AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conférence très particulière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Real-or-not

avatar

Féminin Messages : 389
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 30
Emploi/loisirs : Lire, étude des nonos, art, écriture, horloges, pâte polymère, anthropologie et philosophie vulcaine

MessageSujet: Conférence très particulière   Mer 10 Nov - 11:27

"Journal de bord personnel du capitaine, date stellaire XXXX.8"

L'académie des sciences de Vulcain avait énormément avancé sur certaines techniques de voyages spatiaux, notamment en matière de distortion et d'augmentation de durée de vie du dilithium.

Mon officier en second, le commandant Spock, nous a fait part de ces avancées, les tenant de son père, l'ambassadeur Sarek.

J'ai donc décidé que nous nous rendrons sur Vulcain afin de nous entretenir avec les scientifiques de l'académie pour pouvoir éventuellement équiper l'Enterprise de ces nouvelles technologies.

Voilà à présent plus de deux heures, qu'on nous bassine les oreilles avec des termes dont j'ai du mal a saisir le sens. Comme dirait mon cher ami McCoy "Je suis Capitaine, pas ingénieur !".

Scotty et Spock sont tout ouïe, je commence à fatiguer. Vivement une petite pause.

J'ai vraiment chaud ici. Je commence à suer. Et regarder Spock, si concentré et affreusement sexy, n'arrange VRAIMENT pas la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://curiousandcuriouserworld.blogspot.com
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Mer 10 Nov - 13:08

Depuis que l'ambassadeur Sarek avait contacté Spock à propos des dernières avancées technologiques que l'Académie des Sciences Vulcaine avait mise au point, Spock avait passé son temps à organiser l'arrivée de l'Enterprise sur sa planète natale. La culture vulcaine exigeait ponctualité et organisation et le commandant Spock se faisait un devoir de respecter les coutumes de sa civilisation.

Si la technologie de la Fédération se révélait compatible avec les nouvelles avancées vulcaines, l'Enterprise gagnerait de nouvelles capacités qui renforcerait son efficacité de plus de 123%. Un progrès non négligeable que le Capitaine Kirk avait sûrement du "deviner" ou "sentir" comme il le faisait si souvent. Spock avait toujours été étranger à cette capacité vraisemblablement humaine de pouvoir détecter les choses par instinct. Le Capitaine Kirk était doté de cette capacité qui compensait dans bien des situations sans absence totale de pouvoirs télépathiques.

Cependant, si son émotivité lui permettait parfois de gagner en efficacité, elle ne lui permettait pas néanmoins de masquer ses véritables sentiments. Bien que le discours du scientifique en chef nommé Stivok était riche et, comment aurait-il pu le définir en terme humain, passionnant, le Capitaine semblait ne plus suivre la conversation depuis maintenant plus de 36,3 minutes. Spock restait concentré sur son discours, stockant la moindre information dans une partie de son cerveau afin de pouvoir travailler sur l'assimilation potentielle avec la technologie de l'Enterprise. Mais il continuait toujours d'observer l'environnement et en particulier son supérieur et ami.

Sentant la nervosité et la lassitude chez l'humain, il décida d'interrompre momentanément leur entretien.

_Monsieur Stivok, permettez-moi de vous interrompre. L'état du Capitaine Kirk nécessite une pause dans vos explications. Pourrions-nous reprendre dans quelques minutes ?

Le scientifique vulcain acquiesça sans autre forme de procès et mit fin à son discours. Il se retira de la salle de réunion de l'Académie.

_Capitaine, désirez-vous que je vous fasse apporter de l'eau ? L'atmosphère de Vulcain est plus difficile à supporter pour votre organisme humain.


Spock connaissait bien les difficultés des autres espèces, en particulier les humains, à pouvoir s'adapter à un environnement étranger. Il lui semblait naturel et logique de rendre le séjour le moins désagréable possible à Kirk.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
Real-or-not

avatar

Féminin Messages : 389
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 30
Emploi/loisirs : Lire, étude des nonos, art, écriture, horloges, pâte polymère, anthropologie et philosophie vulcaine

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Mer 10 Nov - 15:49

_Capitaine, désirez- vous que je vous fasse apporter de l'eau ? L'atmosphère de Vulcain est plus difficile à supporter pour votre organisme humain.

_Je ne dis pas non Spock. Merci, dit Kirk.

Quelques secondes plus tard, le capitaine avait avalé son verre à grande goulée et fut satisfait du bien que ça lui fit. Il jeta un œil aux quatre coins de la pièce et constata que lui et son officier étaient seuls. Scotty, mécontent de l'interruption, avait rejoint Stivok pour pouvoir continuer la conversation si passionnante à ses yeux.

Jim était un peu ... mal à l'aise de se retrouver seul avec son officier en second. Surtout depuis que celui-ci lui inspirait quelque chose de plus profond que l'amitié.

Il s'en était subitement rendu compte après une mission assez délicate. Il avait eu le cœur brisé et Spock lui permis de s'en remettre. Spock restait toujours près de lui, envers et contre tout. Cela fit grandir ses sentiments en amour. Bien qu'au début ça lui fit peur, il parvint finalement a accepter ce fait, mais résidait toujours au fond de son cœur, la crainte que Spock ne l'apprenne et s'éloigne de lui pour toujours.

Pourtant, si il y avait bien une chose qui allait de soi entre eux, c'était de ne jamais mentir à l'autre. Peut être qu'il fallait qu'il prenne ses responsabilités et lui avoue tout.

Le Vulcain n'était pas stupide et l'attitude, plutôt fuyante, qu'il avait eu ses derniers temps, avait certainement soulevé certaines interrogations chez son ami.

Ils étaient seuls, Jim se lança, conscient que s'il attendait, il ne ferait alors plus jamais le premier pas.

_Spock, commença-t-il, il faut que je vous avoue quelque chose d'assez important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://curiousandcuriouserworld.blogspot.com
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Mer 10 Nov - 16:20

Spock avait cru que cet intermède permettrait au Capitaine Kirk de se ressaisir. Mais il constata avec surprise que ce n'était pas le cas. Si sa soif avait été étanchée, la nervosité qu'il ressentait chez lui ne fit qu'augmenter. Les coups d'oeil répétitifs qu'il jetait autour d'eux, la position de ses doigts retroussés sur la table constituaient autant de preuve de son malaise.

Spock haussa un sourcil lorsque Kirk lui avoua qu'il avait une chose importante à lui dire. Cet aveu en demi teinte lui donna l'explication logique aux derniers comportements de son supérieur et ami. Spock avait noté que depuis plus de 10,9 jours, le Capitaine Kirk montrait des signes de nervosité et distance qui lui était peu communs. Spock avait mentalement émis plusieurs hypothèses quant à ce changement de comportement chez son Capitaine humain.

La première solution était basée sur une fatigue chronique et difficilement gérée par l'humain qui avait le plus souvent tendance à privilégier le bien être de ses hommes sur le sien, au delà de ce que son serment envers Starfleet l'engageait. La deuxième hypothèse, plus personnelle, s'appuyait sur les années d'expérience du Capitaine en matière de relations romanesques avec les femelles humaines et extraterrestres qui leur arrivait fréquemment de rencontrer durant leur voyages d'exploration. Si cette hypothèse s'avérait la bonne, il ne pourrait être d'aucune aide envers son ami. Il n'avait jamais vraiment compris ce besoin émotionnel particulier de Kirk à devoir engager ses propres sentiments dans des relations qui n'avaient aucun avenir.

Mais la volonté de son ami de lui confesser une chose importante qu'il semblait avoir à l'esprit depuis plusieurs jours lui permettrait de mettre à jour ses données et d'arriver à faire preuve d'un meilleur discernement à son encontre dans le futur.

_Je vous écoute, Capitaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
Real-or-not

avatar

Féminin Messages : 389
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 30
Emploi/loisirs : Lire, étude des nonos, art, écriture, horloges, pâte polymère, anthropologie et philosophie vulcaine

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Mer 10 Nov - 21:31

_Je ...

Soudainement Jim avait du mal a exprimer ce qui voulait sortir quelques secondes auparavant. Et le regard impassible de Spock, qui attentdait patiemment qu'il parle, le rendait particulièrement nerveux. Ne pas savoir à quoi il pensait, ni de pouvoir deviner ses pensées en décriptant des réactions, comme chez un humain, était assez troublant, voir effrayant pour lui.

_Suite à une de nos dernières mission, j'ai ... J'ai su que vous m'aviez permis d'oublier Rayna. C'est alors que j'ai compris que, quelque soit la situation, vous seriez toujours là. Ca m'a fait prendre conscience du lien qui nous uni. Et ... j'ai fini par vous regarder d'une autre façon, autrement qu'un ami.

Ses mains étaient moites, il se retenait du mieux qu'il pouvait pour ne pas trembler comme une feuille. Lui, le grand séducteur de ces dames, était terrifié par un Vulcain. Seulement, il était logique qu'il ait cette réaction.

_Je suis tombé amoureux de vous Spock.

Ca y est. Il l'avait dit. Il avait peur de la réaction de l'autre. Mais elle n'arriverait pas tout de suite. Stivok et Scotty revinrent dans la pièce et Kirk l'invita à reprendre là où il s'était arrêté, tout en s'excusant d'avoir été la cause de l'interruption.

Il se sentait comme un condamné à qui on laissait encore un peu de temps avant de lui couper la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://curiousandcuriouserworld.blogspot.com
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Mer 10 Nov - 22:01

Le malaise du Capitaine Kirk augmentait de façon exponentiel. Et plus il avait du mal à trouver ses mots, et plus Spock se demandait ce qui pouvait tracasser l'humain à ce point. Lorsqu'il mentionna la mission concernant Ryana, l'officier en second réprima un petit tique de nervosité. Le souvenir de l'état du Capitaine à cause de cette humanoïde n'avait jamais été plaisant en soi. Pourtant, cette anecdote ne fut tirée du passé que pour permettre à Kirk de faire valoir ses qualités d'ami.

Enfin, peut-être pas.

Spock ne comprenait pas ce que Kirk voulait dire par "regarder autrement que comme un ami". De quelle autre manière un humain tel que Kirk pouvait le regarder ? Le contraire logique d'ami était ennemi et le vulcain savait que ce n'était pas ce que Kirk cherchait à exprimer. Il aurait autrement pu le regarder comme un étranger mais il n'en était pas logiquement un pour lui. Il se contenta de hausser un sourcil pour signifier son incompréhension.

_Je suis tombé amoureux de vous Spock.

Spock bloqua ses pensées durant de très longues secondes.

Ce n'était pas logique.

La phrase en elle-même ne signifiait pas grand chose. Comment pouvait-on vraisemblablement tomber amoureux ? Il avait sûrement du mal entendre ce que le Capitaine Kirk avait voulu lui dire.

Il voulut lui demander de répéter la dernière phrase qu'il avait annoncé mais l'ingénieur en chef Scott et le scientifique Stivok entrèrent dans la pièce et Kirk les enjoignèrent à continuer leur conversation. Ce comportement conforta Spock dans le fait qu'il avait mal entendu la dernière phrase de son supérieur. Les humains avaient pour habitude d'entretenir tout un rituel émotionnel emphatique autour de leur déclaration d'amour. Mais Kirk ne se comportait pas ainsi.

Durant une seconde, sans comprendre vraiment pourquoi, il se sentit soulagé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
Real-or-not

avatar

Féminin Messages : 389
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 30
Emploi/loisirs : Lire, étude des nonos, art, écriture, horloges, pâte polymère, anthropologie et philosophie vulcaine

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Jeu 11 Nov - 11:50

Kirk était toujours incapable de suivre le cours de la conversation de Stivok, mais cette fois-ci pour des raisons quelques peu différentes.

Il se disait qu'il avait fait une énorme gaffe en avouant ses sentiments. Ils seraient rejetés par le Vulcain, il en était persuadé. Spock était un maître de la dissimulation de toute expression, en particulier faciale. Mais ici, Jim n'avait pas la sensation instinctive que son ami cogitait sur deux choses à la fois, comme il l'avait déjà vu faire auparavant. Non, il était certain qu'il ne pensait qu'aux explications du scientifique Stivok, et rien d'autre.

D'une certaine façon, ça lui fit mal. De voir à quel point une chose qu'il considérait comme la plus importante au monde était à ce point réellement insignifiante pour l'espèce vulcaine.

Spock, aux yeux de Kirk, avait finalement raison. Il était vulcain, puisqu'il avait annihilé tout ce qui composait cette partie biologiquement humaine dont il avait tant honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://curiousandcuriouserworld.blogspot.com
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Jeu 11 Nov - 17:44

Spock écoutait toujours très attentivement les paroles de Stivok. Au point qu'il ne vit pas le temps passer et lorsque celui-ci arriva à la fin de son discours, Spock le remercia de leur avoir accorder son temps. Il était fascinant d'envisager toutes les avancées technologiques dont il avait fait mention sur l'Entreprise. Il allait de ce pas commencer ses propres travaux dans ce sens.

Stivok les salua et Spock se retrouva à nouveau avec M. Scott et le Capitaine. M. Scott commença à lui poser des questions sur les futurs moteurs de l'Enterprise. Le vulcain aurait continué cette conversation avec plaisir mais il était temps pour eux de remonter sur leur vaisseau. De plus, il voulait maintenant demander au Capitaine ce qu'il avait voulu dire juste avant que les explications du scientifique vulcain ne reprennent.

_Veuillez m'excuser M. Scott.

Spock rejoignit le Capitaine qui ouvrait la marche.

_J'espère que le discours de Stivok ne vous a pas trop ennuyé, Capitaine. Je sais que votre esprit peut-être facilement perdu dans ce domaine.

Spock était loin de se moquer du Capitaine, il trouvait même son ton étrangement compatissant. Il adoptait bien plus qu'il ne le pensait certaines réactions humaines. Il se montrait simplement soucieux de l'état de son supérieur.

_J'aimerais aussi savoir s'il vous était possible de m'expliquer à nouveau ce que vous vouliez me confesser tout à l'heure. Je vous avoue ne pas avoir bien entendu votre dernière phrase et comme vous avez sollicité Stivok dès son retour, je suppose que cela pouvait attendre.

Spock croisa les bras derrière son dos comme à chaque fois qu'il se concentrait pour écouter son interlocuteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
Real-or-not

avatar

Féminin Messages : 389
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 30
Emploi/loisirs : Lire, étude des nonos, art, écriture, horloges, pâte polymère, anthropologie et philosophie vulcaine

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Dim 14 Nov - 20:23

C'est tout juste si Jim s'était rendu compte que la réunion prenait fin. Son cerveau s'était déconnecté, le sujet, pourtant important, ne l'intéressant plus en aucune manière.

Néanmoins il fut content de sortir de la pièce. Il avait besoin de marcher. Si bien qu'une fois que Stivok prit congé, il partit d'un pas soutenu, pour ne pas dire qu'il prenait littéralement la poudre d'escampette.

Toujours perdu dans ses pensées, il n'avait pas senti Spock remonter à sa hauteur.

_J'espère que le discours de Stivok ne vous a pas trop ennuyé, Capitaine. Je sais que votre esprit peut-être facilement perdu dans ce domaine.

Kirk savait, par expérience, que Spock ne se mmoquait de lui en aucun cas. Ce n'était pas du tout son genre. Pourtant le ton compatissant, rarement employé par son ami, le rendait nerveux. Cela voulait dire que le Vulcain avait quelque chose derrière la tête, puisqu'il ne parlait pas comme il le ferait pour un sujet neutre ou sans quelque importance.

_J'aimerais aussi savoir s'il vous était possible de m'expliquer à nouveau ce que vous vouliez me confesser tout à l'heure. Je vous avoue ne pas avoir bien entendu votre dernière phrase et comme vous avez sollicité Stivok dès son retour, je suppose que cela pouvait attendre.

Voilà pércisément ce qu'il avait redouté. Jim ne savait dire si c'était mieux ou pire. Devoir se répéter et essuyer un échec lui tordait l'estomac.

_Je préférerai ne pas avoir à parler d'un sujet assez ... personnel en plein milieu d'un couloir. "Ni avec Scotty qui pourrait tout entendre" pensa-t-il.

Un bien maigre essai pour, une nouvelle fois, repousser l'échéance. Jim semblait avoir perdu tout courage d'affronter la situation. Pour lui, si fier de pouvoir presque tout affronter avec force et dignité, c'était pire que tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://curiousandcuriouserworld.blogspot.com
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Dim 14 Nov - 20:40

Spock balaya le couloir du regard, à la recherche d'un quelconque obstacle qui aurait pu empêcher Kirk de continuer sa confession. Monsieur Scott était assez éloigné derrière eux pour ne pouvoir entendre leur conversation. Il n'y avait objectivement aucune raison de ne pas continuer la conversation.

_Vous l'avez pourtant commencée dans une salle de réunion, durant une courte pause, lors d'une conférence. Les circonstances semblent très semblables à celles d'une marche dans un couloir.

Spock avait encore du mal à suivre le raisonnement du Capitaine Kirk. Il lui semblait parfois déceler les petites subtilités humaines en général mais son supérieur restait un homme parfois imprévisible. Cependant, par politesse, il n'insista pas.

_Très bien, Capitaine. N'hésitez pas à venir m'informer lorsque la situation vous semblera plus convenable pour converser avec moi.

Spock s'inclina à nouveau et ralenti le pas pour se trouver à hauteur de M. Scott et reprendre leur conversation là où elle en était. Il suivrait les ordres de Kirk comme il l'avait toujours fait. Et ce, de façon aussi professionnelles que personnelles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
Real-or-not

avatar

Féminin Messages : 389
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 30
Emploi/loisirs : Lire, étude des nonos, art, écriture, horloges, pâte polymère, anthropologie et philosophie vulcaine

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Mer 17 Nov - 20:41

La réaction naturelle du Vulcain, fit bouillir le sang de Jim.

Il était en colère à présent. Il lui fait un reproche, en quelque sorte, et pourtant il n'insistait pas outre mesure. Aucune curiosité.

Kirk sentait qu'il ne maitrisait plus ses émotions. Il était émotif (il était humain après tout) mais pouvait rester ... raisonnable. Ici, Jim ne contrôlait plus rien, et ça l'énervait encore plus.

Brutalement, il fit demi tour, attrapa violement Spock par le bras et l'entraîna vers la pièce, maintenant vide, qu'ils venaient de quitter, laissant Scotty en plan.

Une fois la porte refermée, le capitaine n'y alla plus par quatre chemins.

_Vous avez gagné Spock ! Je vais vous le répéter : Je. Vous. Aime., dit-il en détachant bien chaque syllabe afin de bien se faire comprendre.

Et il ne s'arrêta pas là. Il s'avança d'un bond vers son ami et plaqua sa bouche contre la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://curiousandcuriouserworld.blogspot.com
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Mer 17 Nov - 22:43

Spock observa le corps de Kirk se tendre, la température de son corps augmenter violemment au point que ses joues prirent une teinte rouge foncé. Il semblait être en colère. Spock s'en étonna grandement. Il n'avait répertorié aucun fait, ni aucune raison particulière qui aurait pu expliquer le changement d'humeur de son supérieur. Il voulut lui demander confirmation sur ses observations mais à peine eut-il le temps d'entrouvrir les lèvres que Kirk lui agrippait déjà le bras, de façon un peu brusque, pour le tirer à nouveau dans la salle de réunion. Elle était à présent vide.

_Capitaine, il suffisait de me demander de vous suivre pour que-

Spock n'eut pas le temps de finir sa phrase que la porte claqua violemment sous la force de l'humain. Coupé dans sa phrase par l'étonnement grandissant qu'il ressentait envers le comportement de son supérieur, il se contenta de l'observer.

_Vous avez gagné Spock ! Je vais vous le répéter : Je. Vous. Aime.

Gagné ? Il n'avait participé à aucune compétition, aucun tournois qui expliquait qu'il ait pu obtenir une quelconque récompense.Stop.

Je vous aime ? Certes, la relation qu'il entretenait avec son Capitaine n'était pas purement professionnelle. Ils avaient fini par devenir de très bons amis avec le temps. Il avait appris à apprécier leur complicité qui rendait leur équipe efficace et solide. Il savait que les humains avaient ce besoin souvent inexplicable de mentionner à haute voix les sentiments qu'ils éprouvaient. Kirk ressentait apparemment le besoin impérieux de lui signifier une chose qu'il avait déjà deviné dans ses actes. Il s'apprêtait à lui répondre qu'il comprenait son besoin de lui signifier ses sentiments et qu'il était prêt à réitérer son serment d'amitié. Quand les lèvres de son supérieur et ami se retrouvèrent sur les siennes.
Spock cligna des yeux. Il n'avait clairement pas prévu la réaction de Kirk. Il se sentit agressé par ce contact brusque et indépendant de sa volonté. Sa première réaction fut de se défendre.

Sa main agrippa le poignet droit de Kirk et le tira en arrière d'un coup sec et ferme. Les muscles du membre de son supérieur cédaient déjà sous sa force. Penché en avant, le bras maintenu dans le dos par lui, Kirk grimaçait déjà de douleur. Le vulcain mit quelques secondes à relâcher sa prise et recula de plusieurs pas, masquant comme il le pouvait le trouble dans lequel il était plongé. Il mit plusieurs longues secondes pour retrouver la force de formuler une phrase cohérente.


_Pardonnez-moi, Capitaine. Vous m'avez surpris.

Il croisa les bras derrière le dos, crispant les doigts autour de son poignet. Il n'était clairement pas en état de continuer la conversation ni même d'en comprendre toutes les subtilités et conséquences. Son comportement avait été inadmissible malgré les actions surprenantes du Capitaine. Il se contenta donc de mettre un pied devant l'autre et de quitter la pièce, un peu plus rapidement qu'il n'avait voulu le laisser transparaitre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
Real-or-not

avatar

Féminin Messages : 389
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 30
Emploi/loisirs : Lire, étude des nonos, art, écriture, horloges, pâte polymère, anthropologie et philosophie vulcaine

MessageSujet: Re: Conférence très particulière   Jeu 18 Nov - 20:44

Kirk n'avait pas prévu que Spock lui torde le bras. Cependant, il était suffisamment lucide pour admettre qu'il l'avait mérité. Sur le coup de la colère, il s'était montré grossier.

Maintenant le vulcain était parti, sûrement remonté sur l'Enterprise. Le Capitaine fit de même.

Une fois métérialisé dans la salle de téléportation, il se rua dans ses quartiers. L'équipage avait congé pour quelques jours, le temps nécessaire aux modifications du vaisseau. Personne n'avait donc besoin de lui, et il ne voulait voir personne, pas même Bones. Il était gèné rien qu'à l'idée de croiser Spock dans un couloir après ce qu'il avait fait.

Jim savait que ça ne pourrait pas durer comme ça éternellement. Il devra faire face à ses responsabilités. Mais à l'instant il n'en avait pas la force.

Sa tête lui faisait mal. Il se torturait à force d'y penser. Puis, il s'endormit de fatigue, sur l'espoir que le vulcain lui laisse une chance de tout rattraper et que tout s'arrange. Car, s'il y a bien une chose qu'il ne pourrait supporter, ce serait de perdre Spock sur tous les plans et pour toujours.

[==> Suite au Quartiers du Capitaine dans "Solution"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://curiousandcuriouserworld.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conférence très particulière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conférence très particulière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Octobre sera très Maiden (Paul & Blaze)
» pièce très rare de patrick!!!
» Bonjour (oui, très original)
» Michael Pickett du très bon blues acoustique à Nice
» La Très Grande Boucle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Kirk / Spock :: Holoprogramme - RPG :: Sur Vulcain :: Académie des Sciences-
Sauter vers:  

Boutons from Pointy EarsCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit