AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Out of the sun [Sam/koko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Out of the sun [Sam/koko]   Jeu 18 Nov - 20:29

[==> suite d'Imprévu]

Sur un lit médical, le corps du Capitaine Kirk reposait faiblement.

Il était fortement amaigri même le Dr McCoy avait comblé au maximum les carences nutritives qu'il avait accumulé durant ces dernières semaines.

Toujours inconscient, il n'entendit pas le médecin en chef expliquer à haute voix qu'après leur disparition ils avaient du finir par abandonner les recherches. Que le Capitaine en remplacement M. Sulu, avait violé les règles de Starfleet en faisant un détour par leur planète et qu'ils avaient réussi à trouver les preuves d'une existence extraterrestre supérieure. Des semaines de négociations avec des interlocuteurs plus que muets avaient échoué.

Ils étaient sur la fin de leur tentative quand leur scanner avaient à nouveau indiqué la présence de leur balise. Ils s'étaient contentés de téléporter les formes de vie dans leur rayon, et avaient eu la chance de les retrouver tous les deux. Vivant, à moitié mort pour l'un. Mais rien qui ne pourrait résister aux mains d'acier du Dr McCoy.

Il n'entendit rien de plus et ne vit jamais les personnes qui avaient discuté à son chevet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Sam 20 Nov - 23:25

Le Dr McCoy l'avait renseigné sur ce que l'Enterprise et son équipage avait traversé pour les retrouver dès son réveil, à sa demande. Dès que le médecin avait consenti à lui permettre de recevoir des visites, le lieutenant Sulu lui avait fourni toutes les informations utiles sur le statut actuel de l'Enterprise. Rien ne perturbait plus la vie à bord du vaisseau ; ils reprenaient leur route vers d'autres zones du cadran à explorer à défaut de recevoir de nouveaux ordres.

Il aurait donc dû se trouver sur la passerelle, endossant son rôle de second. Et non restreint à rester à l'infirmerie sur ordre du médecin en chef du vaisseau.

Allongé sur le lit, Spock réprima l'envie de soupirer d'agacement. Il était à présent en parfait état physique, ces douze heures supplémentaires en observation étaient selon lui inutiles. McCoy se refusait à changer d'idée, en dépit des arguments logiques qu'il avait pu lui avancer. L'obstination du médecin était pour le moins ridicule. Il lui avait même interdit l'accès aux ordinateurs.

Il se redressa et, comme il l'avait déjà fait plusieurs fois depuis son réveil, quitta son lit pour rejoindre le coin de l'infirmerie où dormait sont supérieur. A cette heure, les quelques assistants médicaux étaient simplement de garde et entraient rarement dans l'infirmerie.

Il devait l'avouer, l'homme avait fait un travail remarquable. En deux jours à peine, il avait fait disparaître une partie conséquente des dommages liés à leur emprisonnement. Certes, Jim était toujours trop maigre, comme en attestait ses joues un peu creuses, mais sa peau avait perdu cette teinte grisâtre qu'il avait découverte lorsqu'il l'avait revu à la lumière du jour. Dans cette fosse dont il gardait un souvenir vague bien que ses sens semblaient en avoir enregistré l'odeur qui-

Le vulcain inspira profondément, son sens olfactif submergé par les odeurs des différents produits présents dans l'infirmerie. Il aurait pu en citer quelques-uns. Il ne les connaissait pas tous, la médecine n'était pas son domaine de prédilection.

Il baissa à nouveau le regard vers son capitaine.

Cette expérience avait été déstabilisante, et des plus désagréables. Se sentir lui-même perdre pied alors qu'il voyait Jim dépérir lui avait fait réaliser à quel point l'homme comptait à ses yeux, bien plus qu'il s'était jusqu'à présent permis de l'admettre. Mais aussi combien il était loin des objectifs qu'il cherchait à atteindre. Il n'avait pas totalement perdu son contrôle mais il en avait été très proche.

Malgré le fait qu'il était à nouveau en pleine possession de ses moyens, il continuait néanmoins à se demander ce qu'il aurait pu faire différemment. Ce n'était pas vain, se disait-il, cela permettrait de corriger ses erreurs si une situation similaire devait se reproduire. Il n'avait pas été capable de trouver les mots ou les attitudes à adopter. Il n'avait jamais tout à fait été en mesure de comprendre pourquoi l'humain avait cessé de s'alimenter pour attendre la mort.

Spock ferma les yeux, serrant un instant les poings à ses côtés. Pour l'heure, loin de toutes ces considérations pratiques, ce qu'il attendait réellement était de voir Jim se réveiller et s'assurer que ce regard terne qu'il gardait en mémoire ne serait plus présent lorsqu'il croiserait ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Dim 21 Nov - 0:06

Des petits fourmillements. Des tonalités, à peine audibles. Il n'en distinguait encore qu'une vague sensation, presque colorée. L'obscurité s'était affadi. Elle était beaucoup moins profonde, moins envahissante. Moins empli d'une odeur de mort.

Il laissa l'air entrer pleinement dans ses poumons. Il semblait tellement pur par rapport à tout ce qu'il avait pu respirer jusqu'à présent. Il semblait même teinté de lumière. C'était une sensation qu'il avait oublié et qu'il peinait encore à reconnaitre. Et en même temps qu'il reprenait doucement conscience de ses facultés respiratoires, il lui semblait réapprendre à vivre.

Alors, il avait survécu.

Ils avaient survécu. Il ne pouvait en être autrement. Si la mort ne l'avait pas emporté, Spock n'avait aucune raison d'y avoir succombé. Pourtant, il aurait juré que son destin avait été scellé.

Sa conscience revint plus clairement et il reconnut l'odeur et les sons métalliques de l'infirmerie de l'Enterprise. Il ouvrit son esprit à son environnement proche et sentit instantanément la présence de Spock. Ses doigts s'écartèrent légèrement et glissèrent dans sa direction.

_...Spock ?... chuchota-t-il.

IL n'y avait aucune importance à ce qu'il parle à voix basse mais malgré la vie qui semblait s'écouler à nouveau en lui, les automatismes qu'il avait créé dans cette cellule sombre ne semblaient pas vouloir lui faire défaut pour le moment.

Il n'ouvrit pas les yeux. Sans s'en rendre vraiment compte d'ailleurs. Cela faisait longtemps qu'il ne s'en était pas servis. Il avait cessé d'en faire usage et maintenant qu'il se trouvait à nouveau sous la chaleur de la lumière, ses paupières lui semblèrent comme un rempart protecteur.

Ses jambes se recroquevillèrent doucement alors que son bras cherchait faiblement un contact physique avec la personne qu'il avait cru reconnaitre. Sa main rencontra finalement l'obstacle voulu et Kirk ne put s'empêcher de sourire faiblement.

_Vous êtes en vie... J'ai finalement réussi.

Kirk laissa son corps s'enfoncer plus profondément encore sous sa couchette, comme si un poids jusqu'alors invisible venait tout d'un coup de s'envoler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Lun 22 Nov - 0:09

_...Spock ?...

Le son de sa voix avait été si bas qu'il crût un instant l'avoir rêvée. Bien que son regard s'était immédiatement focalisé sur l'homme allongé devant lui, il ne semblait pas avoir bougé. Et puis il vit sa main qui se tendait lentement vers lui. Avant qu'il ne réagisse, ses doigts touchaient déjà son poing serré.

_Vous êtes en vie... J'ai finalement réussi.


En voyant le léger sourire sur ses lèvres, il desserra les poings et oublia une part de ses inquiétudes, en partie soulagé. Il sentit les phalanges effleurer sa peau alors que l'humain relâchait son effort et que sa main rompait le contact avec la sienne. Il allait sous peu retomber dans l'inconscience. Un vague regret le traversa en comprenant qu'il était peut-être trop tôt pour avoir une vraie interaction avec son capitaine.

_En effet, nous avons survécu, répondit-il finalement d'un ton neutre. Il est néanmoins regrettable que vous ayez eu à passer une si longue période sur cette planète avant que nous puissions être secourus, ajouta-t-il, un ton plus bas.

Le vulcain n'attendait pas de réponse de sa part, il n'avait fait qu'une simple constatation et doutait même que Jim ait pu l'entendre. Il avait conscience qu'il laissait une part de ses émotions dicter ses paroles. Mais réaliser que l'homme n'avait songé qu'à voir épargner sa vie alors qu'il était de son devoir de protéger son capitaine n'aidait pas à lui faire regagner sa sérénité. L'idée ne lui était pas agréable. Alors qu'ils avaient déjà affrontés un certain nombre de dangers ensemble et qu'il connaissait pourtant la propension de son cadet à se sacrifier pour son équipage.

Spock s'installa sur un siège près du lit. Il avait pris bien assez de repos et, bien qu'il ne parvenait toujours pas à bien s'expliquer pourquoi, il trouvait depuis longtemps qu'observer le visage - même endormi - de Jim Kirk lui apportait une certaine paix.

Et c'était ce dont il avait besoin. Retrouver son calme et son contrôle et effacer cet illogique sentiment d'échec qui accompagnait la fin de cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Lun 22 Nov - 0:29

_En effet, nous avons survécu. Il est néanmoins regrettable que vous ayez eu à passer une si longue période sur cette planète avant que nous puissions être secourus.

Il ne contredirait pas le vulcain. Il n'aurait jamais cru rester autant de temps enfermé à attendre que la mort veuille bien venir le cueillir. Combien de temps exactement étaient-ils restés sur cette planète ? Il aurait voulu le demander à Spock mais son état de faiblesse était encore avancé et il savait qu'il devrait économiser ses forces pour ne parler que de l'essentiel.

_Ne culpabilisez pas, Spock.

Il sentait les tourments de son ami à des kilomètres à la ronde. Ses sens semblaient s'être intensifiés. Il arrivait à percevoir la tension qui émanait de son officier les yeux fermés, un simple contact physique avait suffit. C'était une sensation plutôt grisante.

_Après tout, vous avez agi exactement comme je l'espérais. Sans ça, mon plan n'aurait pas fonctionné.

Kirk laissa à nouveau sa main reposer sur celle du vulcain. La chaleur qui s'en dégageait lui permettait de retrouver à nouveau l'habitude de vivre correctement. De sentir un autre être humain. Parler lui demander quelques efforts mais rien d'insurmontable comparé à ceux qu'il ne faisait pas pour ouvrir les yeux. Il sentait la lumière de l'infirmerie contre son visage. Même si elle semblait être tamisée, vu l'état que devait avoir ses pupilles à être restées si longtemps plongées dans le noir, il n'arrivait pas à vouloir ouvrir les yeux. La chaleur de la main de Spock, le lit confortable sur lequel il reposait, la sensation de calme et de tranquillité qui se dégageait de son échange verbal avec le vulcain; tout ceci suffisait à l'apaiser.

Malgré tout, il sentit l'étonnement et le questionnement de son ami. Il était prévisible, après tout. Spock n'avait pas du se douter qu'il avait eu un plan se laissant ainsi mourir. Mais il n'avait rien eu à perdre.

_Après tout, un sujet d'étude qui se laisse mourir sans se battre n'a aucun intérêt. Quelque soient les analystes.

Il y avait eu une grosse part de chance mais Kirk avait parié sur le fait que leur goêliers finiraient par se débarrasser d'eux une fois qu'ils auraient compris qu'ils se laisseraient mourir. Il suffisait qu'un seul mette sa vie en danger pour donner une chance à l'autre de saisir l'occasion pour s'échapper. Apparemment, cela avait été le cas. Ils ne seraient pas maintenant à l'infirmerie sans ça.

Il savait très bien que s'il en avait parlé à son officier en second, celui-ci ne l'aurait jamais laissé faire. Et puis, tout dépendait de sa crédibilité. Il ne pouvait pas se permettre de mentionner son plan s'ils étaient sur écoute constante, ce qu'il avait toujours soupçonné.

Quant au fait qu'il avait de grandes chances d'y rester, Kirk s'était préparé à mourir. En fait, il avait plutôt bien accepté sa mort. Pour sauver celle de Spock, il n'avait pas hésité un millième de seconde. Sa vie avait bien peu de valeur au final.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Lun 22 Nov - 22:56

_Après tout, un sujet d'étude qui se laisse mourir sans se battre n'a aucun intérêt. Quelque soient les analystes.

Spock s'efforça de ne pas se crisper en comprenant les implications de ces mots. Il observa la main de l'humain recouvrant la sienne, le contact lui fournissant un certain apaisement en dépit du cours nouveau que prenaient ses pensées.

Ce plan d'action avait eu sa logique, et leur avait permis d'être retrouvés par l'Enterprise. Il avait suivi son instinct et était parvenu au résultat escompté. Il avait agi ainsi à de nombreuses reprises, se basant sur des hypothèses qui avaient leurs fondements mais qui n'avaient que des chances discutables de se révéler exactes. Il y avait donné une approbation plus ou moins importante selon les situations. Cependant, cela restait dans ses prérogatives, il était le capitaine de ce vaisseau.

_Ce choix comportait de nombreux risques.

Une autre forme de vie aurait pu choisir de se débarrasser uniquement du sujet décédé, ou trouver un intérêt quelconque dans l'autopsie de leur dépouille. Il était profondément dérangé par l'idée que la vie de Jim aurait pu prendre fin d'une telle manière. Et pourtant, il avait confiance en ses jugements, même lorsqu'il désapprouvait ses décisions. Il restait également conscient qu'il n'était pas en son pouvoir d'empêcher certains évènements.

Pourquoi lui était-il alors si difficile d'accepter que cela avait été la meilleure action à entreprendre ? Il ne comprenait pas.

Spock gardait en mémoire des souvenir assez précis de leur séjour dans cette prison de pierre et, s'il pouvait à présent les explorer avec un certain détachement, ils n'en perdaient pas pour autant leur côté désagréable. Sur la fin, il avait vraiment fini par croire que l'homme ne s'en sortirait pas. Oui, il avait réagi exactement comme son capitaine le souhaitait. Et il savait pertinemment que son silence avait assuré la crédibilité de sa réaction.

Il n'y avait donc aucune place pour la honte, la colère ou le regret. Il était vulcain et officier de Starfleet, il était préparé à faire face à ce genre de situation. Néanmoins, à cet instant précis, alors même qu'il n'avait plus à affronter le moindre danger, il peinait à garder l'esprit clair.

Il dégagea lentement ses doigts de la prise légère de Jim et se leva.

_Si vous voulez bien m'excuser, Capitaine, je crois qu'il serait préférable que je vous laisse vous reposer.

Le vulcain l'observa encore un très bref instant puis se détourna pour le quitter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Lun 22 Nov - 23:46

Kirk sentait la pression influer et refluer dans les muscles fins mais puissants qui reposaient sous ses doigts. Il était fascinant de pouvoir suivre le cheminement intérieur qui semblait se dérouler dans l'esprit de son officier en second et de suivre ça de loin, rien qu'en sentant le sang circuler dans ses veines.

Mais tout à coup, le contact se rompit. Certes pas de façon brusque, mais avec l'intensité avec laquelle Kirk s'était plongé dans son exploration de l'esprit de son officier en second, la fin de cette connexion lui parut en quelque sorte profondément rapide et ferme.

_Si vous voulez bien m'excuser, Capitaine, je crois qu'il serait préférable que je vous laisse vous reposer.

Il fronça légèrement les sourcils.

Non

Il devait se reposer. Il voulait se reposer. Mais la sensation de vide qui lui vrilla l'estomac alors qu'il sentit Spock se lever lui fit oublier tout ce qui pouvait paraitre raisonnable. Avant même de pouvoir formuler la moindre de ses pensées, il sentit sa main se lever rapidement pour empoigner le haut d'uniforme du vulcain, stoppant ainsi doucement son départ.

Ses yeux s'étaient très légèrement entrouverts et la lumière lui brula la rétine. Il grimaça et papillonna plusieurs fois des paupières pour que la douleur disparaisse. Il réussit au bout d'un certain temps à fixer le regard sur sa main, faiblement accrochée à la naissance du tissu bleu qui servait d'uniforme au vulcain.

Il leva difficilement le regard vers Spock, les yeux encore voilés et quelque peu absents, encore perdu par cette spontanéité dont il n'arrivait pas à s'expliquer les raisons. Il n'avait pas envie qu'il parte, mais il n'avait aucun droit de lui demander de rester. Il était Capitaine, il devait rester fort et ne dépendre que de lui dans ce genre de moment.

Il baissa le regard en même temps que sa main retombait mollement sur le lit. Il ferma à nouveau les yeux et laissa sa tête reposer sur l'oreiller, la laissant légèrement retomber sur le côté opposé où se tenait Spock.

Il voyait pour la première fois depuis des mois ce qui se passait autour de lui. Il n'aurait pas pensé que ça serait pour observer Spock lui tourner le dos. Mais à sa place, il aurait fait pareil. S'il avait été dans sa situation, il aurait sévèrement réprimandé son second pour son comportement. Il ne pouvait pas imaginer ce que le vulcain avait pu endurer en le regardant mourir et il savait qu'il ne l'aurait pas supporter.

_Reposez-vous bien, M. Spock, murmura-t-il avant de laisser son esprit retrouver le cocon protecteur du sommeil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Ven 26 Nov - 13:18

Il avait voulu aller s'isoler et reprendre une nouvelle fois sa méditation, retrouver le contrôle presque parfait qu'il avait sur son corps et son esprit des semaines plutôt. C'était tout ce à quoi il avait pensé en se préparant à le quitter. Ainsi, Spock s'était figé lorsque qu'il avait senti la prise sur son uniforme, hésitant - à nouveau, se demandant un instant pourquoi il s'efforçait de briser le contact que Jim tentait visiblement de garder avec lui.

Le vulcain avait été sur le point de revenir vers lui puis il avait senti sa prise se relâcher et s'était contenté de rester immobile. Mais lorsqu'il avait entendu sa voix, teintée de résignation et d'une certaine déception, il avait reposé le regard sur le visage aux yeux clos.

A présent, à sa respiration lente et régulière, il savait que son capitaine dormait. Et pourtant, il n'en était pas vraiment soulagé. Il avait l'impression que quelque chose d'indéfinissable échappait à sa compréhension.

Il était insatisfait de son incapacité à étouffer les émotions confuses qui tentaient de faire surface. Il ne parvenait pas à effacer la culpabilité dont Jim lui avait dit qu'elle n'avait aucune raison d'être. Il ressentait toujours le besoin persistant de rester à ses côtés et de veiller sur son sommeil en dépit de la frivolité de la chose. Et il ne cessait de penser à leur emprisonnement et à ce puissant sentiment de perte qui l'avait traversé lorsqu'il l'avait crû hors d'atteinte, son esprit perdu.

Spock s'empêcha de serrer les poings et quitta le chevet de l'homme ; il devait retrouver son contrôle.

Deux jours plus tard

Quelque chose avait changé.

Il avait su se montrer efficace sur la passerelle et son esprit était resté relativement concentré sur son travail. Ces dix heures qu'il avait passé plongé en état de méditation lui avaient au moins garanti de pouvoir accomplir ses tâches avec sa rigueur habituelle.

Spock s'arrêta un instant à l'entrée de la pièce.

Il n'avait jamais réellement par le passé considéré comme un acte émotionnel de s'enquérir en personne de l'état de santé de son capitaine. Il avait établi que cela faisait partie de son devoir. Bien qu'il ait admis que son agitation, deux jours plutôt, pouvait être imputé au fait que leur amitié s'était approfondie, le vulcain ne parvenait pas vraiment à saisir l'origine de l'appréhension néanmoins présente en lui, à cet instant, alors qu'il le savait hors de danger. Cette différence, ce changement dans ses réactions ne semblait exister que lorsque que cela se rapportait à Jim.

Il mit toutefois ce fait intrigant de côté et entra avec seulement une très brève hésitation dans l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Ven 26 Nov - 14:06

Ces deux jours à l'infirmerie lui avait paru atrocement... longs. Kirk ne saurait définir exactement pourquoi alors qu'il avait si souvent rêver de ce moments ces dernières semaines. C'était un soulagement, il pouvait enfin se reposer dans un bon lit et laisser son corps se réhabituer petit à petit à la lumière et à la nourriture. Un autre fait auquel il n'avait pas pensé auparavant était sa soudaine obligation à la sociabilité. Après avoir passé des semaines enfermé dans une cellule avec pour seul compagnon un vulcain, qu'il appréciait certes sans demi-mesure, mais qui parlait bien peu, tous les rituels sociaux qui l'engageait auprès de ses hommes et de ses amis l'étouffaient maintenant quelques peu. Heureusement pour lui, Bones était toujours prêt à veiller à ce qu'on lui laisse un peu de tranquillité.

Ce que Kirk appréciait le plus était de se retrouver parfois seul avec son médecin, à discuter simplement et sans complications. Même si leur discussion se finissaient souvent en queue de poisson car il voulait retrouver son poste de Capitaine le plus vite possible. Il se sentait à nouveau prêt et assez énergique pour reprendre les responsabilités qu'il avait perdues depuis si longtemps. Il était Capitaine, pas seulement dans sa fonction mais dans son esprit et sa place à l'infirmerie commençait sérieusement à l'irriter.

Mais plus que tout autre préoccupation, celle de l'absence de Spock durant ces deux jours occupaient toutes ses pensées. Il avait espéré le voir à son réveil et puis s'était résonné sur le fait qu'après une telle expérience le vulcain devait avoir besoin plus que personne de s'isoler. C'était compréhensible. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher d'espérer le trouver à son chevet à chaque fois qu'il se réveillait ou qu'il ouvrait les yeux. Il lui arrivait même de chercher, parfois inconsciemment, sa présence lorsqu'il était à demi endormi. Mais rien à y faire, il n'avait pas entendu parler de SPock depuis deux jours. Et c'était bien gardé de demander des nouvelles à Bones.

Et maintenant qu'il s'était habitué à l'idée que Spock et lui ne pourraient plus jamais passer autant de temps ensemble qu'ils avaient été obligés de le faire pendant plusieurs semaines, une sorte d'apathie émotionnelle l'avait gagné. Après tout, il était normal que d'une telle expérience résulte ce genre de choses, n'est-ce pas ?

La porte coulissa.

Kirk était allongé dans le lit et commença à se lever pour accueillir son nouveau visiteur. Mais ses jambes se figèrent alors qu'il venait juste de se mettre debout, quand il aperçut le visage familier et impassible de Spock. Il ne comprit pas pourquoi mais les battements de son coeur s'accélérèrent et une boule se forma dans sa gorge.

_B...Bonjour, Spock.

Il eut du mal à dépeindre la surprise sur son visage.

_Vous allez bien ? demanda-t-il mal à l'aise sans trop savoir pourquoi.

Il avait pourtant tellement attendu sa visite qu'elle aurait du le réjouir. Mais étrangement, il se sentait nerveux et quelque peu mal à l'aise. Il se rassit alors sur le lit et enjoigna son officier en second à faire de même en lui présentant le siège à côté de lui de sa main.

Pourquoi était-il aussi nerveux ? Après tout, il n'y avait aucune raison logique. Kirk ferma les yeux quelques secondes et força toute sa nervosité à ficher le camp. Il n'avait aucune raison de se sentir ainsi en présence de son officier et ami. Il n'y avait que de bonnes raison d'être soulagé et heureux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Mar 30 Nov - 15:55

Spock s'arrêta dès qu'il fut à proximité de l'homme, observant les changements dans son expression alors qu'il paraissait se raidir à sa vue, réalisant que sa voix n'était pas aussi stable qu'elle avait l'habitude d'être. Il fût envahi par le besoin fugitif et illogique de faire demi-tour et rejoindre ses quartiers. A la place, il avança à nouveau.

_Capitaine, salua-t-il, en inclinant légèrement la tête et en prenant place sur le siège qu'il lui indiquait. Je suis fonctionnel, déclara-t-il pour répondre à sa question.

Il étudia son supérieur du regard peut-être un peu plus longtemps que nécessaire, satisfait de voir qu'il semblait avoir presque totalement récupéré ses forces. Et, pourtant, il ne parvenait pas à se débarrasser de la tension qui avait semblé surgir dans ses muscles au moment où Jim était apparu devant ses yeux.

Contrairement aux mois qui avaient précédé leur emprisonnement, il prenait conscience qu'il ne se sentait plus serein en présence de l'homme. C'était encore différent de ces premières semaines où le capitaine avait pris le commandement de l'Enterprise et où il gardait une certaine réserve, ne comprenant pas toujours les réactions de son supérieur. Il avait assumé son rôle de second durant ces deux derniers jours en s'efforçant de mettre de côté cette pensée récurrente qu'il devait être à l'infirmerie, aux côtés de Jim, au lieu de rester sur la passerelle. Une pensée tout à fait inappropriée puisqu'il était de son devoir de veiller à la bonne marche du vaisseau.

Le vulcain ne s'expliquait pas pourquoi elle était à ce point persistante. Cela le troublait. Et il n'appréciait que peu qu'une part de son esprit échappe à son contrôle. Ainsi, il avait évité l'infirmerie pour une courte période. Toutefois, plus il choisissait de se concentrer sur son travail et plus l'absence de Jim sur la passerelle lui semblait... dérangeante. Finalement, il avait jugé qu'il était temps s'enquiert de son état et qu'il lui fasse son rapport en personne.

A présent qu'il lui faisait face, et même s'il pouvait l'informer de ce qui concernait le vaisseau, restait déconcerté par la force de ce soudain besoin de rester là, d'observer l'éclat de vie dans ces yeux, de veiller lui-même à ce qu'il se porte bien. Déconcerté au point que ça en devenait oppressant et qu'il envisageait presque de repartir immédiatement.

Spock s'apprêtait à faire brièvement son rapport lorsqu'il remarqua que Jim était resté plus silencieux que dans ses habitudes et que sa posture, son expression reflétaient toujours un manque d'assurance inhabituel pour lui.

Il se ravisa, ne pouvant pas ignorer le sentiment d'inquiétude qu'il ressentait pour l'homme, et posa une question à la place du rapport concis qu'il avait eu l'intention de lui faire.

_Le Dr McCoy vous a-t-il déjà informé du moment où vous pourrez regagner la passerelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Sam
Auteure de fanfictions/traductrice/Analyste
avatar

Féminin Messages : 1280
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 30
Localisation : Sur la passerelle de commande
Emploi/loisirs : Spock Addict

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Mar 30 Nov - 16:51

Kirk observa du coin de l'oeil le vulcain s'asseoir. Il eut brièvement l'impression qu'il n'était pas le seul à être tendu. Mais très vite, son esprit mis ce fait sur la compte de sa propre projection émotionnelle.

_ Je suis fonctionnel.

Bien entendu.
Kirk ne put s'empêcher de sourire doucement à cette réponse typiquement vulcaine. Il s'était pourtant juré d'apprendre à Spock les rudiments du verbe aller bien mais il ne sentait pas, étrangement, que l'atmosphère s'y prêtait à ce moment même. Elle devenait même lourdement silencieuse et pesante, sans qu'il ne sache vraiment pourquoi.

Il se sentait mal à l'aise d'avoir tant voulu que Spock soit à ses côtés durant son séjour à l'infirmerie. Kirk n'était pas un homme qui laissait les autres prendre une place aussi importante dans sa vie. Ses années de travail avec Spock s'étaient écoulées naturellement et il ne comprenait que récemment la place que celui-ci semblait avoir pris dans sa vie. Il était un ami indispensable, un frère dont il avait peur de ne plus pouvoir se passer. Et ce genre d'attente était trop dangereuse pour un homme tel que lui qui dirigeait un vaisseau, encore plus lorsqu'il s'agissait d'un vulcain.

Mais tout ça n'était plus important, maintenant qu'il avait décidé de se reprendre. Seulement, l'arrivée inattendue de Spock le déstabilisait quelque peu. Il fallait qu'il se réhabitue à son absence... et sa présence.

Mettant ses pensées de côté, Kirk se rendit compte qu'ils s'étaient bien écoulées plusieurs minutes depuis l'entrée du vulcain dans l'infirmerie et qu'aucun des deux n'avait encore pris la parole. Il aurait pensé que Spock lui ferait un rapport complet et concis sur les deux jours qu'il avait passé sur la passerelle. Il ne doutait pas de son efficacité et, à vrai dire, n'avait que peu d'intérêt pour ce genre de rapport pour le moment. Mais le fait que Spock ne soit pas déjà entrain de lui expliquer tout ceci était quelque peu étrange. Il se força cependant à ne plus y prêter attention.

_Le Dr McCoy vous a-t-il déjà informé du moment où vous pourrez regagner la passerelle ?

Kirk releva la tête, légèrement surpris de la question que son officier en second lui posait.

_Vous aurais-je manqué, Spock ? répondit-il avec un sourire maladroit comme il l'aurait fait bien des fois auparavant.

Cependant, son humour sonna faux à ses oreilles cette fois-ci. Et il détestait cela. Pourquoi ne pouvait-il pas être détendu tout simplement comme avant ?
Il se racla la gorge et passa de suite à autre chose.

_Et bien à vrai dire...

Kirk réfléchit quelques secondes. Son regard finit par se poser à nouveau sur Spock et leur regard s'ancrèrent l'un à l'autre. La détermination prit place dans son esprit, chassant toutes les questions et les doutes qui l'assaillaient. Un fin sourire étira ses lèvres et il se releva d'un geste rapide et silencieux.

_Tout de suite ! Je ne vais pas rester enfermé une seconde de plus ici où je vais prendre racine et finir à l'asile.

Kirk passa le reste de son uniforme et enfila ses bottes et fit signe au vulcain de le suivre silencieusement et rapidement hors de l'infirmerie. Si McCoy le voyait, il le tuerait sur le champ. Mais Kirk avait toujours su comment échapper à son médecin en chef, et ce fut d'un air espiègle et presque enjoué qu'il rejoignit la passerelle en compagnie de son officier en second et ami.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frenchks.com
kokoroyume
Auteure de fanfictions / Traductrice
avatar

Féminin Messages : 555
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Prisonnière du Nexus
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   Dim 5 Déc - 11:56

Le vulcain leva un sourcil en voyant son capitaine lui faire signe de le suivre alors qu'il était évident à son comportement que le Dr McCoy ne lui avait pas encore donné son aval pour quitter l'infirmerie. Cependant, il le suivit sans faire de commentaire. Alors qu'il aurait dû s'efforcer de lui faire suivre les règlements, l'expression qui s'était peinte sur le visage de l'homme était tout ce dont il avait besoin pour être assuré qu'il se portait bien.

Il sentit le coin de ses lèvres trembler légèrement alors qu'il suivait calmement Jim vers la passerelle mais ne s'embarrassa pas immédiatement de cacher cette manifestation de son soulagement. Il ne se souciait plus pour l'heure du fait que son esprit s'égarait vers d'inhabituelles considérations lorsqu'il était maintenant en présence de l'humain et se satisfaisait, malgré l'évidente maladresse de leurs récents échanges, de constater que cette désagréable expérience n'empêchait pas son ami d'agir comme il l'avait toujours fait.

Lorsqu'ils arrivèrent au bout de la coursive, et que la porte de l'ascenseur se referma derrière eux sans que le médecin ne fasse son apparition, le capitaine sembla relativement content de lui, et Spock se tint à ses côtés sans chercher à lui rappeler que cette 'escapade' ferait sans aucun doute d'eux la futur cible de l'irritation de Léonard McCoy...

***

[=> La suite au Mess =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Out of the sun [Sam/koko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Out of the sun [Sam/koko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Koko Taylor
» Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)
» Blues Lesson #3: Willie Dixon
» [VIDEO MPEG] Live Today at Koko! [PART 5 sur 5]
» [VIDÉO]Mika - Live From KoKo In London NRJ12 - Qualité HD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Kirk / Spock :: Holoprogramme - RPG :: L'Enterprise :: L'infirmerie-
Sauter vers:  

Boutons from Pointy EarsCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit