AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Frisson part. 4 (Selek/Syhta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 12:14

HP : j'hésitais entre mettre la téléportation toujours à bord de l'Entreprise ou là, dans le doute je l'ai mis là. ^^"

Jim essaya vraiment de ne pas sourire en voyant que Spock avait fini par céder à sa requête mais il était trop heureux à l'idée que le vulcain et lui allait pouvoir faire cette petite expédition ensemble. Ok, ce n'était pas très digne de lui d'insister, et une fois cette mission fini, ou plutôt cette journée terminée, il allait falloir qu'il prenne le temps de réfléchir à la situation actuelle. Une journée de folie ça passait, mais au delà, il finirait vraiment par être considéré inapte à diriger. Et ça, c'était hors de question bien entendu. Malgré tout ce qu'il pouvait ressentir pour le vulcain, il ne pouvait laisser une déception amoureuse entraver sa capacité à commander.
- Scotty, téléportation!
- aye cap'tain!
L'ingénieur hocha la tête et activa le transporteur. Jim commença à ressentir les effets habituels du téléporteur, à présent devenu une sensation habituelle, pourtant alors qu'il regardait encore Scotty faire, il vit quelque chose dans l'expression du technicien qui l'inquiéta. Tandis que la salle disparaissait autour d'eux, l'écossais semblait crier quelque chose qu'il n'entendit pas. Ce n'est que quand il réapparu de façon étrangement brutale dans la neige qu'il su que quelque chose avait mal fonctionné. Il se retrouva étalé dans la neige, vaguement conscient d'une autre présence à ses cotés.
- oh put...
Jim passa une main sur son visage pour enlever la neige qui s'y trouvait et s'assit. Il regarda autour de lui à la recherche de ses coéquipiers et repéra la silhouette de Spock non loin de là. Il se leva aussitôt avant de le rejoindre et de l'aider à se lever :
- rien de cassé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 13:01

Spock se sentait étourdi, comme s'il avait reçu un coup derrière la tête. Son esprit avait du mal à revenir dans l'instant présent, et c'est finalement au prix d'un redoutable effort qu'il parvint à se redresser sur ses deux jambes, en faisant signe à Kirk qu'il allait bien. La forte luminosité environnante, causée par le reflet des rayons de l'étoile la plus proche sur l'épaisse couche de neige et de glace qui recouvrait la surface de la planète, agressa alors ses iris, et il perdit l'équilibre, mettant un genou à terre, ses poings enfoncés dans la neige. Il sentait ses pupilles étrangement dilatées, comme s'il devait voir en pleine pénombre, et la douleur imposée par la lumière attaquait son contrôle sur ses émotions. Crispé, le souffle plus court, il se força à s'habituer à ce blanc implacable, une main cachant une partie de sa visière. Ce ne fut qu'après quelques instants, quand il se rendit compte de sa position de faiblesse, qu'il se releva, honteux, évitant le regard de son capitaine. Ses sens étaient de nouveau opérationnels, bien qu'étrangement accrus. Il pouvait entendre les rouages électroniques de son casque, voir les défauts sur la vitre, sentir chaque fibre du textile thermique de ses gants. Il était perturbé, et la solution qui faisait lentement route dans son esprit ne lui plaisait pas.
Devant eux s'étendait à perte de vue un immense paysage gelé. La première chose à laquelle il pensa pour chasser l'idée, peut-être saugrenue qui s'imposait à lui, fut qu'il y avait eu un dysfonctionnement lors de la téléportation. Ils avaient, d'une part, été téléportés au mauvais endroit, et d'autre, sans les agents de sécurité qui devaient les accompagner. Il saisit alors son communicateur et tenta de joindre l'Enterprise, qui voguait silencieusement au-dessus d'eux. Aucune réponse. Ils étaient livrés à eux-mêmes, et sans vivres.
- Capitaine, nous sommes dans l'incapacité de joindre l'Enterprise. M. Scott essaiera certainement de réparer les communications et la téléportation, mais dans l'attente, je propose que nous trouvions un abri.
Il désigna un massif rocheux à l'horizon que seuls ses yeux de Vulcain parvenaient à voir dans la clarté du ciel.
- Je propose que nous rejoignons ces falaises. Il pourrait y avoir des cavités adéquates.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 13:20

Jim faillit se précipiter vers Spock quand il le vit mettre un genou à terre mais il s'arrêta juste à temps. Le vulcain n'apprécierait pas de voir son capitaine le traiter comme un faible, il en était quasiment sûr. Aussi, malgré son inquiétude il s'efforça de rester immobile, à proximité si besoin, mais en laissant le vulcain prendre ses marques sans le brusquer. Il prit le temps de regarder autour de lui, mais il ne discernait aucune autre forme de vie. Il espérait que leurs autres compagnons avaient été téléportés non loin de là, ou mieux encore, qu'ils étaient à bord de l'Enterprise. Quand Spock essaya de contacter Scotty sans succès, le capitaine se demanda ce qui allait encore leur tomber dessus comme problème. Il savait que la phrase "ça ne peut pas être pire" n'était jamais vraie. Mais au moins, ils étaient ensemble, c'était mieux que d'être seul dans cet environnement. Son souffle formait des volutes de fumées et il frotta ses mains l'une contre l'autre pour les réchauffer un peu :
- Je suis que Scotty n'en aura pas pour longtemps. Abritons et essayons de ne pas trop nous éloigner de cette zone, au cas où les autres seraient par là.
Il se dirigea vers les falaises, l'épaisse couche de neige freinant leur avancée. Il s'efforça de garder discrètement un oeil sur Spock, juste au cas où. Quand ils se disputaient un peu plus tôt pour savoir qui avait le plus de chance de résister au froid, Spock était persuadé qu'il s'n sortirait mieux, et que son contrôle mental lui permettrait de gérer le froid. Mais Jim commençait à en douter sérieusement. Soit le vulcain avait surestimé ses propres capacités, ce qui paraissait assez peu probable, soit il n'y avait pas que Jim qui allait mal aujourd'hui. Et dans tous les cas, c'était lui qui avait traîné Spock ici, alors que ça plaise ou non à son second, il s'assurerait que rien ne lui arrive.
Quand il atteignit la falaise Jim en longea la bordure, cherchant une cavité même étroite où se réfugier. Il finit par en découvrir une dont l'entrée était partiellement cachée par la couche de neige.
- ça devrait faire l'affaire, pour le moment du moins. C'est un peu étroit mais on y tiendra à deux je pense.
Jim s'agenouilla et commença à dégager l'entrée à mains nues. Il n'aurait pas dit non à une bonne vieille pelle mais à défaut... Malgré les gants et les vêtements thermo-régulants, il sentait la morsure du froid de plus en plus fort, et il s'efforça d'accélérer sa tâche. Si lui avait froid, alors Spock devait geler sur place, ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 14:35

Le Vulcain se pencha et aida son supérieur à dégager l'entrée à la petite grotte sombre. Son genou, plongé dans la neige, ressentait le froid plus intensément, et ce phénomène qu'il avait perçu plus tôt devait en être la cause. S'il s'agissait bien de cela, il allait devoir rester extrêmement concentré, pour ne pas perdre la raison ni sa logique. Si les barrières qui maintenant ses émotions enfermées venaient à céder, il ne savait pas ce dont il serait capable, sous le coups de sentiments incontrôlables.
La faille rocheuse étant dégagée, Spock saisit un petit objet éclairant fixé à sa ceinture et inspecta les profondeurs de la cave. Aucun bruit ne venait à ses tympans sensibles, et il ne voyait aucun déplacement dans la pénombre. Il se redressa alors.
- La voie semble dégagée. Entrons, nous trouverons peut-être de quoi faire un feu.
Il enjamba alors les pierres basses, se faufila entre les deux pans de roche, puis s'aventura sous le plafond bas. Penché, la lueur de sa torche braquée vers l'obscurité, il avança prudemment sur le sol gelé. Chacun de ses pas était stable, ancré, logique. Il s'efforçait de rester concentré. S'il avait été seul, ça aurait été différent, mais il y avait une vie avec lui. Une vie à protéger, de leur environnement, mais à terme, de lui également. Il sentit sa main droite trembler, et la lumière vacilla. Promptement, en espérant que Kirk n'ait rien vu, il saisit son poing de sa main gauche et souffla doucement pour se contrôler. Son souffle, presque brûlant, fit apparaître de la buée sur la vitre de son casque. Il attendit quelques instants qu'elle se dissipe, puis s'efforça de respirer doucement, malgré son coeur emballé et les bouffées de chaleur qui augmentaient la température de son corps.
Enfin, il atteignit le fond de la petite caverne. Le plafond était plus haut et semblait stable, sans danger de s'effondrer. Le sol, plus à l'intérieur des falaises, était moins froid et était recouvert de terre. Ainsi à l'abri du vent et de la neige, Spock s'accroupit et retira ses gants et son casque. Son front était perlé de sueur et ses cheveux, habituellement impeccable, étaient collés à sa peau d'albâtre. Il forma un tas de la terre recouvrant le sol, puis dégaina son phaseur et tira dessus. Après plusieurs tentatives, des braises commencèrent à rougeoyer, puis quelques flammes apparurent, projetant une lueur orangée sur les parois rocheuses qui les entouraient.
D'un revers de la main, le Vulcain essuya son front, dérangeant davantage ses mèches. Il était brûlant. Son corps était parcouru de frissons. La vérité s'imposa à lui. Pourquoi cela devait-il arriver maintenant ? Il était isolé, coincé sur une planète gelée, sans option immédiatement de retour à bord de l'Enterprise. Et il se doutait, au vu du problème lors de la téléportation, que les réparations ne seraient pas faites en un jour. Le mieux serait que le vaisseau se rende à une base stellaire, afin que les cristaux de dilithium soient changés. De son point de vue, c'était la seule solution.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 15:06

Jim suivit Spock et entra à son tour, manquant de chuter sur le sol gelé. Il s'accrocha d'une main à la paroi pour s'en servir comme d'une rampe et éviter une mauvaise chute. La lumière vacilla et il perçu un étrange mouvement chez le vulcain. Il se demanda si lui aussi avait faillit glisser, ce qui paraissait peu probable, mais après tout, personne n'est parfait, même si l'humain trouvait Spock parfait à bien des égards. Quand ils furent bien à l'abri, et une fois le feu allumé, Jim prit le temps de souffler. Il s'assit lourdement sur le sol et retira ses gants mouillés avant de les poser non loin du feu pour les sécher. Il leva alors les yeux vers Spock, et à présent que celui-ci avait ôté son casque et que le feu illuminait la grotte, les doutes de Jim se confirmèrent. Quelque chose clochait chez le vulcain et Jim n'aurait su dire si c'était dû au froid, à la téléportation qui avait mal tournée ou à une quelconque autre cause. Mais l'inquiétude lui noua l'estomac et il se sentit d'autant plus coupable à présent d'avoir emmené Spock.
Il s'écarta un peu du feu pour laisser le vulcain s'asseoir au plus près de la chaleur, ne sachant si les frissons qu'il avait était liés au froid ou à autre chose :
- Est ce que... tout va bien Spock ? En dehors, du froid, et du fait que nous soyons coincé ici bien sur...
Et du fait que là tu dois me haïr comme jamais d'avoir décidé de descendre... Ajouta mentalement Jim en regardant son officier d'un air inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 15:42

Un violent frisson ébranla l'officier scientifique, mais celui-ci n'était pas dû au froid. Il sentait son corps bouillir et il était en nage. Quand son capitaine lui demanda s'il allait bien, il ne put s'empêcher de lui lancer un regard noir, plein de colère et de honte, avant de, difficilement, reprendre le contrôle sur ses émotions. Il fit un mouvement de main pour lui signaler qu'il n'avait pas à s'inquiéter, puis s'écarta du feu pour aller s'assoir contre la paroi froide de la caverne. Son contact contre sa nuque lui fit du bien, le calmant légèrement, mais sa fraicheur n'était pas suffisante pour passer les fibres serrées de sa combinaison. Il sentit de nouveau ses mains trembler, et il les serra l'une contre l'autre, l'air grave et soucieux.
Si on le lui avait proposé, il aurait refusé de voir un médecin, car il ne savait que trop bien ce qu'il avait. Ce n'était pas une maladie. Ce n'était qu'un dérèglement biochimique, et il pensait qu'en son état de demi-Vulcain, il ne serait pas touché avant des années. Il se rendait compte qu'il avait tort. Le pon farr n'épargnait personne.
Troublé, perdu, Spock se redressa subitement, haïssant le regard de Jim sur lui. Il avait honte, il se sentait humilié, de ne pouvoir cacher son état à son propre capitaine. Il marmonna alors qu'il avait besoin d'air et emprunta dans l'autre sens la faille rocheuse. Il sentait son coeur battre à tout rompre, son propre sang brûlait dans ses veines, et il avait chaud. Tellement chaud que s'en devenait insupportable.
Une fois à l'extérieur, il s'écarta de l'ouverture de quelques mètres puis retira la partie supérieure de sa tenue, qu'il jeta sans ménagement sur le sol. La morsure du froid rafraichit sa peau, mais ne parvint pas à calmer sa fièvre. Torse nu, il baissa les yeux sur ses doigts tremblants. Il n'y avait pas beaucoup de solutions. S'il ne s'accouplait pas avec une Vulcaine dans les dix jours, il mourrait.
Il devait se rendre à l'évidence. Il était le seul Vulcain sur cette planète, et il était hors de question de tuer pour faire passer son trouble. Il était condamné. Spock souffla lentement, essayant de gagner une paix intérieure qui manquait de le lâcher à tout moment, joignant ses mains en une position de méditation. Il devait accepter sa mort, comme il l'avait toujours fait.

_________________


Dernière édition par Syhta le Ven 24 Oct - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 16:25

Jim se trouva cloué sur place par le regard de Spock et la culpabilité qu'il éprouvait déjà ne fit qu'empirer. Au moins les choses étaient claires, ce matin Spock n'appréciait pas sa présence, maintenant il la haïssaient littéralement. Quand le vulcain sortit, Jim baissa les yeux vers le sol en se mordant la lèvre. Il aurait donné n'importe quoi pour revenir en arrière, ne pas avoir choisi de descendre, ne pas avoir capté ce signal, ne pas s'être assit à la même table que Spock ce matin...
Avoir des regrets n'allaient pas l'aider, ce n'était pas le moment. Il secoua la tête et se reprit. une fois de retour sur l'Enterprise, en sécurité, il laisserait Spock prendre toutes les mesures qu'il voulait à son encontre, mais pour l'instant il devait tenir son rôle de capitaine. Il patienta quelques minutes, attendant que Spock rentre, mais quand il vit qu'il ne revenait pas il commença à s'inquiéter pour de bon et se leva. Il pouvait comprendre que le vulcain veuille demeurer loin de lui, mais la situation de s'y prêtait pas, et il faisait trop froid pour rester dehors. Jim retourna vers la sortie, en partie éblouit par la luminosité extérieure :
- Spock, il vaut mieux rester d...
Le reste de sa phrase demeura bloqué dans sa gorge quand il réalisa la scène qu'il avait sous les yeux. Spock, à moitié nu dans la neige, les mains jointent comme s'il réfléchissait ou méditait. Jim était partagé entre l'inquiétude de voir le vulcain si peu vêtu dans un froid pareil, et l'intense chaleur qui l'envahie en voyant son ami dans cette tenue. Ce n'était pas qu'il ne l'ai jamais vu torse nu, ni qu'il ne connaisse pas déjà l'excitation qu'il ressentait dès qu'il avait un aperçu un tant soi peu intime du vulcain. Mais que ce soit le décors, ou l'étrange aura d'agressivité, voir de sauvagerie qu'émettait Spock, cette scène paralysa Jim pendant quelques instants. Il déglutit difficilement et s'efforça de contrôler l'excitation qu'il ressentait et concentra son esprit sur le seul point important de la situation : Spock à moitié nu dans la neige, ce n'était pas une bonne chose.
-S... Spock à moins de vouloir mourir de froid j'aimerais autant que tu rentres et te rhabille de suite!
Et tant pis pour le vouvoiement professionnel... Se dit Jim en allant récupérer le haut de Spock. Ce n'était pas le plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 18:27

Le Vulcain était profondément concentré, replié sur sa logique, essayant de repousser le plus loin possible ses sensations. Il comprenait maintenant l'utilité du Kolinahr, et se maudit de ne pas avoir pensé à le faire auparavant, quand il était encore temps. Petit à petit, il parvenait à faire abstraction de ses ressentis, à ne centrer son esprit que sur sa raison, à accepter cette mort qui viendrait le prendre quelques jours plus tard. Il arrivait enfin à se sentir en paix quand un élément perturbateur fit voler en éclat les barrières qu'il avait difficilement érigé autour de ses sens. Soudain, il ressentit la violente morsure du froid, le vent, la neige qui tourbillonnait dans les bourrasques, mais aussi sa propre chaleur, son sang qui bouillonnait, sa rage, sa colère et sa honte, et la voix de Jim Kirk. Il le vit passer non loin de lui pour récupérer son vêtement. Sa mâchoire se serra et, le regard dur, les mains toujours jointes, il répondit d'une voix sourde et presque rauque.
- Laissez-moi seul. Ne m'approchez pas.
Il sentit de nouveau son coeur battre, à tout rompre, contre son flanc, et sa température corporelle grimpa encore. Les flocons fondaient dans l'air avant même d'avoir atteints sa peau blanche. Il irradiait de cette chaleur intense, tant qu'il fut persuadé que le capitaine devait la sentir depuis sa position. Et c'en était d'autant plus inquiétant. Plus sa fièvre montait, plus il était incontrôlable, et plus sa mort serait violente, même s'il parvenait à l'accepter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 18:42

Jim se tourna vers lui et leva les mains en signe de paix, déconcerté par l'attitude de son second mais aussi par la chaleur qui émanait de lui. Il n'était pas docteur mais il était certain qu'un vulcain n'était pas censé diffuser une telle chaleur :
- ok... Spock... je ne suis pas certain de savoir ce qui se passe, mais c'est dangereux de rester dehors dans cette tenue... Même si clairement le froid n'est pas un problème pour toi...
L'humain fit quelques pas vers Spock avant de s'arrêter à une certaine distance, pour ne pas le brusquer. Il devait lutter pour contenir son angoisse face à l'attitude du vulcain, mais la confusion se lisait sur son visage. Si auparavant il l'avait cru simplement en colère, à présent il était certain que quelque chose allait mal :
- qu'est ce qui se passe Spock? Est... Est ce que je peux faire quelque chose? A part te laisser seul dans la neige. ça je refuse.
Il sentit le froid le faire frissonner des pieds à la tête et espéra que le vulcain devienne rapidement raisonnable. Jim ne le laisserait certainement pas seul dans cet état, mais il serait bien incapable de le contraindre à rentrer en usant de la force. Il fallait le convaincre de retourner à l'intérieur d'une manière ou d'une autre. Il n'avait jamais vu Spock agir de façon aussi irrationnelle et agressive, à part après la destruction de Vulcain. Mais si cette fois-ci, la raison était évidente et compréhensible, là Jim ne comprenait absolument pas le pourquoi du comment de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 19:12

Il ne pouvait formuler ce qui lui arrivait, c'était au-dessus de ses forces. Non pas que le dire lui demandait un effort particulier, qu'il devait faire appel à sa logique, ou toute autre chose similaire. Cela lui était difficile, parce que le sujet était caché, refoulé, parmi les Vulcains. Pour eux, c'était une telle honte de perdre leur contrôle sur leurs émotions, qu'ils ne parlaient même pas entre conjoints de ce pon farr si terrible et si dévastateur. Comment alors pouvait-il en parler à son capitaine, lui qui était humain ?
En rassemblant les derniers fragments d'une paix intérieure révolue, il abaissa les mains et desserra les mâchoires, se tournant vers Kirk. Son regard exprimait toujours sa colère et son humiliation.
- J'ai besoin de méditer, seul. Le froid m'apaise, je ne le ressens d'ailleurs pas. Alors laissez-moi et retournez dans la caverne ou je risque de...
Sa main droite se mit à trembler. La gauche vola et serra sa jumelle pour la calmer. Quel naïf il était. La méditation ne l'aiderait aucunement. Le seul avantage à être seul était qu'il ne risquerait de ne blesser personne dans ses accès de folie et de rage. D'ailleurs, se contrôler pour ne pas attaquer son capitaine lui était très difficile et lui demandait une extrême concentration.
- Partez, ordonna-t-il d'une voix pleine de colère, mais aussi de détresse et de peur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 19:23

L'humain se mordit la lèvre, inquiet et hésitant. Il semblait était évident que le vulcain luttait pour conserver son contrôle, mentalement et physiquement. Mais pourquoi Spock refusait il de lui dire ce qui se passait quand il était si évident que quelque chose était en train de se passer? Jim n'en était que plus angoissé, et il ne voyait pas comment il aurait pu laisser Spock seul dehors, même s'il voulait bien croire qu'il ne sentait surement pas le froid à en juger par la chaleur qu'il dégageait.
Néanmoins il perçu la peur, dissimulée sous l'apparente colère du vulcain, et il choisit d'obéir, partiellement.
- d'accord... Pas de panique, je rentre...
Il contourna Spock et alla s'installer à l'entrée de la grotte, juste suffisamment à l'intérieur pour être abrité du vent, et suffisamment proche de la sortie pour garder un oeil sur Spock. Il s'assit en tailleur, glissant ses mains dans ses poches. Il demeura silencieux un temps, refoulant le sentiment de déception qu'il éprouvait de voir que son ami refusait de lui donner ne serait ce qu'une semi explication. Avait il imaginé l'amitié qui s'était développée entre eux...? Ou Spock était il encore en colère après lui?
Il soupira doucement et se cala contre la paroi :
- Spock... quoi qu'il arrive... et quoi que tu puisse penser de moi à l'heure actuelle... Sache que je ne te laisserais jamais seul.
Il trouvait sa phrase naïve mais il avait besoin de le dire, de transmettre ne serait ce qu'une fraction de son affection pour le vulcain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 20:45

Afin de pouvoir méditer, le Vulcain s'installa à même le sol, assis en tailleur, les mains jointes. Ses yeux étaient étroitement serrés et son visage était crispé. En se concentrant, petit à petit, il sentait ses émotions s'amoindrir. Il savait qu'elles ne disparaîtraient pas tant que le pon farr ne sera pas terminé, et elles restaient quand même fortes en comparaison avec son quotidien.
Après plusieurs heures d'immobilité, alors que le soleil commençait à lécher la banquise et la neige, enflammant le ciel, et rendant la surface gelée plus éblouissante encore, le communicateur de Spock sonna. Arraché à ses réflexions, ses émotions explosèrent soudain en lui, et dans un accès de rage, il réduisit l'objet en un petit morceau de métal plié, avant de le jeter au loin.
- Laissez-moi seul !! hurla-t-il, hors de lui.
Sa respiration était irrégulière, forte, chacun de ses muscles était contracté, son coeur, lancé à vive allure, semblait hors de contrôle. A chaque fois qu'on l'arrachait à sa méditation, les effets du pon farr se faisaient plus forts, comme pour lui rappeler qu'il ne pouvait y échapper.
A l'intérieur de la caverne, le communicateur du capitaine sonna également. Kirk le saisit et l'ouvrit rapidement.
- Oui ?
- Ici Scott, Capitaine. Nous avons eu un gros dysfonctionnement, vous êtes les seuls à avoir été téléportés à la surface. Les caissons ont été désaxés et plusieurs circuits ont grillés dans l'opération, je ne sais pas ce qu'il s'est passé. J'ai pu rétablir les communications mais je ne pourrai pas vous téléporter avant plusieurs jours !
- Jim, intervint la voix inquiète de McCoy. Tout va bien ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 21:20

Jim tint parole et ne bougea pas d'un poil, à part pour se recroqueviller de plus en plus quand l'immobilité et le froid commencèrent à le glacer jusqu'au os. Il ne sentait presque plus ses doigts mais il refusait de quitter Spock des yeux ne serait ce qu'une minute. Il sursauta quand le vulcain cria subitement et quand il répondit à McCoy ce fut en prenant la voix la plus discrète possible mais dont il ne contrôlait pas les tremblements liés au froid :
- je vais b... bien Bones, mais Spock est... je ne sais pas c... ce qu'il a, il refuse de me parler et.... il est en train de... de devenir dingue... Il est brûlant, au point que je n... n'ai même pas à le toucher pour le savoir... et il médite dans la neige, mais ça... ça n'a pas l'air efficace...
- Et dire que c'est toi que je croyais mal en point. Ironisa Bones avant de reprendre d'un ton plus sérieux. Où es tu là? T'as l'air de trembler comme une feuille. Vous n'avez pas trouvé un abri ou quelque chose?
- si... mais je... je ne peux le laisser c... comme ça...
Il entendit Bones jurer à l'autre bout du communicateur et ça l'aurait surement fait sourire s'il n'avait pas l'impression que son visage était presque paralysé par le froid.
- Jim je ne sais pas pourquoi Spock s'est changé en radiateur naturel mais toi tu dois te mettre à l'abri.
Le capitaine tourna les yeux vers son second qui n'avait pas l'air tellement plus calme qu'il y a quelques heures :
- je ne le laisse pas... tout seul Bones. C'est... hors de question.
- bon crève de froid alors! et ne viens pas te plaindre! Jim on en a pour des jours avant de vous récupérer! Vous ne pouvez pas rester dehors comme ça! Vous devez être raisonnable!
- je sais.
- passe moi Spock! Je vais lui parler et peut être qu'il pourra m'expliquer ce qui ne va pas!
- Je ne suis pas sur que... que lui passer mon communicateur soit une bonne idée... Vu ce qu'il a fait... du sien... je vais essayer...
Jim étira lentement ses jambes pour les détendre un peu. Tous ses muscles le brûlait et il eu du mal à se remettre debout. Mais peut être que Spock parlerait à McCoy, même s'il en doutait :
- Spock... Bones aimerait d... discuter de la situation...
Il approcha suffisamment pour lui passer le communicateur mais en essayant de faire de son mieux pour ne pas envahir l'espace vital du vulcain. Il percevait encore cette chaleur qui émanait de lui et à cet instant il mourait d'envie de venir se blottir contre Spock, se glisser dans ses bras pour se réchauffer et...
- Spock?
La voix de Bones sortit Jim de se rêverie. Il s'accroupit et tendit à bout de bras le communicateur à son officier, priant pour qu'il ne le réduise pas en miette comme le sien. Ce n'est que là qu'il réalisa à quel point ses doigts étaient gelés au point qu'il parvenait à peine à garder le communicateur en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 21:44

Le regard sombre, animal, le Vulcain se redressa, faisant son possible pour garder le peu de contrôle qu'il avait encore sur ses émotions. Il leva le bras et pris le communicateur, presque délicatement au vu de ce qu'il avait fait du précédent, puis fit signe à Kirk de retourner dans la caverne. Il savait pourquoi McCoy voulait lui parler, et s'il devait expliquer les effets du pon farr, il ne voulait pas que son capitaine entende ce qu'il allait dire. Il ne devait pas savoir qu'il risquait de mourir.
Une fois certain que Jim ne l'entendrait pas, il parla, et sa voix sonna rauque, toujours teintée des mêmes émotions.
- Docteur ?
- Spock, Jim me dit que vous n'allez pas bien. Expliquez-moi.
- Hors de question.
- Spock ! Bon sang, je ne peux pas rester les bras croisés quand je sais que quelqu'un est en danger ! Dites-moi ce que vous avez.
Les temps de l'officier scientifique frémirent, tandis qu'il serrait les mâchoires. Il ne pouvait décemment pas en parler avec lui. Pas qu'il n'était pas digne de confiance, mais les Vulcains ne parlaient jamais du pon farr, et encore moins avec des étrangers. Il entendit le médecin s'impatienter, et en soupirant lourdement, il demanda à ce qu'il s'isole. Quand ce fut le cas, il reprit.
- Je ne vous dirai pas ce que j'ai Docteur, mais je vous donnerai les symptômes. Vous avez de quoi vous documenter et comprendre.
- Arrêtez de jouer au plus malin ! Je n'ai pas le temps de jouer aux devinettes.
- Alors vous ne saurez rien, asséna-t-il.
Leonard râla, maudissant ce peuple de "gobelins", puis accepta. Il n'avait de toute façon pas le choix.
- Notez : hausse de température : +5°C ; dérèglement hormonal, dont une hausse du taux de testostérone ; comportement agressif ; chute des barrières mentales ; sens accrus ; tremblements.
- Ca irait plus vite si-
- Ce sera tout, Docteur, acheva-t-il avant de couper la communication.
Il savait que le médecin allait maugréer, il savait que son capitaine s'inquiétait, mais il ne pouvait pas faire autrement. Le pon farr n'était pas une chose dont on pouvait parler. Il espérait seulement que McCoy garderait le résultat confidentiel, il ne voulait pas que ça s'ébruite. Il était déjà suffisamment honteux que Kirk le voit dans cet état. Pourtant, il était certain que McCoy avertirait immédiatement Jim, il pouvait en mettre sa main à couper.
Avec une lenteur mesurée, plus par contrôle que par une impassibilité naturelle, Spock se leva, saisit la veste de son habit, et vint jusqu'à son capitaine, assis dans la faille. Il lui tendit le communicateur sans un mot, puis repartit, un peu plus loin, s’asseoir au milieu de l'étendue gelée qui s'étendait devant eux, dans le but de méditer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 22:03

Jim retourna se recroqueviller dans un coin en soufflant sur ses doigts pour essayer de les réchauffer un peu. Quand Spock revint lui rendre le communicateur, l'humain dû faire un gros effort pour ne pas lui poser de question mais il savait d'avance qu'il ne ferait qu'énerver son ami. Aussi attendit il qu'il soit ressortit pour parler :
- Bones?
- hey, écoute le gobelin ne veut pas me dire ce qu'il a mais il m'a dicté les symptômes. Je vais essayer de trouver une explication d'accord? Toi, tu essaie de... de ne rien faire de stupide, et de rester au chaud. D'après les symptômes il a plus ou moins les nerfs à vif donc essaie de ne pas crier, ne pas trop t'agiter, enfin tu m'as compris... Il dit que c'est un dérèglement hormonal mais dans l'immédiat je n'en sais pas plus.
Jim soupira tristement, profondément blessé qu'au final Spock préfère parler à McCoy plutôt qu'à lui mais aussi rassuré de savoir qu'au moins Bones pourrait tenter d'aider le vulcain.
- je vais marcher un peu... pour me tenir chaud. Dis à Scotty de faire au plus vite, qu'il me... tienne au courant, et toi donne moi des nouvelles... pour Spock...
- promis, essaie de ne pas trop te prendre la tête je suis sûr qu'il s'en tirera, il est increvable.
Le capitaine sourit légèrement, appréciant les efforts de son ami pour le rassurer.
- on reste en contact. Terminé.
Il coupa la communication et rangea son communicateur dans sa poche. Il alla reprendre ses gants près du feu puis se dirigea vers la sortie de la grotte. Il resta un moment debout en observant Spock puis détourna les yeux.
- je vais essayer de trouver... à manger ou quelque chose... je ne serais pas loin... alors ne disparaît pas s'en prévenir ok?
Il se sentit agacé par la petite note désespérée dans sa voix, mais doutait que dans son état Spock s'en rende compte de toute façon. L'humain entreprit alors de longer les falaises, à la recherche d'autres grottes ou de quelconque traces animales. Maintenant qu'il avait qu'il serait coincé ici pour des jours la nourriture et la chaleur seraient le principal problème.
Avancer dans la neige était difficile mais au moins l'effort le réchauffait enfin. Et chercher une nourriture quelconque lui changeait les idées. Mais il ne fallait pas bien longtemps pour que ses pensées reviennent graviter autour du vulcain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 22:23

Spock restait concentré, recentré sur lui-même, essayant à chaque instant de ne pas penser aux sensations qui voulaient le faire revenir dans l'instant présent. Le son du vent dans les hauteurs rocheuses, les flocons qui coulaient sur ses épaules, la morsure de l'air froid. Contenir ses émotions lui demandait un effort qu'il n'avait jamais eu à faire, il se sentait fragilisé, nerveux, sensibilisé. Il en suffisait de peu pour qu'il n'explose.
Derrière lui, il perçut le murmure solitaire de Kirk, puis le crissement de la neige sous ses pas. C'était vrai, ils n'avaient pas de vivres. Il ne se faisait pas de souci pour lui-même, il mourrait certainement d'autre chose que de la faim, c'était la situation du capitaine qui pouvait devenir inquiétante. Et, incapable de mentir, même dans son état actuel, il ne pouvait pas dire que la santé de Jim ne lui importait pas. S'il essayait de se contrôler, comme en cet instant, c'était uniquement pour lui, pour qu'il n'ait pas une mauvaise opinion de son Premier Officier. Pour qu'une fois qu'il serait mort, les souvenirs qui l'immortaliseraient ne seraient pas ceux d'un homme sauvage et incontrôlable. Le Vulcain eut un rictus agacé. Il était déjà sauvage et incontrôlable, et il voyait que Kirk avait peur de lui, conscient qu'il était que Spock pouvait lui broyer les os s'il le voulait.
Pourquoi donc se préoccuper de garder une image correcte dans ses derniers jours ? Pour son honneur. Il ne voulait pas mourir dans la honte, mais dans la fierté d'avoir fait son possible pour résister aux vieux instincts de son peuple.
Plus loin, le communicateur du capitaine sonna de nouveau, près d'une heure après la première fois. La voix du médecin, fébrile, et teintée d'inquiétude, se fit entendre, déformée.
- Jim ! Je sais ce qu'il a ! J'ai trouvé !
De l'autre côté de l'appareil, McCoy s'asseyait à son bureau, posant devant lui un épais ouvrage sur la biologie vulcaine, relique de ses années d'étudiant.
- Il n'est pas malade, pas à proprement parler, il est soumis à une phase biologique que l'on pourrait comparer à un instinct de reproduction. Je n'ai que peu d'informations, mais mes notes disent que lorsque les Vulcains entrent dans le pon farr, ils doivent retourner sur leur planète afin de s'accoupler, sans quoi ils meurent dans les dix prochains jours, à cause de la pression mentale et physique.


HP : Je sais que ce n'est pas très logique que McCoy trouve des notes sur le pon farr, puisque le phénomène est censé être tabou, mais sinon on avancera pas et Spock mourra xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 22:44

HP : ouais faut l'aider un peu à trouver ce pauvre McCoy parce que sans ça... xD

Après des recherches infructueuses, le capitaine commençait à désespérer de trouver quoi que ce soit; aussi quand son communicateur sonna, il espérait vraiment une bonne nouvelle. Il espérait que Bones allait lui annoncer quelque chose du genre "il a attrapé tel virus, on le soignera dès qu'il rentrera". Au lieu de ça, il eu droit au plus grand choc de sa vie.
-C... comment ça ils meurent dans les 10 jours?! Bones on est coincé ici et même si on ne l'était pas, Vulcain a disparu! Qu'est ce que... Il n'y a pas un remède?! Ou quoi que ce soit?! Spock ne peut pas... il ne peut pas mourir!
Son coeur battait à toute vitesse et il sentait son estomac se nouer sous l'appréhension. Rien que d'imaginer perdre son ami... Non non non! C'était impossible ! Il ne laisserait pas quelque chose comme ça arriver!
- Je suis désolé Jim... Je n'ai pas grand chose, le sujet est assez vague, et je dirais même tabou vu le comportement de Spock, mais les informations sont claires, à cette période de leur vie les vulcains doivent s'accoupler ou mourir...
Jim donna un grand coup de poing dans la falaise, s'abîmant sévèrement les doigts au passage mais c'était sa manière à lui de retrouver son calme :
- essaie... essaie de contacter son père... Explique lui la situation et je m'en fous si c'est tabou, s'il y a des responsabilités à prendre je les prendrais, mais je VEUX savoir s'il y a une solution c'est clair?
Il entendit Bones soupirer doucement, et le médecin lui répondit d'une voix compatissante et compréhensive :
-je vais faire de mon mieux Jim... Essaie d'en discuter avec lui...
Jim tourna les yeux vers Spock qu'il discernait au loin et sentit la colère monter en lui. Ce foutu vulcain allait peut être mourir, il le savait, et il avait osé le lui cacher?! Il avait espéré quoi?! Que Jim allait simplement se réveiller un matin pour trouver son cadavre?!
-ça pour sur qu'on va en discuter... Terminé.
Il coupa la communication et rejoignit Spock à grand pas. Il était furieux, et Spock n'eut aucun mal à s'en apercevoir tandis que l'humain venait droit vers lui et sans plus se préoccuper du besoin de calme du vulcain il le saisit par le bras et le fit se relever :
- pourquoi tu ne m'as rien dis?! Bon sang Spock je croyais que les vulcains ne mentent jamais ! Ta vie est en danger et toi tu préfère me le cacher! je suis ton capitaine et je suis aussi ton ami ! Ou du moins je le croyais...
Le ton de Jim était passé de la colère à une grande détresse et déception mais la colère et l'angoisse furent plus fortes. Il savait que dans son état actuel Spock était bien capable de le tuer mais tant pis, il prenait le risque, et s'il fallait que le vulcain lui casse tous les os du corps avant d'accepter de parler qu'il en soit ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 23:03

Un éclair meurtrier passa dans le regard du Vulcain, mais il le refoula. De nouveau, sa bulle de méditation avait disparu, et il était en proie à ses émotions, dévastatrices. En un geste défensif, il saisit le poignet de Kirk et le fit reculer, serrant les doigts à en lui faire mal. Mais il ne se rendait pas compte de sa force, encore accrue par le phénomène biologique. Pourtant, sa voix se fit presque posée et calme.
- Je n'ai pas menti, Capitaine. Visiblement, le Docteur McCoy a trouvé l'origine de ces symptômes et vous l'a transmise. Qu'il en soit ainsi, ma honte n'en est que plus grande. Et de toute façon, que puis-je faire ? Nous sommes coincés sur cette planète, et il n'y a pas une seule Vulcaine avec nous. Méditer me permet d'accepter ma mort, alors laissez-moi.
Sans pouvoir se contrôler, son regard, assombri par la fièvre de sang, se posa sur les lèvres de Jim. Son amour pour lui se faisait plus fort qu'à l'accoutumée, et y résister était difficile. Mais il le devait, pour se préserver, et pour protéger son supérieur. Qu'importe ce qu'il ressentait, il souhaitait mourir dans la dignité, comme un égal de n'importe quel Vulcain dans cet univers.
Doucement, il relâcha le poignet de Kirk, marqué par sa poigne, et d'un ton serein, plein de colère, de peur et de tristesse, il reprit.
- Je vais mourir, Capitaine. Et rien ni personne ne pourra l'empêcher. Même pas vous.
Il ferma les yeux, apaisé, malgré le trouble qui continuait de l'animer, et il fit face aux dernières lueurs du premier jour. Ses pupilles, noires, se levèrent vers la lune et les étoiles, se réfléchissant dans son regard.
- Comment résister aux forces de l'univers ? souffla-t-il pour lui-même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Jeu 23 Oct - 23:25

En sentant la poigne de Spock sur son poignet Jim dû serrer les dents pour ne pas laisser échapper un gémissement de douleur. Mais il ne devait pas céder, la vie de du vulcain était en jeu. il comprenait que son ami veuille méditer pour accepter sa mort, ainsi qu'il le disait, mais lui ne pouvait pas. Il ne pouvait pas juste s'asseoir là, avec Spock et attendre de le voir mourir. Il déglutit, résista à l'envie de tâter son poignet pour vérifier qu'il n'avait rien de cassé et contempla le vulcain un instant, admirant le reflet des étoiles dans ses yeux, avant de prendre la parole d'une voix plus calme :
- je suis désolé... je ne peux pas... je peux faire beaucoup de chose mais attendre patiemment que la mort vienne...
Sa voix trembla sur les derniers mots et il prit le temps de respirer un bon coup avant de poursuivre :
- Spock... est ce que... est ce que ça doit à tout prix être une vulcaine? je veux dire... Uhura et toi... vous êtes... en couple.
Il dû s'arracher les mots de la bouche pour arriver à aligner les mot "en couple" et "Uhura" dans une même phrase, mais si elle pouvait sauver Spock, il était prêt à sacrifier tout ce qu'il fallait pour ça... y comprit ses propres sentiments. Il fixa son ami un instant cherchant à discerner ne serait ce que l'ombre d'un espoir mais la résignation apparente du vulcain lui poignardait le coeur.
L'humain se mordit la lèvre, partager entre l'envie de hurler, de secouer Spock, de pleurer et de l'embrasser. C'était de sa faute. S'ils étaient restés à bord il était sûr qu'ils auraient d'autres possibilités. Maintenant, il allait peut être avoir le triste privilège de voir son ami mourir dans ses bras. Il essaya d'accepter l'idée, d'imaginer juste un instant sa vie sans le vulcain et son coeur cessa de battre une seconde. Pourquoi Spock ne comprenait pas ? Comment pouvait il accepter ça si facilement, alors que quand c'était Jim qui était mourant, le vulcain avait eu l'air aussi désespéré que ne l'était l'humain à présent :
- non... Non non non, Spock je ne peux pas... Je suis désolé je ne peux pas accepter... je n'ai pas...
Jim prit le visage de son ami dans ses mains, essayant de lui transmettre comme il pouvait tous le désespoir, toute la douleur qu'il ressentait à l'idée de le perdre. Sûrement ça n'aiderait pas mais au moins tout serait clair :
- Si je peux faire quoi que ce soit il faut que tu me le dise Spock je t'en prie... même... n'importe quoi... je ne peux pas te laisser partir comme ça... C'est ma faute, et... ce matin j'étais troublé, je n'ai pas assez réfléchis... c'est seulement que... j'étais désespéré Spock quand tu m'as demandé de rester à distance je... Je n'ai pas pu...
Jim se mordit la lèvre en relâchant le visage de son ami avant de lui tourner le dos en plaquant ses mains contre ses tempes. Il n'arrivait plus à trouver ses mots et lutter pour refouler ses larmes. Il ne pleurerait pas, ça c'était hors de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 7:59

Uhura. Etrangement, l'officier scientifique n'avait plus pensé à elle dès lors qu'il avait compris ce qu'il lui arrivait. Ce n'était pas elle qu'il désirait avoir, et cette constatation le conforta dans ses impressions : il se pourrait qu'il soit plus amoureux de Jim Kirk, que d'elle. Pourtant, il continuait à ne rien laisser paraître.
- Je ne peux pas, pas avec le lieutenant Uhura. D'une part, parce qu'elle est trop fragile, je risquerais de la briser dans ma folie. Et d'autre, parce que nous ne sommes pas prêts, ni l'un ni l'autre, à ce qu'engendre le pon farr.
Il tressaillit en se rendant compte qu'il avait prononcé le mot tabou en présence de son capitaine. Son état mental devait être des plus désastreux. Pourtant, il continua.
- Lors de l'accouplement, les deux partenaires deviennent étroitement liés, par une connexion psychique qui dépasse les distances. Elle a énormément de qualités, mais je ne la choisirais pas pour cela.
Spock sut, au moment où il avait prononcé ces mots, que Kirk répliquerait que si ça lui permettait de rester en vie, il devait le faire. Il reprit alors, lancé dans ses explications.
- Je préfère mourir, que de me lier à la mauvaise personne. Je ne sais pas si vous saisissez l'importance de ce lien, Capitaine. Ce n'est pas comme un contrat que l'on signe. C'est bien plus qu'un mariage : c'est une fusion de l'âme et de l'esprit. Les deux partenaires doivent avoir une confiance aveugle en l'autre. On ne peut pas revenir en arrière, à moins que l'un des deux conjoints ne meure.
Il expira lentement, levant de nouveau les yeux vers les étoiles. Etrangement, la nuit semblait l'apaiser, il se sentait moins sur le point d'imploser. Ou peut-être était-ce parce qu'il parvenait à se contrôler ? Il ne savait pas. Il vivait son premier pon farr, et n'avait donc aucun point de repère. Peut-être que les premières heures étaient les plus difficiles, peut-être que non. Dans tous les cas, il verrait bien.
Son attention revint sur Jim quand celui-ci reprit la parole. Ses mains sur son visage le glacèrent, l'électrisèrent et le brûlèrent tout autant. Il peina à ne pas le repousser violemment pour ne plus ressentir la vague d'émotions qui déferlait en lui à cet instant. Il expira de soulagement lorsqu'il s'éloigna enfin.
- Vous n'avez pas à culpabiliser, Capitaine. J'aurais dû me rendre compte de mon état avant de me téléporter. Ma colère n'est pas dirigée contre vous.
Il s'arrêta quelques instants, puis se pencha pour ramasser sa veste, qu'il posa sur les épaules de Kirk.
- Rentrons, les températures vont encore chuter, nous chercherons à manger demain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 10:31

Ce n'était ni l'heure, ni le moment, mais Jim ressentit une sorte de satisfaction de savoir que quoi qu'il puisse y avoir entre Uhura et Spock, ça n'était pas suffisamment fort pour que le vulcain envisage de se lier à elle. Mais une fois la satisfaction passée, il réalisa que ça signifiait également qu'il n'y avait donc personne pour sauver Spock... Oh, il aurait bien voulu lui dire que lui se portait volontaire, sans la moindre hésitation. Mais son ami l'avait coupé dans son élan avec ses explications... Une confiance aveugle l'un dans l'autre? Jim suivrait Spock n'importe où sans hésiter... Mais le vulcain lui, qui trouvait son capitaine illogique, n'avait certainement pas une confiance aveugle en lui.
Le capitaine ne put que soupirer et hocher légèrement la tête quand Spock proposa de rentrer. Chercher à manger demain? Ah oui, c'est vrai, il n'avait pas trouvé... Il avait été tellement furieux et déstabilisé que la faim n'était plus sa principale priorité. Il resserra la veste de Spock autour de lui et retourna dans l'abri s'assurant que Spock le suive.
Le feu s'était éteint, mais la chaleur était encore présente partiellement dans la grotte. Jim s'assit près des restes du feu et sortit son phaseur qu'il employa pour relancer les flammes. Une fois ceci fait il déposa leurs vestes au sol pour servir de couverture. Il s'allongea sur la sienne et se recroquevilla, fixant les flammes un instant avant de lever les yeux vers son officier :
- tu vas continuer à méditer jusqu'à demain?
Il mourait d'envie que Spock vienne juste s'allonger et qu'il puisse se lover contre lui. Il ressentait encore la chaleur corporelle du vulcain sur ses mains, même si c'était probablement une illusion. Il y avait tellement de chose qu'il voulait lui dire encore... Mais comment aurait il pu harceler Spock avec ça dans une telle situation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 11:58

Une fois à l'intérieur de la petite grotte, Spock alla récupérer la première doublure de sa veste pour l'enfiler, à fin de ne plus être à demi-nu. Il avait toujours chaud, mais il était de nature assez pudique, et l'ambiance feutrée de la cavité, avec les lueurs orangées du feu qui dansaient sur les parois, n'aidaient pas. En silence, il s'assit à même le sol, en tailleurs, fermant les yeux pour tranquilliser son esprit. Il ne les rouvrit que lorsque Kirk parla. Son regard d'obsidienne fusa dans sa direction, teinté d'une myriade d'émotions, mais sa voix se fit calme.
- C'est probable.
Il baissa légèrement la tête, les coudes posés sur ses cuisses, et expira lentement. Méditer lui permettrait de garder plus facilement le contrôle de ses ressentis pour les jours qui venaient, et surtout, de se retenir de faire du mal à Jim sans le vouloir. Il s'en serait tellement voulu de le blesser.
Spock resta dans cette position pendant plusieurs heures, plongé dans ses pensées, ne remarquant pas que le feu commençait à s'éteindre, et l'activité supérieure de son métabolisme commençait à avoir raison de lui. Sans s'en apercevoir, il se laissa emporter par le sommeil. Son corps tombé doucement et s'allongea sur le sol, tourné vers les braises chaudes de l'âtre, ses mains toujours l'une contre l'autre. Ses mèches sombres glissèrent sur son front, et ses cils effleurèrent ses joues pâles. Son visage se détendit, s'apaisa, comme s'il n'était qu'un Vulcain assoupi, dans sa cabine ou bien loin de cette planète gelée, et qui ne serait pas en proie au pon farr. Fait particulièrement rare, il rêva, se laissant emmener par les images et les sensations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 13:21

Le capitaine demeura un temps éveillé, luttant contre l'endormissement afin de surveiller son second, mais la fatigue eu raison de lui et après une bonne heure de lutte, il fini par sombrer dans le sommeil. Mais il n'était pas tranquille, et ce fut loin d'être une nuit paisible. Ses rêves étaient peuplés de cauchemars, et une scène en particuliers revenait toujours, celle d'un réveil où il trouverait le vulcain mort ou disparu. Il s'éveilla plusieurs fois, haletant, transpirant malgré la chute de la température dans la grotte. A chaque éveil ses yeux cherchèrent instinctivement Spock, qu'il trouva finalement endormi, l'air étonnamment paisible en comparaison avec sa rage de la journée. Après s'être réveillé pour la quatrième fois, il renonça à se rendormir. Il s'assit sans bruit et se frotta les yeux en baillant. les flammes à présent éteintes, le froid commençait à envahir la grotte, et il faisait presque aussi noir que dans un four, n'était ce que pour les braises qui éclairaient leurs visages.
Il resta un temps immobile, contemplant le vulcain, ne pouvant s'empêcher de se dire qu'il aurait préféré la même contemplation, mais dans un lit, au chaud et en sécurité. Il ne put retenir un sourire attendrit en regardant celui qui faisait battre son coeur. Il effleura du bout des doigts le visage de son ami, d'un touché aussi léger qu'une plume. Mais la chaleur qu'il ressentait eu tôt fait d'être noyée sous le retour glacé de la réalité : Spock était mourant.
Jim se leva, à présent incapable de demeurer immobile à attendre le jour, et remit sa veste. Il arrangea celle de Spock sur le vulcain, au cas où le froid le dérangerait pendant son sommeil, même s'il sentait toujours sa chaleur corporelle très élevée. Puis il se dirigea vers la sortie sans bruit, prenant garde à ne pas glisser sur le sol fraîchement gelé. Dehors la lune était encore là, et Jim estima qu'il devait être 4h, peut être 5... Le vent glacé était mordant mais eu pour effet de le réveiller complètement. Il demeura un instant immobile à l'entrée de la grotte, puis fit le choix d'aller marcher un peu, se donnant ainsi un temps de réflexion quand aux prochaines actions à accomplir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 14:53

Les rêves s'estompèrent peu à peu, et Spock s'éveilla, alors que le feu était totalement éteint. Encore allongé, il peinait à retrouver ses esprits, et ce ne fut qu'au bout d'un certain moment qu'il se redressa, mal réveillé, ne faisant même pas attention à la veste qui le recouvrait. Il alla saisir son phaseur, ralluma le feu après avoir lentement formé un autre tas de terre, puis se dirigea lentement vers la sortie de la caverne, remarquant que son capitaine n'était pas présent. Le Vulcain bâilla, ses pas étant lourds et patauds. C'était la première fois qu'il avait autant de mal à se réveiller. En temps normal, son cerveau lui répondait dès les premières secondes, et il ne pouvait mettre que sur le compte du pon farr cet autre effet troublant.
Il parvint à l'extérieur. L'air était frais, le soleil commençait à poindre et le ciel était largement dégagé, révélant une immense étendue d'un bleu profond. A quelques mètres de là, il perçut la silhouette de Kirk, et s'avança vers lui, ne comprenant pas ce qu'il faisait dehors. Alors qu'il arrivait à son niveau, la pointe de sa chaussure resta agrippée à un petit relief de neige gelée, et il perdit l'équilibre, pour tomber le nez dans la poudreuse. Etrangement, ses neurones semblèrent se reconnecter sous le choc. Il réalisa alors. Lui, Vulcain, étendu à plat ventre sur la banquise, à moins de deux mètres de son supérieur. Il en verdit de honte.
- Ne m'aidez pas, c'est suffisamment humiliant, grogna-t-il en se relevant, avant que son capitaine ne décide de lui venir en aide.
Une fois sur ses pieds, son regard se fit fuyant. Ses pommettes et ses oreilles s'étaient colorées sous le coup de l'émotion, qu'il avait du mal à contenir, lui nouant l'estomac. Il expira avec une lenteur maitrisée, serra ses mains l'une contre l'autre dans son dos et se redressa, adoptant sa posture favorite.
- Bonjour, Capitaine, fit-il, les yeux braqués sur l'horizon qui s'éclairait peu à peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 15:10

Il fallut un effort surhumain à Jim pour dissimuler son amusement. Voir Spock rougir, ou plutôt verdir dans son cas, c'était un spectacle suffisamment rare pour que l'humain en apprécie pleinement chaque aspect. Il le laissa se relever, certain qu'il ne s'était pas blessé, et quand il vit le vulcain reprendre son attitude si sérieuse après une telle scène, le capitaine fini par s'accorder le droit de sourire. Mais cette fois ce n'était pas un sourire amusé mais chaleureux :
- bonjour Spock. Bien dormi finalement on dirait?
Jim suivit le regard de son ami vers le soleil levant qui apparaissait au loin. La lumière matinale  donnait à ses cheveux ébouriffés des reflets dorés et orangés. L'humain souffla longuement s'amusant de l'épaisse fumée qui sortait de sa bouche comme le ferait un enfant en hiver lors du premier jour neigeux. Il retourna son attention vers son ami, ses yeux exprimant un mélange de tendresse et d'affection qu'il dissimulait en général sous ses airs nonchalant.
- pas trop affamé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frisson part. 4 (Selek/Syhta)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Remix LP, Part. II (G-Funk/R&B)
» Pot de départ pour Gijon
» Quel type de corde quand on part de ZERO ?
» Gares de départ
» Cherche un voyage organisé au départ de la Belgique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Kirk / Spock :: Holoprogramme - RPG :: Dans l'espace :: Planètes glacières-
Sauter vers:  

Boutons from Pointy EarsCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit