk glisser lentement vers le sommeil et en avait été satisfait ; finalement, il s'était vu offrir une occasion de reprendre ses forces. Après quelques minutes, assuré qu'il était plongé dans un sommeil profond, il s'était permis d'entrer dans un état de méditation légère, refusant l'idée de reprendre sa transe et de les laisser totalement sans protection.

Aussi, il avait immédiatement perçu le moment de son réveil. Spock était resté impassible lorsque l'humain l'avait touché, l'ayant vu tendre la main vers lui. Mais, contrairement à ce à quoi il s'était attendu, il ne s'était pas écarté en réalisant qu'il se trouvait toujours au même endroit.

A son comportement, il était évident qu'il ignorait qu'il était parfaitement alerte. En toute autre circonstance, Kirk ne se serait sans doute pas permis d'agir de cette façon. Il acceptait rarement de montrer ses faiblesses, même à lui. Il trouvait parfois cela... désappointant. Alors, étrangement contenté par le fait qu'un si simple contact pouvait être bénéfique pour l'homme qu'il avait appris à considérer comme son ami, il n'essaya pas de s'en soustraire. De plus, n'ayant pas été pris par surprise, il ne pouvait nier qu'il n'était pas désagréable de sentir sa main tiède sur son bras.

Il replongea lentement dans sa médiation... pour en être tiré à nouveau subitement par le grondement inattendu de l'ouverture d'un pan du mur. Avant que sa vue agressée par la lumière vive ne puisse à nouveau s'habituer à l'obscurité du lieu, la lumière avait déjà disparue et un son métallique résonnait encore dans ses oreilles tandis que son capitaine se dirigeait vers sa source.

Le vulcain se leva d'un mouvement souple et le suivit, atteignant finalement leur objectif le premier et s'agenouilla sur le côté pour ne pas faire obstacle à la progression de son supérieur. A l'aspect et l'odeur de ce qui se trouvait sur la plaque de métal, il devait s'agir d'un plateau de nourriture.

On tenait à les garder en vie. Mais dans quel but ? Cherchait-on à se servir d'eux comme monnaie d'échange pour de quelconques réclamations ? Ou bien... Il songea aux éléments qu'il avait entre les mains. On les gardait dans l'obscurité, dans un lieu relativement frais. On ne tentait pas de les interroger. On les nourissait. Des possibilités peu souhaitables lui venaient à l'esprit. La première d'entre elle étant que, nonobstant leur statut d'être pensant, on les destinait à un usage plus primaire.

Il réalisa que Kirk n'était pas resté plus d'un instant devant leur repas et s'éloignait déjà. Une expression de fureur était peinte sur les traits visibles de son visage et, avant qu'il ne puisse intervenir, il le vit frapper un mur avec force et entendit le bruit caractéristique des os se brisant. En trois pas, il se tenait à ses côtés.

_Capitaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Jeu 11 Nov - 14:43

Kirk sentit quelques goutes de sang perler entre ses doigts meurtris. Il devait bien s'être cassé deux doigts, joli lot de récompense pour une colère qu'il avait du mal à gérer dans cet endroit. Mais si Kirk ne supportait pas de n'avoir aucun contrôle de la situation, il ne pourrait pas garder l'esprit avec ce qui allait suivre. Sa respiration était saccadée et son bras toujours tendu alors que sa main meurtrie reposait toujours sur le mur face à lui. Il laissa la douleur faire lentement son chemin et espéra qu'elle calmerait ses ardeurs.

_Vous ne comprenez pas ?

Kirk serra les dents, sentant une vague de douleur un peu plus forte que les autres.

_Ils nous étudient. Ils n'ont aucune autre raison logique ou irraisonnée de nous garder en vie dans de telles conditions et de nous cacher leur apparence.

Kirk ne put s'empêcher d'avoir une pensée pour le Capitaine Pike. Le récit de Spock résonna tout à coup dans sa tête alors que les images de son supérieur de l'époque le montrait comme une créature enfermée, dont le moindre comportement était auscultée sous tous les angles. Mais leur situation était moins enviable encore. Les réduire à une simple cage en pierre, privée de leur vue et de tout contact extérieur ne pouvaient signifier qu'une chose.

_Il faut absolument que nous trouvions un moyen de nous échapper.

Sa voix était froide et déterminée. Il ne laisserait pas ces créatures obtenir satisfactions d'eux. Vouloir réduire d'autres individus à leurs instinct les plus primaires comme ils cherchaient vraisemblablement à le faire était d'une cruauté sans nom. Kirk ne voulait pas en être réduit à ça. Il se connaissait suffisamment bien pour savoir que son instinct l'avait souvent sauvé mais parce qu'il le dirigeait avec raison. Sans ce contrôle là, il ne supporterait pas l'homme qu'il risquait de devenir. Et pire encore, il était inconcevable que Spock en soi le spectateur. Spock qui, lui, pouvait percevoir le moindre de ses faits et gestes. Ce don lui apparaissait comme la plus grosse punition. Le vulcain pourrait alors parfaitement prendre conscience des instincts humains les plus sauvages et les plus répugnant. Son officier ne pourrait que vouloir retourner sur Vulcain après un tel spectacle. Il ne le supporterait pas.

_Ils doivent avoir parsemé la cellule de caméras ou autres moyens d'études. A moins que leur petit jeu ne consiste à venir s'enquérir du résultat à la fin.

Le plus déterminant était maintenant de connaitre la durée de leur "étude". Mais Kirk savait au fond de lui que leur calvaire durerait longtemps. Sûrement bien plus longtemps qu'il ne lui faudrait pour perdre la raison.

_J'espère que vous avez profité de ma petite sieste pour reprendre votre transe, M. Spock. Nous allons avoir besoin de toute notre énergie pour nous évader.

Il n'avait pas montré le bon exemple, encore une fois. Mais Kirk était un homme passionné, sanguin. Voilà pourquoi il était particulièrement lucide sur ce qui risquait de lui arriver s'il restait trop longtemps ici. Une autre situation qu'il refusait d'envisager lui traversa l'esprit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Ven 12 Nov - 16:17

_Ils doivent avoir parsemé la cellule de caméras ou autres moyens d'études. A moins que leur petit jeu ne consiste à venir s'enquérir du résultat à la fin.

Il aurait pu répliquer que rien ne laissait croire qu'un quelconque système de surveillance n'avait été mis en place mais ignorant à quel genre de peuple et de technologie ils avaient à faire, cela n'aurait sans doute pas calmé l'homme. Il reconnaissait que cette possibilité - qu'ils soient considérés comme des sujets d'étude - était peu plaisante pourtant il restait légèrement surpris par la force de la colère que cette idée semblait provoquer chez son cadet.

_J'espère que vous avez profité de ma petite sieste pour reprendre votre transe, M. Spock. Nous allons avoir besoin de toute notre énergie pour nous évader.


Le vulcain se borna à l'observer. Il redevenait graduellement plus maître de lui même si les quelques gouttes de sang qui ruisselaient de ses doigts pour s'écraser au sol ne pouvaient lui permettre d'oublier son récent éclat. Son ton, cependant, était celui qu'il employait sur la passerelle lorsqu'il s'apprêtait à livrer une rude bataille. Et il y avait autre chose aussi qu'il ne parvenait à définir... Cependant, ce n'était guère l'heure des analyses comportementales, et ce n'était certes pas sa place.

Spock croisa les mains derrière le dos par réflexe, faisant fi des considérations inutiles pour l'heure, et se centra sur la décision de son capitaine.

_A présent que nous avons eu confirmation qu'il existe un mécanisme pour dévoiler l'entrée de cette salle, nous pouvons avoir recours à de nouveaux moyens d'action. Selon toute probabilité, nos geôliers viendront régulièrement nous nourrir et nous pourrions agir lors de leur prochain passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Ven 12 Nov - 16:38

Kirk enleva doucement sa main du mur dans lequel il l'avait encastré. Ses doigts le faisaient souffrir mais il avait connu des douleurs bien pire que celles-ci et il se contenta de déchirer une manche de son uniforme pour y envelopper ses plaies. Heureusement pour lui, pour eux, il ne faisait pas froid dans leur cellule. La température ambiante de la pièce laissait doublement présager qu'il y avait une volonté derrière ces murs de pierres pour les garder en vie.

_J'y ai également pensé. Mais si nous sommes effectivement des objets d'études, nous ne sommes probablement pas les premiers. J'ai bien peur que nos repas ne soient réguliers.

Kirk se rassit, réfléchissant encore une fois à la meilleure solution pour eux de s'évader. Il avait déjà perdu deux fois son sang froid et cela ne lui ressemblait pas. Spock, bien qu'il gardait le silence, avait sûrement du s'en rendre compte. Kirk avait lui-même du mal à se reconnaitre dans ces éclats même s'il n'avait jamais caché son côté sanguin. Seulement, l'obscurité et l'attente le rendait fou. Il aurait voulu pouvoir se contrôler tout du long. Il redoublerait d'effort pour y parvenir.

Il était bien décidé à attendre que leurs kidnappeurs fassent à nouveau acte de présence pour leur survie. Pour le moment, il attendrait.

Quatre jours plus tard


Kirk toussa encore une fois. Il devenait difficile pour lui de respirer correctement. La poussière s'entassait régulièrement dans ses narines et dans ses bronches. Il se frotta le menton, faisant gratter doucement la barbe qui y naissait. Il sentait ses vêtements flotter autour de ses cuisses et de son ventre. Il n'avait pratiquement rien mangé en quatre jours et il devait déjà maigrir à vue d'oeil... si seulement il y voyait quelque chose.

Comme il s'y était attendu, les créatures qui les maintenaient prisonniers avaient eu l'intelligence non seulement de leur servir leur repas de façon irrégulière, il avait parfois eu l'impression d'attendre plus de 12heures entre les repas et parfois moins de 2heures, mais aussi de leur servir à des endroits différents de leur cellule. Apparemment, leur cage était truffée de petits passages secrets où les créatures glissaient leur repas et les récipients qui leur servaient à faire leur besoins les plus triviaux. C'était peut-être là l'ultime humiliation pour Kirk qui se rappelait sans cesse que Spock pouvait toujours voir dans le noir.

_Spock, demanda-t-il d'une voix monocorde qui était devenue la sienne depuis les deux derniers jours. Quel est votre meilleur souvenir de Vulcain ?

Kirk estimait maintenant qu'il était temps pour eux d'avoir un minimum de conversation autre que tactique s'il voulait avoir encore un peu l'impression de vivre normalement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Dim 14 Nov - 13:39

Quatre jours plus tard

Spock ouvrit les yeux, fixant le mur devant lui. Ces deux derniers jours avaient profondément éprouvé ses capacités de concentration et ses périodes de méditation devenait de plus en plus courtes. Pourtant, son supérieur lui laissait tout loisir de prendre le repos dont il pouvait avoir besoin. Ils avaient peu parlé depuis qu'il était devenu évident que le moyen de quitter cet endroit n'était pas encore entre leurs mains.

Il l'entendit tousser et respirer de manière irrégulière.

L'état de Kirk se dégradait jour après jour. Bien qu'il lui laissait la plus grande part de leurs repas, lui pouvant survivre longtemps avec une quantité minimale de nutriment, l'homme maigrissait toujours. Plus inquiétant, son dynamisme coutumier avait été remplacé par une certaine amertume même s'il tentait visiblement de la laisser transparaître le moins possible.

_Spock. Quel est votre meilleur souvenir de Vulcain ?

Le vulcain ne put s'empêcher de lever un sourcil. Un instant, il songea à lui répondre que chacun d'entre-eux possédaient leurs propres particularités et qu'il serait arbitraire d'en sélectionner un sur une base purement émotive. Puis, en étudiant son expression expectative, il pensa brièvement à ses parents puis à la seconde image qui lui venait à l'esprit lorsque l'on mentionnait sa planète natale.

_Mon souvenir le plus vivide de Vulcain est sans doute celui du soleil Eridani se levant sur Shi'Kahr, de sa chaleur et de son éclat dès l'aube.

Il fixa à nouveau les murs sombres, très conscient à cet instant de l'austérité de leur cellule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Dim 14 Nov - 14:46

_Mon souvenir le plus vivide de Vulcain est sans doute celui du soleil Eridani se levant sur Shi'Kahr, de sa chaleur et de son éclat dès l'aube.

Kirk ne put s'empêcher de sourire doucement.

_Pour un vulcain, votre souvenir est hautement émotif et... humain.

Il avait même pensé un peu cliché mais venant de la part de Spock cela signifiait bien plus que ça. Il ferma les yeux quelques secondes, essayant d'imaginer la vision de ce soleil levant. Mis à part l'atmosphère difficilement respirable pour un humain, Kirk s'imagina aisément toute la beauté qu'un tel paysage pouvait avoir. Lorsqu'il rouvrit les yeux, l'obscurité coutumière l'accueillit. A force, il avait l'impression de ne même plus la voir. Il avait appris au fur et à mesure à moins compter sur sa vue et plus sur ses autres sens. Et la seule personne vers qui il pouvait les tourner était son officier en second.

Il arrivait à deviner un peu mieux ses comportements et ses humeurs. Il lui semblait arriver à percer son regard dans l'obscurité mais il savait que ces avancées relevaient bien plus souvent du fantasme que de la réalité. Spock n'était pas indestructible et il savait que le vulcain commençait lui aussi à trouver le temps long. S'il y avait bien une chose qu'il avait pu deviner sans penser que cela relevait de son imagination, c'était bien l'incapacité grandissante de Spock à se plonger en méditation. Il n'était pas pour autant rassurant de savoir que l'obscurité pouvait aussi à ce point déranger son officier en second.

_Vous n'avez jamais songé à y emmener quelqu'un ?

Il savait sa question hors de propos pour un vulcain qui s'obligeait à enlever toute émotion de ses expériences. Mais il savait que Spock était aussi à moitié humain et, qui sait, peut-être avait-il eu envie un jour de partager ce moment avec quelqu'un.

_Le souvenir le plus vivace que je garde de la Terre est étrangement simple, dit-il de sa voix monocorde comme s'il se parlait plus pour lui-même qu'autre chose.

_Je ne dois pas avoir plus de 9 ans. Je garde pourtant rarement de souvenir de mon enfance. Je me rappelle qu'il fait chaud et que le soleil inonde l'étang où ma mère et moi avons élu domicile pour un pique-nique. Je suis au bord de l'eau en train de pêcher.

Kirk ferma les yeux quelques secondes.

_C'est un pâle morceau de bois avec du fil de pêche que j'ai trouvé dans la garçonnière de mon père. Je sens qu'un poisson mord à l'hameçon et je me retourne pour appeler ma mère. Je veux qu'elle puisse voir ce que j'attrape. Mais elle est plusieurs mètres derrière moi, sur un grand tissu mauve qui contraste totalement avec le vert éclatant de l'herbe qui nous entoure.

Plongé dans son souvenir, Kirk ne s'aperçoit alors pas qu'il tend instinctivement la main droit devant lui.

_Je ne vois pas ses yeux, ils sont recouverts par ses longs cheveux blonds soulevés par une brise chaude. Mais elle sourit. Et quand j'aperçois son sourire, j'ai une sensation de bien être qui m'emplit et j'en oublie jusqu'au poisson. Je ne sais pas ce qui se passe ensuite mais je sais que cet instant est gravé dans ma mémoire. J'ai longtemps cherché pourquoi et je crois que j'ai finalement trouvé.

Il fallait dire que Kirk avait eu tout le temps nécessaire pour y penser. Il ne savait pas vraiment pourquoi mais depuis qu'il était enfermé dans cette cellule, ce souvenir refaisait souvent surface.

_Elle sourit ainsi parce qu'elle est heureuse. Ma mère m'a toujours semblé aller bien mais cette fois-ci particulièrement, son sourire avait quelque chose de profondément marquant. Nous étions seuls, elle et moi, encore une fois. Mon père était parti en mission encore une fois. Je le voyais si peu mais je m'y accommodais car je n'avais toujours connu que ça. Mais ma mère... Elle qui était si aimante, comment pouvait-elle supporter ce genre de séparation ? A cet instant pourtant, je crois que je ne l'avais jamais vu aussi heureuse. Elle aimait mon père si fort et sans limite.

Kirk ouvrit à nouveau les yeux pour mettre fin à son souvenir, son regard maintenant perdu dans l'obscurité.

_Le genre d'amour qu'on aimerait connaitre.

Kirk laissa sa voix mourir dans le noir, ne sachant pas vraiment pourquoi il disait tout ça. Et surtout, pourquoi il le disait à Spock. En admettant le fait qu'il n'en ai pas fichtrement rien à foutre, il restait vulcain. Tout ce que Kirk venait d'évoquer devait lui paraitre incompréhensible ou émotionnellement sans intérêt. Pourtant, il ne voyait pas à quelle autre personne il aurait eu envie de parler de ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Lun 15 Nov - 20:44

_...Mais ma mère... Elle qui était si aimante, comment pouvait-elle supporter ce genre de séparation ? A cet instant pourtant, je crois que je ne l'avais jamais vu aussi heureuse. Elle aimait mon père si fort et sans limite.

Il vit l'humain laisser retomber sa main en même temps qu'il ouvrait les yeux, semblant encore accroché au souvenir décrit avec tant de précision, montrant à quel point celui-ci avait été émotionnellement marquant pour lui. Ses paroles lui avait permis de se reconstituait partiellement l'évènement dans son esprit, tentant un bref instant de se mettre à la place de Kirk et de comprendre les subtilités de ce souvenir. Il doutait d'avoir parfaitement pu saisir toute sa signification, cependant. Et il se surprit à en éprouver un peu de regret, sentiment qu'il repoussa d'une pensée.

Il était peu habitué à le voir s'exposer à ce point. Certes, Kirk n'hésitait pas à dévoiler ses émotions dans bien des situations - sa colère, sa joie, son mécontentement, son amusement, sa tristesse... Néanmoins, il gardait généralement les plus profondes d'entre-elles pour lui et parlait peu de sa famille ou des liens émotionnels qui les reliaient entre-eux. Spock n'était par certain de comprendre pourquoi il abordait ce domaine particulier à présent mais le ton de sa voix laissait à penser qu'il avait besoin de s'exprimer pour ne pas sombrer. Etrangement, le terme lui paraissait à la fois inapproprié et juste.

La voix du capitaine le sortit de ses réflexions qui invariablement, les jours passant, finissaient de plus en plus souvent par se focaliser sur l'état émotionnel de son supérieur.

_Le genre d'amour qu'on aimerait connaitre.

Il lui fallut une seconde pour réassocier cette phrase à ses précédentes paroles. Et lorsque cela fût fait, il n'eut pas d'autres réactions que de fixer à nouveau Kirk.

Même au cours de toutes leurs conversations durant les longs mois passés à bord de l'Enterprise, les aspects les plus personnels de leur vie avaient rarement été abordés. Et moins encore ce genre d'attentes particulières. Même après avoir eu des aventures avec certaines femmes qui avaient croisé le chemin de l'Enterprise, ce n'était pas le genre de choses dont ils parlaient, dont il lui parlait. En dépit de leur situation, c'était... déconcertant.

Pourtant, ce simple aveu de la part de celui qu'il était fier de considérer comme son ami éveilla sa curiosité et un besoin illogique d'obtenir des réponses à des questions qu'il ne se serait pas crû jusque-là vouloir poser.

Les mots franchirent ses lèvres avant que le vulcain ne puisse statuer sur les raisons qui le poussaient à parler.

_Aspirez-vous à cela ? A vivre sur Terre et fonder une famille si l'opportunité vous était offerte ?

Spock détourna les yeux même s'il savait qu'il ne pouvait pas le voir. Une émotion indescriptible l'avait traversé et, bien que cela était vain, il aurait souhaité pouvoir s'être borné à garder le silence. Seul, il aurait pu garder longtemps sa sérénité. Mais être conscient de la détresse grandissante de Kirk finissait par éroder son contrôle, sa capacité à méditer et par troubler la logique de ses pensées.

[HS : Je me suis peut-être un peu emballée cette fois, n'hésite pas à me dire si ça ne t'inspire pas, je trouverai autre chose -.-]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Lun 15 Nov - 21:14

A son grand étonnement, c'est à dire l'étonnement qu'il pouvait encore ressentir sous cette couche de plus en plus épaisse d'apathie qui grandissait en lui, Kirk entendit Spock lui poser une question personnelle, oui c'était bien le mot. Il fut pris de court par cet intérêt soudain du vulcain pour ses désirs émotionnels. Il savait que la situation devait beaucoup joué dans ce cas mais il fut tout à coup mal à l'aise. Il ne saurait dire pourquoi mais évoquer ses relations aux femmes avaient quelque chose de mal à propos avec son officier en second. Le sujet semblait tellement trivial par rapport aux conversations qu'il pouvait avoir avec lui. Comme si tout ceci était bien loin de ses considérations pour Spock.

Mais Kirk prit la question au sérieux et prit plusieurs secondes pour y réfléchir. Oui, il était vrai que quelque part au fond de lui, il aspirait à ce genre de vie normale et posée. Mais il se savait au fond bien incapable d'un tel enracinement. Il n'était pas un homme qu'on pouvait arracher de l'espace trop longtemps. Aucune femme ne pourrait vraiment le comprendre, à part sa mère apparemment. Mais il n'était pas son père. Il n'était pas un homme qu'une femme pouvait aimer indéfiniment. Il en avait déjà eu cent fois la preuve.

Mais une pensée qui le chiffonna fit son chemin dans son esprit et il ne savait comment jongler avec. Elle était à la fois plaisante et dérangeante. Mais après tout, l'atmosphère était aux confidences. Il savait que si leur calvaire durerait il n'aurait de comptes à rendre à personne. Mais cela, il le gardait enfoui au plus profond de lui même. Il ne fallait surtout pas que Spock puisse découvrir ce qu'il avait planifié.

_C'est un idéal auquel aspire tout homme. Moi aussi, d'une certaine façon. Mais...

Kirk prit le temps de bien choisir ses mots et de tourner sa phrase sous toutes les coutures. Mais rien à y faire, il n'y avait vraiment qu'une seule façon d'énoncer les faits.

_Je n'en ai pas envie.

Maintenant que sa pensées résonnait à haute voix dans la pièce, Kirk se sentit piégé. Comme presque obligé de s'expliquer. Il n'était pas doué avec les introspection. S'il avait choisi d'être Capitaine c'était bien pour ne pas avoir à penser trop longtemps à sa situation future. Il n'y avait pas de futur dans l'espace et l'exploration. Vivre au jour le jour avait toujours été son totem.

_Je n'ai pas envie de quitter l'Enterprise. Ni elle, ni aucun d'entre vous. Je ne suis pas fait pour fonder une famille. Mais ce genre de lien qui unit une personne si fortement à l'autre au point que la distance et le temps n'altère en rien les sentiments... qui n'en voudrait pas ?

Il avait déjà expliqué à Spock qu'il était marié à son vaisseau il y avait déjà quelques années maintenant. Mais aujourd'hui, la cuirasse seule de sa Dame d'argent ne suffisait plus. Il s'était construit une famille entre ces murs d'acier. Il ne se voyait pas faire sa vie sans eux. Il avait du mal à imaginer un équilibre aussi parfait dans sa vie sans la présence de Spock et de Bones à ses côtés.

_Et puis, j'ai toujours su que je mourrais seul.

Kirk laissa retomber sa tête contre le mur derrière lui. Il espérait sincèrement que ce soit le cas. Ainsi, leur situation ne le ferait pas démentir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Imprévu [Sam/Koko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marre des imprévus avec metal archives !
» [fanfiction] La vie est imprévisible ....
» Koko Taylor
» Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)
» Blues Lesson #3: Willie Dixon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Kirk / Spock :: Holoprogramme - RPG :: Dans l'espace :: Planètes type M (atmosphère, eau, formes de vie)-
Sauter vers:  

Boutons from Pointy EarsCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit