AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Imprévu [Sam/Koko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Mer 17 Nov - 20:03

La réponse de Kirk s'accordait à l'image qu'il se faisait de l'homme, profondément attaché à son vaisseau et son équipage. Le vulcain aurait même pu juger sa question totalement inutile et irréfléchi s'il n'y avait pas encore une fois exprimé son désir d'être lié plus durablement à un autre être, et d'avoir la certitude que ce lien était solide.

Lui-même pouvait saisir l'attrait d'une telle perspective. Bien que déjà, d'une certaine façon, il-

_Et puis, j'ai toujours su que je mourrais seul.

Cette déclaration inattendue l'arracha au cours étrange que prenait ses pensées.

_Il n'existe, à ma connaissance, aucun moyen de prévoir ce genre d'évènement avec certitude.

Spock remarqua que ses muscles s'étaient involontairement tendus et qu'il n'avait pas pu effacer une certaine dureté dans le ton de sa voix. Pourtant, il était bien conscient que les humains se basaient souvent sur de simples pressentiments ou des certitudes inexplicables pour imaginer leur futur. Ce n'étaient que des mots qui ne pouvaient avoir de fondement logique. Toutefois, ils n'en étaient pas moins dérangeants.

Il resta silencieux un instant, se rappelant à l'ordre, tentant de ne pas céder à cette part de son esprit qui semblait vouloir le pousser à argumenter sur ce sujet jusqu'à ce que son ami reconnaisse l'absurdité de cette pensée. Car, finalement, pas plus que lui, il ne pouvait assurer que cela n'arriverait pas. L'avenir, même sans songer à la fin de leur mission d'exploration, restait incertain. Ils ignoraient même si - quand ils seraient en mesure de quitter cette prison.

_Je doute que le Docteur McCoy apprécierait de vous entendre dire cela, Capitaine, reprit-il finalement en regardant ses mains croisées devant lui.

Cette fois, son ton avait été suffisamment neutre, décida-t-il. Et il avait supprimé le besoin par trop émotionnel de lui dire qu'il était prêt à faire tout ce qui était en son pouvoir pour éviter qu'il n'ait à faire face au jour de sa mort seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Mer 17 Nov - 21:14

La remarque de Spock sur l'absence de certitudes d'une telle déclaration était prévisible. Il n'en attendait pas autrement venant de sa part. Ce fut le ton quelque peu teinté de reproche qui le fit froncer doucement les sourcils. Cela avait clairement transpercé sa voix et ce n'était pas habituel chez son officier en second. L'avait-il blessé par sa remarque ? Il ne voyait pas très bien pour quelle raison. Spock n'avait clairement pas envie d'entendre parler de la mort de son capitaine. C'était un sujet dérangeant en soi, il pouvait le comprendre. Enfin, pour un humain. Il n'aurait certainement pas pensé qu'un vulcain pouvait s'en offusquer, ne serait-ce que l'espace de quelques seconde. Il aimait lorsque Spock laissait parler ses émotions humaines. Quoi qu'il pouvait dire, il avait chaque jour un peu plus la preuve qu'il les ressentait.

L'entendre enchainer à nouveau sur le sujet après un léger silence ne fit que confirmer ses soupçons. Malgré le ton à nouveau détaché que le vulcain essayait d'y mettre, Kirk le connaissait suffisamment pour ne plus se laisser berner. Spock cherchait à le rassurer. En avait-il même conscience ?

_Merci, Spock, répondit-il avec un sourire fade.

Au final, il savait très bien ce qui l'attendait. Il était maintenant temps pour lui de parler sérieusement, tant qu'il le pouvait encore. Tant qu'il ne se sentait pas encore totalement parti.

_Mais il est logique de parer à toute éventualité. Le vulcain que vous êtes ne me contredira pas.

C'était une remarque assez manipulatrice et Kirk le savait. Il n'était pas très fier de sa démarche mais s'il voulait avoir la chance que son officier l'écoute et prenne en considération ses paroles, il se devait de placer la logique en porte à faux.

_Quand ce jour arrivera, personne ne sait quand comme vous le dites. Et que nous sommes encore en service, je veux que vous preniez le poste de Capitaine de l'Enterprise. Je ne veux personne d'autre que vous. Et, par pitié, prenez un humain en officier second, finit-il avec une légère pointe d'ironie.

Jamais il ne parla de leur situation actuelle, ne mentionna aucune mort proche. Il ne voulait donner absolument aucune piste à son ami pour déceler sa pensée.

_C'est un ordre.

Son ton était celui d'un Capitaine. Il ne voulait pas laisser le choix à Spock. Puis, il se détendit à nouveau. Fatigué de parler. Fatigué de penser. Il aurait juste voulu s'éteindre, le temps de se fondre un peu plus encore dans leur environnement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Jeu 18 Nov - 13:47

Spock se raidit face au ton de son supérieur, celui qui ne laissait place à aucune argumentation. Il ne pouvait pas contester le fait qu'il était imprudent de ne pas être préparé à affronter un large panel de situations. Et si Kirk ne devait plus être en mesure de commander... c'était son rôle de prendre sa suite, au moins jusqu'à ce que l'Enterprise se voit assigner un nouveau capitaine par Starfleet.

Mais qu'il songe à sa mort durant leur service à bord du vaisseau de la Fédération, alors que la tournure de leur conversation l'avait poussé à envisager ce jour comme une lointaine possibilité, un évènement qui se produirait dans "ses vieux jours" comme disaient les humains, rendait ses déclarations plus difficiles encore à accepter.

Il ne répondit donc rien. Et se contenta de noter le fait que, malgré la rigueur qu'avait pris sa voix, tout dans la posture de l'homme semblait montré une évidente lassitude.

Un vrombissement qui leur était maintenant devenu familier résonna dans la pièce et un éclat de lumière aveuglante apparu sur leur droite avant de disparaître presque immédiatement après que la plaque métallique ait touché la pierre. Le vulcain se leva, récupéra leur repas et le posa devant Kirk.

Après quatorze heures et trente-deux minutes, leurs geôliers s'étaient décidés à les nourrir. Spock évita soigneusement de calculer les probabilités que leurs repas irréguliers soient un jour fournis si tard que cela n'ait plus d'importance pour son capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Jeu 18 Nov - 15:42

Le silence de son second fut révélateur en soi mais il l'accepta comme un acquiescement muet. Après tout, il lui exposait seulement les faits et Spock, comme dans son habitude, les acceptait plus ou moins facilement en silence.

Il sentit le sol trembler légèrement mais n'ouvrit pas les yeux et ne bougea pas pour autant. Il entendit Spock se lever pour récupérer ce qui devait sûrement être leur repas. Il sentit un léger coup de vent contre sa joue, signe que le vulcain venait de lui déposer leur repas à ses côtés. Kirk aurait sourit de la délicatesse dont pouvait faire preuve son officier en second si ce geste en lui-même ne l'empêchait pas d'agir naturellement. Mais après tout, il venait d'annoncer ce qu'il y avait d'important à dire, il pouvait maintenant prendre un peu moins de précautions qu'avant.

Il laissa sa main errer près du plateau et grignota quelques petits bouchées de la nourriture plutôt infecte qu'on leur servait. Il laissa la moitié de son assiette et poussa le plateau vers l'endroit où Spock devait s'être assis sans dire un mot. Il n'avait, en réalité, plus grand chose à dire. Ce qui comptait maintenant c'était que Spock puisse s'en sortir vivant pour eux.


3 semaines plus tard

_Shakes your hand ... Takes your gun ... Walks you out of the sun...

Kirk fredonnait. Inlassablement depuis plusieurs jours, lorsque sa conscience refaisait suffisamment pour qu'il puisse émettre des pensées cohérentes, les paroles de cette chanson.

Un vombrissement. Il ne les entendait même plus.

Spock qui venait lui déposer inlassablement le plateau. Il n'en mangeait maintenant même plus le quart. Ses vêtements ne le tenaient plus au corps et les os de son dos reposaient durement contre le sol. Spock devait survivre.

8 semaines plus tard

_Anything that... may delay you... Might just... save you...huuum.....

Plus que le noir et cette chanson. Plus rien ne parvenait à ses oreilles, plus rien n'entrait ou ne sortait de son corps. Il attendait juste la fin et il espérait qu'elle arriverait vite.

Spock devait vivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Jeu 18 Nov - 19:25

3 jours plus tard
- Capitaine ?

Le silence.

- Jim ?


Pas le moindre mouvement si ce n'était celui terriblement lent de sa poitrine se soulevant pas intermittence.

Leur silence, il l'avait accepté. Leurs conversations s'étaient d'elles-même vite résumées à des échanges de phrases rudimentaires et stériles. Il l'avait entendu fredonner à plusieurs reprises au fil des jours, considérant que cela était bon signe, que son ami s'accrochait toujours à sa vie. Mais lorsque l'homme avait mangé de moins en moins, avait réduit ses mouvements au strict minimum avant de finalement rester prostré contre le mur, il n'avait plus été en mesure de refouler loin de son esprit la profonde impuissante et l'horrible inquiétude qui le rongeaient. Jim Kirk s'éteignait lentement et il était totalement incapable d'influer sur son état.

Spock se redressa, se releva et se mit prudemment à genoux devant son cadet. Il attendit un instant que le très léger vertige disparaisse. Il consommait des quantités raisonnables d'aliments, contrairement à son capitaine qui ne touchait plus à ses repas, mais il commençait à souffrir de certaines carences nutritionnelles. Ca n'en était cependant pas au point d'égaler ses difficultés à entrer en méditation. Il continuait à passer par de brèves périodes de méditation, convaincu qu'il était indispensable qu'il garde un minimum de contrôle s'il voulait pouvoir agir si - non - lorsqu'ils en auraient l'occasion. Mais l'idée persistante qu'il ouvrirait un jour les yeux pour découvrir que Jim...

Il posa une main sur la joue tiède de l'humain.

- Jim ? Vous m'entendez ?

Trente-six heures.

Il s'était permis (forcé) d'entreprendre une courte période de méditation, se raisonnant, se persuadant que son ami serait éveillé au moment où il ouvrirait les yeux. Cela faisait à ce moment-là trente heures qu'il dormait mais son corps devait bien compenser sa faiblesse d'une manière ou d'une autre. Mais cela faisait maintenant trente-six heures. Allait-il seulement se réveiller à nouveau ? Ou était-ce plus qu'il ne pouvait en supporter ? Son esprit avait-il fini par glisser dans un coma qui lui serait fatal ?

- Jim, murmura-t-il, serrant son épaule et le secouant légèrement, à peine rassuré de sentir le souffle lent sur ses doigts.

Il ne réagissait toujours pas, sa peau lui paraissant plus froide qu'elle n'aurait dû l'être sous sa main, sa prise refermée sur son épaule dont l'os saillait presque sous l'uniforme, et ses yeux dont l'éclat s'était peu à peu atténué refusaient obstinément de s'ouvrir. Il se pencha un peu plus près, le secoua avec un peu plus de force.

- Jim...

Spock prit à peine conscience de la manière dont sa voix craqua et résonna à ses oreilles dans la salle de pierre, ne parvenant pas à détacher le regard du visage pâle et ignorant cette voix qui lui soufflait qu'il était illogique de refuser l'inévitable. Les semaines passant, il avait été de plus en plus évident que les statistiques jouaient en leur défaveur. Mais, à cet instant, le vulcain comprenait plus que jamais que le savoir et le vivre étaient deux choses bien différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   Jeu 18 Nov - 20:14

[J'avais fait un super long post, très bien écris et gros bug tout a été perdu... j'espère que celui-ci suffira, il est hélas beaucoup moins bien Sad ]

... Everything you touch you don't feel ... Do not know what you steal ... Shakes your hand ... Takes your gun ...Walks you out of the sun...
...What you touch you don't feel ... Do not know what you steal ... Destroy everything you touch today ...Please destroy me this way...
... Spock ...


Son esprit s'envolait lentement mais sûrement sur les sonorités de cette musique. Les seules qui lui faisaient encore croire qu'il était en vie. Toutes, elles lui rappelaient toutes Spock. Il en ressentait de la colère, du regret, de l'amitié... Des sensations intenses qu'il ne pouvait décrire et qui le ramenaient toutes à son officier en second. Peut-être parce que la seule idée cohérente qu'il était arrivée à formuler était la survie du vulcain.

... C'était un risque à prendre. Il était entrain de mourir. Il avait perdu conscience de son corps depuis un moment déjà. Et il n'attendait plus que l'inconscience définitive vienne le cueillir.

Pourtant, malgré l'apathie de son état physique et mental, une trés légère sensation, bien que fade, s'insinua doucement en lui. Il avait l'impression qu'on le berçait. Bercé par les ténèbres, une mort bien poétique pour un Capitaine telle que lui. Quelle ironie.

Pourtant la sensation s'intensifia. Elle s'insinua un peu plus profondément et Kirk devina que le bercement n'en était pas un. Il n'y prêta pas attention, attendant simplement le sort qui lui était réservé et qui semblait prendre une éternité à tomber. Mais malgré le voile de l'inconscience, son esprit eut un sursaut instinctif et l'obligea à pousser les dernières parcelles de sa conscience vers cette sensation et son origine.

Il s'y refusa tout d'abord mais déjà, l'impression d'un contact physique se fit plus forte. Il voulut ouvrir les yeux mais son corps ne répondait déjà plus à ses pensées. Tout ceci lui demandait trop d'efforts.

Un son pourtant parvint jusqu'à son esprit. Un son dont il n'arrivait pas à saisir le sens mais dont la tonalité ressemblait fortement à son prénom.

Spock.

Spock l'appelait. Il était en vie.

Une vague sensation de soulagement se répandit autour de lui et il décida qu'il pouvait maintenant partir en paix. Mais le contact physique s'intensifia et la voix qui semblait se casser happa son esprit.

Il voulut le rassurer. Il voulut lui dire de vivre. Mais si son désir d'apaiser son ami était honnête, il savait très bien qu'il en arriverait là en se sous-alimentant volontairement. Il voulut repousser la douleur, fuir la culpabilité. Et se servir de cette énergie pour arriver à ouvrir les yeux une dernière fois mais il échoua. Il voulut pouvoir parler, même si aucun mot ne semblait être assez fort pour retranscrire ce qu'il ressentait encore à ce moment.

_Je... ne... leur donnerais pas... satisfaction...

Il ne savait pas s'il avait réussi à dire ça à voix haute ou suffisamment fort pour que Spock puisse l'entendre. Il n'avait plus aucune sensation physique. Il avait simplement donner la dernière poussée de conscience qui lui restait encore pour chuchoter des mots qu'il n'avait pourtant pas voulu utiliser initialement.

Spock aurait mérité mieux.

Mais il n'était déjà plus là pour le regretter.


***


Sur un coin éloigné de la planète, dans un endroit terreux et putride. Deux corps furent téléportés dans une fosse septique naturelle. Atterrissant sur le haut d'une montagne d'os et de chairs pourrissantes, l'un des corps qui ressemblait le plus à un cadavre glissa et roula violemment en contrebas.

L'air était à peine respirable, le sang séché teinté déjà les visages de ces deux nouvelles victimes. L'une pourtant se releva et tenta d'attendre l'autre à travers les corps tous différents les uns des autres qui jonchaient leur chemin. Tous plus ou moins en état de putréfaction.

Un autre rayon lumineux déchira l'obscurité de cette tombe ouverte. Six petits objets s'écrasèrent sur le sol tout autour d'eux. Moins d'une minute plus tard, les deux hommes de Starfleet avaient de nouveau disparu.


[center]***

[===> suite à l'infirmerie de l'EnterpriseVery Happy]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Imprévu [Sam/Koko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Imprévu [Sam/Koko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Marre des imprévus avec metal archives !
» [fanfiction] La vie est imprévisible ....
» Koko Taylor
» Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)
» Blues Lesson #3: Willie Dixon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Kirk / Spock :: Holoprogramme - RPG :: Dans l'espace :: Planètes type M (atmosphère, eau, formes de vie)-
Sauter vers:  

Boutons from Pointy EarsCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit