AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Frisson part. 4 (Selek/Syhta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 15:39

- Je vous avoue que je ne m'attendais pas à m'endormir. Le pon farr a dû épuiser mon corps plus que je ne le pensais.
Au moment où il prononçait de nouveau les deux mots, il sentit ses joues le brûler. Pourquoi n'arrivait-il pas à s'empêcher de parler de ce phénomène à Kirk ? C'était quelque chose d'extrêmement personnel dans la vie d'un Vulcain, et son capitaine n'avait pas à en connaître tous les détails, et surtout pas que c'était une phase de reproduction. Une bouffée de chaleur l'emporta à cette pensée. S'il avait le choix, si Jim était une Vulcaine, sans hésiter il serait allé vers elle. Son propre désir semblait se déployer en lui et embraser chacune de ses cellules. Spock le ressentait encore actuellement, et même plus que la veille. Il l'aimait. Il était amoureux de Jim Kirk, et dans son état, il ne savoir quoi faire. Perdu dans ses pensées, essayant de refouler son envie de le faire sien, il répondit d'une voix sourde à la question de son capitaine.
- Tant que je maintiendrais mon contrôle sur mes émotions et mes sensations, je ne ressentirai pas la faim. Vous, en revanche, vous devez vous nourrir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 16:01

- j'y ai songé, mais dans l'immédiat... je n'ai rien trouvé qui ressemble de près ou de loin à quelque chose de comestible. Il y avait des signes de vies sur cette planète, alors il doit bien y avoir ne serait ce qu'un animal...
Jim regarda autour de lui en fronçant les sourcils, l'air concentré. S'il avait toujours l'estomac noué, et n'avait pas l'appétit, il n'empêche qu'il devait trouver une rapide solution concernant leur ravitaillement. Maintenant qu'ils avaient toute une journée devant eux, peut être devrait il explorer un peu plus leurs environs. Il se retourna vers Spock et l'observa un moment, essayant de deviner ce qui pouvait bien se passer dans la tête du vulcain, sans succès :
- Est ce que tu as besoin de méditer encore ? Si oui, je peux essayer d'explorer un peu le coin. Et si non, on fera ça ensemble.
Il préférait la sécurité en restant en groupe, mais il était certain de pouvoir se débrouiller seul si besoin. Il n'y avait pas, d'après ses premières observations, de carnivores dangereux dans le coin, il risquait donc peu de chose. Mais il n'aimait pas l'idée de laisser son ami seul à méditer. Pendant sa promenade matinale, Jim s'était sérieusement posé la question de savoir s'il devait ou non, se proposer comme partenaire pour Spock. Il avait pesé le pour et le contre, repensé à ce que le vulcain lui avait dit concernant le lien qui les unirait alors, et la nécessité d'avoir confiance l'un en l'autre. Et l'idée de ne faire qu'un avec Spock, mentalement et physiquement lui plaisait. A vrai dire, il ne demandait que ça même, mais le problème venait bien sur du vulcain. Celui-ci n'envisageait clairement pas Jim comme un potentiel partenaire... L'humain hésitait encore quand à ce qu'il devait faire. Devait il en parler directement à son ami? Tout lui avouer? Lui proposer de le prendre comme partenaire? Ou bien faire ça de façon moins directe? Par des gestes, des mots plus dissimulés?
Perdu dans ses pensées, le regard azuré du capitaine se fit absent, mais demeurait fixé sur Spock, sans que Jim s'en rende compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 19:01

HP : Désolée pour le retard, pas eu le temps Evil or Very Mad

Le Vulcain ne remarqua pas tout de suite le regard de Kirk sur lui, plongé dans ses pensées. Effectivement, il y avait des traces de vie sur cette planète, et vraisemblablement de vie animale, mais les Vulcains ne mangeaient pas de viande, et il se doutait que Jim ne le savait pas. En plus, il ne semblait pas y avoir de vie végétale qui puisse le convenir, il devrait donc soit mettre de côté ses traditions, ses instincts, son éducation et ses origines, ou se concentrer pour oublier la faim qui le tarauderait bientôt. Choix terriblement difficile. Il ne fut tiré de ses réflexions que lorsque son capitaine s'adressa à lui.
- Je pense être suffisamment concentré pour garder le contrôle sur mes émotions. Je vous le dirais si j'ai besoin de méditer. Dans l'immédiat, allons récupérer notre matériel dans la caverne, et cherchons de la nourriture.
Il se dirigea alors vers celle-ci et y pénétra. Le feu brûlait encore au centre de la salle de roche, éclairant les parois inégales. Le Vulcain se dirigea vers la veste de son uniforme, laissé à terre et le tendit à Kirk sans un mot, un détournant légèrement les yeux. Ses joues verdirent légèrement.
- Vous en aurez plus besoin que moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 19:19

Jim suivit le vulcain jusqu'à la grotte, partiellement rassuré de savoir que pour l'instant son ami se sentait ne serait ce qu'un peu mieux. Du moins, c'est ainsi qu'il interprétait le fait qu'il n'éprouve pas dans l'immédiat le besoin de méditer. Quand Spock lui tendit sa veste avec un air embarrassé, l'humain se demanda ce qui pouvait gêner le vulcain dans l'idée de lui prêter sa veste. Surtout après qu'il soit soit baladé torse nu pendant toute la journée d'hier. Mais il avait apprit à ne pas questionner chaque comportement étrange de Spock. Après tout, les différences culturelles entre humains et vulcains étaient énormes il le savait, et ce qui pouvait lui paraître anodin ne l'était peut être pas pour son ami. Aussi accepta t-il sans faire de commentaire, se disant qu'il pourrait toujours la redonner à Spock si le besoin s'en faisait sentir. Pour le moment, il l'enfila et dû reconnaître qu'une épaisseur de plus ce n'était pas désagréable. Et puis, elle avait été porté par Spock après tout... Il sentit ses joues le brûler et secoua légèrement la tête pour chasser ce genre d'idée de sa tête, priant que le vulcain ne se rende compte de rien. Il retourna à l'extérieur de la grotte, prêt pour une bonne exploration. S'ils espéraient trouver quoi que ce soit de comestible, ils allaient surement devoir marcher un bon moment.
- si seulement on avait une idée de l'endroit où l'on est, par rapport aux signes de vie qu'avaient capté les scanners... ça nous donnerait au moins une direction pour chercher.
Jim s'éloigna de l'entrée de la grotte et scruta les alentours, les yeux plissés pour ne pas être trop ébloui par la réverbération de la lumière sur la neige. Il repéra une masse neigeuse sur leur droite, qui pouvait être une sorte de colline, ou le dessus d'une grotte peut être. ça lui paraissait un bon début. Il la désigna du doigt à son ami en tournant vers lui un regard interrogateur :
- Qu'est ce que tu en dis?
Ce n'était pas très loin, et marcher ne leur ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 19:36

Il était de nouveau dehors, tout son équipement accroché à sa ceinture. Spock tira sur le bas de la simple couche de vêtement qu'il portait pour en lisser les plis, puis suivit la direction indiquée par Kirk. Sans un mot, il saisit son tricordeur et le mit en marche, braquant ses yeux sur le petit écran.
- Je ne détecte rien, mais il se peut que les circuits soient endommagés par le froid. Nous pouvons tout de même essayer.
Il raccrocha l'instrument à sa ceinture et prit la direction de la colline, qu'il voyait bien plus nettement que Jim. Le relief était peu marqué, et également recouvert de neige, pourtant, il paraissait moins hostile. Du coin de l'oeil, tandis qu'il marchait, sans dire un mot, il remarqua que son capitaine se frictionnait les mains pour se réchauffer. Il décrocha alors ses gants, eux aussi tenus à sa ceinture, et lui donna. La même teinte colora ses pommettes, non pas par honte, mais par embarras, car il espérait que Kirk ne remarque pas les sentiments qu'il éprouvait en prenant soin de lui. Lorsque le plus jeune les saisit, et que leurs doigts se touchèrent, il ressentit comme une décharge électrique, un frisson le parcourir. Son corps s'éveilla, et ses barrières s'ébranlèrent.
Espérant que Jim ne remarque rien de son trouble, il ferma les yeux, les sourcils froncés, et se concentra pour ramener son contrôle, ralentissant le pas pour n'avoir en tête que la logique. La tâche était ardue, et davantage quand son capitaine était près de lui, alors le faire lorsque leurs corps étaient en contact était impossible. Il espérait, même si c'était illogique, que Kirk ne se rapproche pas plus de lui, où il perdrait définitivement le contrôle sur ses émotions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 19:55

Jim demeura une nouvelle fois silencieux quand Spock lui prêta ses gants, remarquant une fois de plus la teinte verte sur le visage de son ami, et quad il effleura ses doigts il ressentit à nouveau la chaleur de son corps et du résister à l'envie de prendre sa main dans la sienne. ça n'aurait vraiment pas été une idée brillante. Il enfila les gants avec un sourire et un remerciement murmuré d'une voix chaude. Il n'était pas certain de savoir pour il avait murmuré cependant. Peut être le fait d'être seul avec Spock au milieu d'une immense étendu neigeuse? qui sait... Mais il remarqua que depuis ce matin, le vulcain semblait prendre très à coeur sa santé... Il ne pu s'empêcher de se sentir toucher et heureux. Il continua d'avance à bonne allure jusqu'à ce qu'il se rende compte que son ami traînait un peu, chose surprenante de sa part. Aussi Jim s'arrêta t-il pour l'attendre, ne voulant pas le laisser derrière. Il mourait d'envie de parler pour briser un peu le silence. non pas qu'il ne l'appréciait pas, mais il y avait quelque chose de très intime dans ce silence qui poussait les pensées de Jim à constamment se fixer sur Spock. Au point qu'il craignait autant qu'il désirait le moindre contact physique, redoutant que les pouvoirs mentaux du vulcain ne lisent directement das son coeur la nature de ses sentiments. Quand Spock fut à nouveau à la même hauteur que lui, il reprit sa route vers la colline. Qui s'avéra, quand il eu un peu gratter la neige, être en fait une sorte de tanière, visiblement abandonnée depuis longtemps, à en juger par les vieux os qui traînaient.
- au moins, on est sur qu'il y des créatures dans le coin... des... grosses créatures pour le coup... vu la taille de cet abri...
Ceci dit, il n'était pas vraiment spécialiste animalier non plus... Il grimpa sur le toit de la tanière pour avoir une meilleure vue des environs.
- de la neige, de la neige, et... oh! de la neige...
Il se tourna vers Spock avec un sourire désolé :
- ça n'est pas vraiment un bon début...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 20:47

Tandis que Jim grimpait sur le dessus du relief enneigé, Spock entra à l'intérieur, le phaseur à la main. Il avait senti quelque chose, une odeur particulière que son capitaine n'avait pas remarqué. N'entendant pas les paroles de Kirk, il descendit lentement, scrutant la pénombre. Les os craquaient sous son poids à chaque pas, et par assauts réguliers lui venait des bourrasques d'air chaud, comme une profonde respiration.
Quand il parvint au bas du tunnel, il faisait si sombre que même ses yeux de Vulcain ne lui permettaient pas de voir. Il saisit alors son appareil éclairant, régla l'intensité lumineuse au minimum, puis balaya la pénombre, attentif. Il retint un sursaut lorsqu'il aperçut, recroquevillé, une immense créature dont l'épais pelage broussailleux se soulevait à chacune de ses inspirations. Spock expira lentement, s'efforçant de garder le contrôle sur ses émotions, tandis que dans son esprit cheminaient plusieurs idées. La première : le danger. Etre en présence d'une telle bête n'était pas une bonne chose. La deuxième : la fascination. Il rencontrait une nouvelle espèce vivante, et son esprit de scientifique fourmillait de question, voulant tout mesurer et tout enregistrer. La troisième : la colère. Il anticipait, peut-être trop. Si la créature se réveillait et s'en prenait à Jim ? La quatrième, enfin : la faim. Lui qui était habitué aux repas végétariens se trouvait étrangement affamé en cet instant. Il sentait son sang bouillir de nouveau en lui, battre à ses tempes, brûler ses veines. Le pon farr revenait, et l'envie de tuer, autant que celle de s'accoupler, le taraudait, obsessionnelle. Pourtant, dans les derniers recoins de son esprit logique, il se refusait à tuer cette créature. D'une part parce qu'elle était innocente, d'une autre parce qu'elle était endormie, et enfin parce qu'il savait que la tuer n'arrangerait rien. Il devait tuer un Vulcain, ou tout autre être humanoïde pour être libéré de la fièvre.
Convaincu qu'il ne trouverait pas de quoi nourrir Jim dans cette tanière, il commença à prendre le chemin inverse et à remonter dans le tunnel, lorsqu'un grognement retentit entre les parois. Il s'immobilisa et tourna lentement sur lui-même en essayant de faire le moins de bruit possible. Mais c'était trop tard. La bête était réveillée. Plus grande qu'un ours, plus trapue, elle se levait, dominant le vulcain d'un bon demi-mètre. En grognant, la créature révéla deux rangées de longs crocs acérés et luisants, sûrement enduits d'un poison naturel. Spock déglutit, et la bête rugit de colère, avant de fondre sur lui. L'officier scientifique, dans un mouvement fluide et rapide, esquiva l'attaque, lâchant son phaseur dans le mouvement, avant d’asséner un violent coup de coude contre l'épaule de l'animal, qui cria de rage. Elle riposta, revenant à la charge, et Spock esquivait, pour attaquer à nouveau. A mesure que le combat durait, à mesure que la bête fatiguait, le Vulcain sentait son corps le brûler. Il sentait ses forces se décupler, sa colère l'aveugla, éclatant en lui comme un brasier géant et l'emporta dans son ardeur. Ses coups se firent violents, mortels. Les os de l'animal se brisèrent sous la force des attaques, son sang se répandait au sol, éclaboussait les parois de pierre, et mouchetait le visage et l'uniforme du commandeur. Et il s'écroula, mort.
Spock ne se contrôlait plus, il ne réalisa qu'après, lorsqu'il sortit de la tanière, quand il fut face à la banquise. Il avait tué. Certes, un animal féroce, qui l'aurait peut-être tué, lui. Mais c'était contraire à tous ses principes, à toutes ses valeurs, d'attenter à la vie de quelqu'un ou de quelque chose. Mais il avait tué. Il leva ses mains pleines de sangs devant ses yeux, écarquillés, ses pupilles dilatées, et il ressentit la honte, l'humiliation, la déception, au centuple. Il se serait suicidé s'il avait pu. Mais il ne le fit pas. Par égard pour Jim, parce qu'il ne voulait pas le laisser seul sur cette planète.
Alors, sans un mot, il s'éloigna, les épaules voûtées, et marcha dans la neige vers l'horizon d'un pas lent et traînant. Il voulait s'éloigner du massacre. Une larme apparut, et s'écoula sur sa joue tâchée de sang. Il s'arrêta et tomba à genoux, la tête baissée. Il voulait disparaître, honteux d'avoir attenté à la vie de cette créature. Le Vulcain baissa les yeux et vit de nouveau ses mains, rouges. Sans réfléchir, il se fit à les frotter frénétiquement avec la neige dans l'espoir de faire disparaître les traces de son crime.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 21:13

Quand Jim vit disparaître le vulcain dans la grotte il ne s'inquiéta pas immédiatement, continuant ses repérages visuels. Mais quand il perçut un rugissement provenant de la grotte son sang se glaça dans ses veines et il descendit la pente, retournant vers l'entrée. Il faisait trop sombre pour lui et sa lampe refusait de s'allumer. Mais il entendait des cris, non humains lui semblait il, des sons qu'il ne parvenait pas à identifier.
- Spock?!
Comme il ne recevait aucune réponse il s’apprêtait à entrer, lampe fonctionnelle ou pas, quand il vit son officier ressortir, l'air hébété, du sang sur le visage et les mains, mais la panique première que ressentit Jim en pensant qu'il était blessé se calma aussitôt quand il réalisa que le sang n'était pas vert.
- qu'est ce qui s'est passé Spock...?
Non seulement il n'obtint aucune réponse, mais en plus il constata que Spock avait l'air presque horrifié tandis qu'il observait ses mains ensanglantées. Avant que Jim n'ai pu faire un geste il le vit s'éloigner sans lui jeter un regard, comme s'il ne se rendait pas compte de sa présence. Il avait vu Spock se comporter très bizarrement ses derniers jours, mais là c'était différent... Pour que le vulcain ai l'air tellement perdu il fallait que quelque chose de grave soit arrivé. Tandis que la lampe de Jim s'allumait enfin, il décida de jeter un rapide coup d'oeil dans la grotte. Ce qu'il y vit lui suffit largement comme explication. Cette créature, quelle qu'elle soit, avait fait connaissance avec la fureur d'un vulcain... Et Jim connaissait suffisamment son ami pour savoir que tuer était contre ses principes. Il comprenait mieux l'air choqué de l'officier quand il était ressortit.
Le capitaine quitta la grotte aussi vite qu'il pu et chercha Spock des yeux. Il le trouva à genoux dans la neige, un peu plus loin, cherchant apparemment à se laver les mains. L'humain parcourut rapidement la distance qui le séparait de son ami et s'accroupit face à lui.
- Spock...
Il faillit tendre une main vers son visage mais stoppa son geste. A la place il ôta ses gants, trempés par la neige qu'il avait dégagé un peu plus tôt, et prit les mains du vulcain dans les siennes avec douceur, avant de nettoyer le sang qui si trouvait.
-ça va aller, Spock...
Quand il eu fini il les jeta plus loin et retourna son attention vers le vulcain. Spock, son Spock dans cet état... c'était insupportable. Il était plus que temps que ça cesse, d'une façon ou d'une autre. Le regard de Jim passa de la tristesse à la détermination. Tant pis si plus tard son ami lui en voulait, mais il le sauverait, contre son gré s'il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 21:51

HP : un petit conseil pour toi : essaie de mettre plus d'émotion dans ton texte, ça le rendra plus riche et plus agréable à lire Smile

Alors que Jim essuyait ses mains à l'aide des gants mouillés, Spock souffla, plus qu'il ne murmura, d'une voix faible, étranglée, suppliante. Son regard était fixe, humide, comme si ses barrière mentales, déjà rudement fragilisées, étaient sur le point de céder définitivement.
- Ne m'approchez pas... ne m'approchez pas... répéta-t-il.
Il ne voulait pas que la même rage qui l'avait animée plutôt reprenne le contrôle de son corps et le force à le tuer. La blessure émotionnelle n'en serait que trop forte, il serait incapable de supporter la culpabilité d'avoir anéanti la vie d'un homme tel que James Kirk. La colère semblait être passée, mais il sentait encore la brûlure de son sang, qui le consumait de l'intérieur.
Incapable de bouger, il resta agenouillé dans la neige, immobile, le regard toujours perdu dans le vague, son esprit, instable, essayant d'échapper à l'horreur de ses actes, tout en cherchant la logique de les accepter. Il trembla alors, et une nouvelle larme glissa sur sa joue blanche, alors qu'à l'intérieur, une nouvelle fissure lézardait le mur qui séparait sa raison de ses émotions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 22:06

Hp : oui je vais faire de mon mieux !

Jim sentit son coeur se briser quand il vit une larme couler sur la joue de Spock. la dernière fois qu'il l'avait vu pleurer, c'est quand il était mourant... Et il s'était juré, à son retour à la vie, de ne plus jamais voir son ami aussi désemparé. Il essuya doucement la larme et sans chercher à contenir plus longtemps toute sa tendresse à l'égard du vulcain, il le prit dans ses bras, l'enlaça, et glissa une main dans ses cheveux en murmurant :
- je suis désolé... mais j'aime autant me poignarder le coeur de suite que de te laisser seul...
Il caressa doucement les cheveux de son ami, essayant de transmettre dans son étreinte les sentiments qu'il éprouvait pour Spock. Il n'avait plus le coeur à les cacher, à prétendre être juste le bon ami qui reste à sa place. Il aimait le vulcain à en mourir, et il ne pouvait pas le perdre. Il n'y survivrais pas lui même.
- je suis là Spock... Je suis là... On s'en sortira tous les deux...
Il effleura de ses lèvres le front de son ami, n'osant aller plus loin dans l'immédiat. Déclarer sa flamme était une chose, mais jamais il ne l'imposerait à Spock. Il plongea ses yeux dans ceux du vulcain et appuya son front contre le sien. Il mourrait d'envie de l'embrasser, mais ce serait profiter d'un moment de faiblesse de la part de son officier. Jamais il ne se le pardonnerait. Ce qu'il ressentait pour Spock était bien trop pur, trop important pour qu'il salisse de tel sentiment par un geste regrettable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 22:28

HP : Ok Smile

De nombreux frissons ébranlèrent le Vulcain lorsque Jim le prit dans ses bras et caressa ses cheveux, ainsi que lorsqu'il embrassa son front. Ses gestes étaient doux, pleins de sentiments, et pourtant, Spock les vit que comme une marque de réconfort, comme si Jim agissait avec un petit animal blessé. Il lui était reconnaissant pour sa présence, pour son soutien, et pourtant, il ne supportait pas de savoir qu'il le voyait dans cet état. Sa fierté de Vulcain en souffrait.
Ses yeux bruns s'ancrèrent dans les orbes bleus du regard de Jim. Il le regarda, immobile, tenant ce lien silencieux entre eux. Il sentait son coeur battre un peu plus à mesure que l'échange durait, et ce-dernier diffusait en lui une agréable chaleur. Il savait à quoi elle était due, il savait aussi que les gestes de Jim, s'ils avaient été dictés par de l'amour, auraient pu répondre et déclencher les siens. Mais justement, Kirk n'était pas amoureux de lui. Il était seulement compatissant. Spock ravala alors ses sentiments et chassa la douce chaleur de son coeur. Il devait se contrôler. Embrasser son capitaine n'était pas digne de lui, même sous les assauts du pon farr. Il voulait, le plus possible, garder une image saine de lui. Même si celle-ci était fortement compromise par le meurtre de la créature.
Il trembla et, en gardant le contrôle, le plus possible, de ses gestes, il leva les mains et appuya sur les bras de Jim pour qu'il se recule, recomposant lentement et difficilement son masque d'impassibilité. Son regard retrouva sa teinte sombre habituelle.
- Capitaine, je souhaiterais méditer un moment. Pourriez-vous me laisser ?
Après l'aveu de Jim de ne pas le laisser seul, il ne savait pas si Kirk accepterait de s'éloigner, d'autant plus qu'ils devaient trouver de la nourriture rapidement pour que ce-dernier puisse manger. Mais Spock sentait au fond de lui qu'il aurait bien trop de mal à résister à l'appel de la colère, du sang et de la chair, s'il ne se calmait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 22:46

Jim du faire un effort surhumain pour ne pas résister quand Spock le repoussa. S'il avait cru que le vulcain, la veille, lui avait fait du mal en lui disant qu'il voulait qu'il garde ses distances, il se trompait. Spock ne pouvait pas ne pas comprendre, ne pas ressentir ce qu'il éprouvait pour lui. Est ce que même quand sa vie était en jeu, il ne pouvait accepter l'amour de Jim pour lui? Préférait il la mort plutôt que de juste accepter les sentiments de son capitaine? Bien sur, il n'était pas question de le contraindre mais... là c'était un peu trop pour lui... Un peu trop en trop peu de temps.
Quand son ami demanda à méditer, il ne répondit pas, serra les dents pour retenir les larmes qu'il sentait monter en lui et hocha simplement la tête avant de s'éloigner. Oh non il ne pleurerait pas. Il refusait de se laisser aller maintenant, et encore moins avec Spock dans le coin. Il ne pouvait pas montrer à son ami la blessure qu'il venait de lui infliger. Il marcha donc droit devant sans se retourner, luttant pour refouler ses sentiments dans un coin de son coeur, sans succès. Il ne prêta même pas attention à la direction qu'il prenait, il marcha juste en ligne droite jusqu'à ce que ses larmes soient plus fortes que lui et qu'il éclate en sanglot en tombant à genoux. Il se mordit la lèvre jusqu'au sang, se contraignant à pleurer en silence, refusant l'idée d'être entendu par Spock, même s'il était déja bien loin du vulcain.
- ça va aller, ça va aller, ça va aller... Se répéta t-il désespérément, essayant de respirer entre deux sanglots pour se calmer.
Il inspira de grandes bouffées d'air froid et eu l'impression que ses poumons se glaçaient, mais au moins il cessa de sangloter. Quelques larmes coulèrent encore le long de ses joues, mais il hâta de les essuyer rapidement. Il prit son communicateur, faillit appeler Bones, puis se ravisa, refusant de parler de ça sur une ligne publique. Il rangea l'appareil et après quelques minutes il se releva lentement, le coeur toujours en miettes, mais sur son visage, rien ne pouvait trahir son désespoir, à part ses yeux rougis par les larmes et une goutte de sang séchée sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 23:02

HP : Oh bah c'est tout de suite mieux, continue comme ça Smile

Une fois seul, l'officier scientifique s'assis en tailleur et joignit ses mains afin d'évacuer toute émotion. Si Vulcain existait encore et si le temps ne lui manquait pas, il aurait demandé à pratiquer le rituel du Kolinahr, afin que son esprit soit serein jusqu'à la fin de ses jours. Mais il ne pouvait pas. Il n'y avait plus de Vulcain, et il lui restait un peu plus de huit jours avant de mourir. Même s'il souhaitait se lancer dans ce périple en cet instant, il n'avait pas les guides, les instructions et le calme nécessaires. Il était seul, il devait affronter son pon farr seul.
En se concentrant, il parvint, au fur et à mesure que les minutes s'égrainaient, à renforcer les barrières qui enfermaient ses émotions. Il savait qu'elles demanderaient à sortir à nouveau, mais dans l'immédiat, elles étaient contrôlées. A chaque fois, cela devenait plus difficile et lui demandait plus de temps pour y parvenir, et il savait que quelques jours plus tard, il ne serait plus en mesure de se contrôler. Il devrait donc s'isoler pour mourir, ou risquer d'attenter à la vie de celui qu'il aimait. Et ceci était inacceptable. Evidemment, Kirk ne serait pas facile à berner, il serait plus attentif à chaque instant, à chaque crise du Commandeur, surveillant la folie qui s'emparait peu à peu de lui.

Plus loin derrière lui, dans la poche du capitaine, le communicateur sonna. C'était le médecin de bord :
- Jim, je viens aux nouvelles. Comment allez-vous ? Avez-vous trouvé de la nourriture ? Nous, ça n'avance pas trop, M. Scott ne sait toujours pas pour combien de temps nous en avons avec les réparations. J'espère que le gobelin ne t'en fait pas trop voir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Ven 24 Oct - 23:36

ok ^^

Jim mit quelques instant avant de répondre et quand il le fit ce fut avec une voix un peu étranglée :
- on s'en sort pour l'instant... on a pas vraiment trouvé à manger... Ou peut être que si... j'ai pas vérifié...
- hey ça va? T'as une drôle de voix Jim... quelque chose est arrivé?
- non, non... ça va... c'est surement la communication qui passe mal...
Au silence qui suivit il se douta que Bones ne le croyait pas une seule seconde. Quand son ami reprit la parole, ce fut d'un ton plus réconfortant :
- on va dépêcher autant qu'on peut Jim ok? je suis sur qu'on va sauver Spock...
- tu comprends pas... il ne veut PAS être sauvé... il n'essaie même pas... C'est... j'ai essayé de.. Il est juste... résigné...
- attends tu as essayé quoi?
- Bones si je le perd je... Je sais pas ce que je vais devenir... Je sais même pas si j'aurais la force de continuer je...
- ok arrête toi là! je ne sais pas ce qui se passe là en bas, mais il n'est pas question qu'un de vous meure! Si le gobelin a décidé de mourir navré pour lui mais en tant que médecin de bord je ne lui en donne pas la permission!
Jim émit un petit rire, vide de l'habituelle joie qui le caractérisait :
- je crois pas qu'il en ai quelque chose à faire de ton avis...
- et moi j'en ai rien à faire du sien!
Jim ne répondit pas, l'espoir qu'il avait eu hier de sauver Spock était en train de lui glisser entre les doigts aussi sûrement que son coeur sombrait dans le désespoir. Mais Bones n'était pas le genre à le laisser comme ça :
- tu vas te secouer un peu, trouver de quoi manger, même des racines s'il le faut, et vous allez arrêter vos conneries! Et c'est un ordre!
Cette fois le rire du capitaine sonna un peu plus vrai aux oreilles du médecin. Il se sentait frustré de ne pas pouvoir être en bas avec ses deux amis... oui même le gobelin était un ami... parfois.
- à vos ordres docteur...
- je rêve.. je suis médecin pas psychologue! Spock est dans le coin?
- non... je l'ai laissé méditer...
- et ben retourne le voir. C'est dangereux de rester seul pour lui comme pour toi.
- je lui dirais... autre chose?
- non... mais je rappellerais dans la journée pour prendre des nouvelles ok?
- ok Bones... et... hum... merci vieux...
- de rien... Bones terminé.
La communication cessa et Jim rangea l'appareil dans sa poche de pantalon. Son ami lui avait redonné une étincelle d'espoir, mais la lame dans son coeur était toujours là, profondément plantée. il n'avait pas réellement envie de retourner voir Spock dans l'immédiat. Il n'était pas certain qu'il n'allait pas se remettre à pleurer, et ça lui faisait honte. Pleurer devant le vulcain ce serait l'humiliation la plus totale. Mais il devait honorer leur amitié. Veiller sur lui, jusqu'au bout et quelle que soit la fin de ce triste épisode de leurs vies. Il lutta donc contre tout son instinct qui lui hurlait de fuir encore plus loin, et se retourna, cherchant le chemin qu'il avait emprunté à l'aller. Il retrouva ses propres traces et entama la route jusqu'à Spock. Il n'avait pas cru être parti si loin, il discernait à peine  la silhouette de son ami à l'horizon. Et si Spock en avait profiter pour partir? Aller se terrer dans un coin pour mourir? Jim sentit son coeur se serrer à cette pensée. Intérieurement il se maudit d'avoir cédé à son chagrin et d'avoir abandonné le vulcain derrière lui. Et si quelque chose lui était arrivé? comment avait il pu partir ainsi?! ce n'était aps le cas, puisqu'il le voyait à l'horizon, mais la fatigue, le froid et la faim l'empêcher de réfléchir clairement.
L'humain était si concentré sur sa rage dirigée envers lui-même qu'il ne réalisa que trop tard, que les craquements qu'il entendait depuis quelques secondes provenaient du sol. Et ce qu'il croyait être de la terre recouvert de neige, était en fait le surface d'un lac ou d'un fleuve. Il s'arrêta net, retenant même son souffle, par réflexe, comme si ça allait l'aider. En regardant mieux il vit la surface gelée qui était dissimulée sous une couche de neige un peu plus fine que sur la terre. Un craquement plus fort que les autres se fit entendre et il sentit le sol sous ses pieds bouger. Il tenta un pas en avant pour se dégager de la partie fissurée mais ça ne fit qu'aggraver la situation. Il sentit la peur monter en lui mais il devait se contrôler. S'il parvenait à s'allonger sur la surface il pèserait moins sur une seul point de la surface et il pourrait peut être...
Avant qu'il n'ait le temps de faire quoi que ce soit, il y eu un grand bruit et la glace céda complètement.
- SP...!!
Jim se sentit tomber et l'eu imbiba aussitôt ses vêtements, le glaçant jusqu'aux os et l'entrainant vers le fond. Il tenta de bloquer son souffle, et retira sa veste qui l'alourdissait, mais le froid mordant le paralysait à toute vitesse et il sentait l'oxygène lui manquer. Il tenta désespérément de s'agripper au bord de la glace mais elle s'effrita sous ses doigts. la brûlure dans ses poumons devint insupportable et il expira tout l'air qu'il y avait contenu. Il vit les bulles s'élever à la surface, et alors qu'il coulait vers le fond, ses pensées se tournèrent vers le vulcain. Il allait mourir là... le laisser seul... il n'aurait même pas eu le temps de lui dire qu'il l'aimait...
Spock... Spock... je suis... désolé... pensa t-il en fermant les yeux et perdant peu à peu connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 7:52

Il tentait de rester concentré quand, au loin, il entendit un craquement. La bulle dans laquelle il s'était enfermée explosa et il se redressa soudainement, les sens en éveil, oubliant ce qui avait pu se passer dans la tanière. Le son lui était familier, non pas qu'il l'avait déjà vécu, mais il l'avait entendu sur des enregistrements à l'Académie. Et ce n'était pas bon signe. Il chercha alors des yeux, le coeur battant, n'ayant que le nom de son capitaine dans son esprit, quand il vit une petite gerbe d'eau. Sa gorge se noua, et sans réfléchir, il se précipita dans sa direction, à vive allure. Poussé par l'adrénaline et la peur de perdre Jim, il semblait voler sur la neige, ne s'enfonçant qu'à peine dans la poudreuse. Et sa crainte augmentait à chaque instant, tandis que son cerveau calculait les probabilités de survie en fonction du temps passé dans l'eau gelé. Pourtant, quand il arriva au bord de la trouée, qui laissait voir les remous d'une dernière expiration, il ne réfléchit pas. Il se débarrassa de son haut et de son pantalon, guidé par l'intuition que Kirk en aurait plus besoin que lui, puis il plongea, presque nu, dans l'eau glaciale. Le mordant du froid l'attaqua un instant, bloquant l'air dans ses poumons pendant une fraction de seconde, puis il rappela à lui son contrôle, sa logique, et il scruta la pénombre des profondeurs. Un reflet métallique attira son attention. C'était lui. Sans tarder, il nagea vers le fond, repoussant le plus possible la panique et l'angoisse pour se concentrer sur son sauvetage. Il avait peur, aussi, que ce ne soit pas Jim. Et s'il sauvait la mauvaise personne ? Non, toute personne en danger avait besoin d'aide. Mais peut-être que Jim était ailleurs, et en danger. Non, ça suffit. Il devait suivre son intuition première. Un rictus dépité s'étira sur ses lèvres à cet instant. Une intuition... voilà qu'il se mettait à agir comme les humains.
Après un énième mouvement, il aperçut la main de Kirk, tendu vers la surface, comme s'il voulait s'y accrocher, et il la saisit, soulagé de l'avoir retrouvé. Il le prit contre lui, prit appui sur le bord d'un rocher et s'expulsa vers la sortie, alors qu'il voyait l'eau commencer à geler à nouveau. Son visage creva la surface dans un remous d'air expulsé. Il s'appuya sur la glace, ruisselant, puis sortit son ami du froid, le souffle court.
Après s'être écarté de la faille dangereuse, et d'avoir récupéré ses vêtements abandonnés, il allongea son ami sur le sol, le débarrassa de ses vêtements mouillés, et le palpa, cherchant désespérément comment faire sortir l'eau coincée dans ses poumons. Il devait le sauver, il le devait. Jamais il ne se pardonnerait de l'avoir laissé seul. Ses mains, raidies par le froid de l'eau, volaient sur son corps, touchant ses bras, ses jambes, son torse. Que devait-il faire ? Il n'était pas médecin.
Il se rappela alors les gestes de survie élémentaire, et s'y adonna sans une réflexion de plus. Il pinça le nez de son capitaine, se pencha, et souffla de l'air dans sa bouche, plusieurs fois, vérifiant que son torse se soulevait. Spock posa ensuite ses paumes sur son buste, prit garde à ne pas appuyer trop fort, et chassa l'air et l'eau. Il recommença l'opération de nombreuses fois, en proie au désespoir, réalisant qu'il était peut-être déjà trop tard. Quelques larmes de tristesse et de colère faisaient route sur ses joues, tandis qu'il murmurait, inlassablement, comme une prière.
- Revenez... je vous en supplie, revenez... Ne me laissez pas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 8:55

La première sensation qu'il ressentit fut la désagréable brûlure de l'eau froide ressortant de ses poumons qu'il recracha, prit d'une violent quinte de toux. Puis l'air revint dans ses poumons et il en inspira de grandes bouffées avec soulagement. Son esprit était confus, il ne se rappelait pas clairement où il était ni pourquoi il y était, tout ce qu'il ressentait c'était un froid glacial et quelque chose de chaud sur la poitrine. Quand il ouvrit les yeux, son regard se posa sur Spock, penché au dessus de lui, les mains sur sa poitrine, et des larmes coulants sur ses joues. Encore hagard, Jim voulu parler, essayer de demander ce qui se passait, ne comprenant pas la raison de ses larmes qui l'attristait. Puis ses yeux regardèrent autour de lui et il se souvint. La réalité lui revint à la figure subitement, et avec elle, la brûlure du froid, la douleur dans sa poitrine et une brève panique en se souvenant qu'il avait faillit se noyer. Il fut prit de violents tremblements, liés au froid, mais aussi à l'angoisse. Il comprenait mieux la situation maintenant. Il avait faillit y rester, et Spock l'avait sauvé... Spock qui avait les larmes aux yeux, sûrement paniqué à l'idée de perdre Jim encore une fois... Et malgré tout ce qui s'était passé auparavant, l'humain ne pu se contrôler quand son coeur se mit à battre plus vite en réalisant que Spock tenez quand même à lui... même s'il n'éprouverait jamais les mêmes sentiments que lui.
- Hey... Merci... ça va devenir... une habitude...
Sa voix était un peu rauque et il fut prit d'une nouvelle quinte de toux qui dura un long moment, le laissant à bout de souffle. Il avait l'impression d'être dans le brouillard, son cerveau était confus et en parvenait pas à se focaliser sur la situation. Tout ce qu'il percevait clairement c'était le mélange du froid et de la chaleur émise par Spock. et la fatigue, subite et intense, il aurait tellement voulu fermer les yeux, et s'endormir la maintenant... Mais une petite alarme dans sa tête lui disait que c'était un piège dû au froid et que s'il dormait maintenant il ne faudrait pas longtemps pour qu'il meurt gelé. Il rouvrit les yeux, luttant contre ce sommeil indésirable, cherchant un point d'ancrage, et ce fut tout naturellement que ses yeux se plantèrent dans ceux de Spock, que sa main raidit par le froid vint se placer sur celles de son ami et que son esprit s'accrocha à l'idée qu'il ne pouvait pas abandonner le vulcain. Il devait rester éveiller, rester vivant, quoi qu'il arrive, il ne voulait pas lui causer plus de peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 9:22

Le Vulcain était désespéré, pensant qu'il était finalement incapable de sauver celui qui était le plus cher à son coeur. Il continuait d'appuyer sur ses côtes en un massage cardiaque irrégulier. Sa vue était brouillée par ses larmes et ses mains tremblaient. Il ne pouvait pas. Il en était incapable. Pourquoi ne pouvait-il le faire ?
Soudain, il entendit une voix faible, rauque, étranglée, et il s'arrêta, stupéfait. Jim était en vie. Jim était en vie. Soulagé, il tint son regard pendant quelques instants, soulagé, et il se pencha sur lui, sans réfléchir. Son coeur battait la chamade, son esprit, encore engourdi par la panique, ne l'alerta qu'une fraction de seconde avant qu'il ne fasse l'irréparable. Son visage était proche du sien, il pouvait sentir son souffle tiède sur ses lèvres. Pourtant, reprenant difficilement le contrôle de ses émotions, il se fit violence et se contenta de prendre son ami dans ses bras, le serrant contre son torse nu et chaud. Il était froid contre sa peau. Spock le relâcha alors, doucement, et en ignorant ses joues verdies, il lui tendit ses propres vêtements, secs.
- Mettez ça, vous vous réchaufferez.
Il se leva ensuite, embarrassé et s'éloigna de quelques pas. Il amena sa main à son visage, constatant sa chaleur et réalisant ce qu'il qvait failli faire. Il en avait manqué de peu pour qu'il l'embrasse, à la manière des humains, en plus. Il ne se comprenait pas. Pourquoi ? Enfin, bien sûr, il savait qu'il l'aimait, mais il n'aurait jamais imaginé qu'il aurait envie de toucher ses lèvres des siennes. Sa part humaine commençait à bien trop s'exprimer. C'est à ce moment que le commandeur compris la dangerosité de sa situation. Il pensait avoir le contrôle sur ses émotions, mais il se trompait. Depuis le début du pon farr, c'était ses émotions qui cherchaient à avoir le contrôle sur sa logique. Il pâlit. Ce n'était plus qu'un question de temps avant qu'il n'attaque son capitaine.
Quand celui-ci fut habillé, Spock se pencha et récupéra les vêtements trempés pour les enfiler, ne supportant pas d'être quasiment nu en cet instant. Il ne craignait toujours pas le froid, mais il avait honte de s'être laissé aller à la tristesse et au désespoir. Il pensait qu'il valait plus que cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 9:41

Le cerveau de Jim fonctionnait encore au ralentit pourtant il aurait juré que Spock allait l'embrasser. Il avait sentit sa chaleur, son souffle, il était certain que...
S'il n'avait pas été en si mauvaise position, ça l'aurait faire rire. Il devait avoir le cerveau complètement gelé pour imaginer ce genre de chose. Pourtant quand son ami le serra contre lui, Jim ne put que soupirer d'aise et fermer les yeux, enfin blottit contre Spock. Depuis deux jours il ne demandait pas mieux que de se glisser dans les bras du vulcain. Et il fallait que ça arrive à un moment où il n'avait pas suffisamment de coordination physique pour l'enlacer. A croire que le destin se foutait littéralement de lui jusqu'au bout. Mais cet instant fut bien trop court à son goût et c'est avec regret qu'il accepta de s'écarter et d'enfiler les vêtements de son ami avec des gestes rendus maladroits par le froid. Ils étaient imprégnés de l'odeur et de la chaleur de son officier et il ne put s'empêcher de fermer les yeux quelques secondes, savourant ce moment, imaginant ressentir la même chaleur, respirer la même odeur, mais avec le vrai Spock dans ses bras... Il rouvrit les yeux pour revenir à la réalité. Même s'il se sentait un peu mieux, il tremblait toujours, et il n'avait qu'une envie, retourner près du feu, et peut être dormir un peu, une fois en sécurité. Il tourna les yeux vers Spock qui semblait être retourner à son état de silence gêné et après l'effusion dont il avait fait preuve au réveil de Jim, il semblait à nouveau vouloir se tenir à distance. Dans une autre situation, son capitaine aurait sûrement insisté pour qu'il sorte de sa bulle, mais il n'était pas en état pour une quelconque discussion.
- est ce qu'on peut retourner au feu...?
Il espérait bien que le vulcain n'allait pas le laisser seul, incapable qu'il était de dire s'il arriverait sans encombre à la grotte. Et puis il avait besoin de la présence de son ami avec lui. Si pour l'instant il n'en montrait rien, il n'oubliait pas qu'il avait faillit mourir pour la seconde fois, et il sentait, caché dans un coin de son cerveau, l'angoisse qui n'attendait qu'un signe de faiblesse de sa part pour se montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 9:58

Il était en effet plus sage de retourner dans la petite caverne où ils avaient élu domicile. Pourtant, il se rappela que Kirk n'avait toujours rien à manger. C'est alors qu'une idée lui vint. Sans dire un mot, il se dirigea vers la tanière, située plus loin. Il y avait laissé une créature. Et à défaut, sa chair pouvait nourrir son ami. Il sentait d'ailleurs sa présence derrière lui, et il ralentit le pas, lui permettant de le rattraper pour se tenir à sa hauteur.
En lui faisant signe de rester dehors, il pénétra dans l'antre, chassa loin de son esprit me souvenir du carnage, et s'approcha de la carvasse ensanglantée. Il en arracha deux pattes, puis ressortit. Son visage était grave. Voir l'horreur dont il était capable, maintenant qu'il était conscient de ce qu'il faisait, le rendit davantage honteux encore.
Le commandeur rejoignit son ami à l'extérieur puis reprit le chemin de la caverne, plongé dans un mutisme inhabituel. Il repensait à ses gestes, à ce qu'il avait fait et failli faire. Rien pour lui n'était pire que de perdre l'amitié et le respect de son capitaine. Il souhaiterait presque que le pon farr le tue dans l'instant.
Non, il devait vivre. Pour protéger Kirk. Une fois qu'ils seraient hofs de danger, il pourrait laisser les vieux instincts Vulcains achever sa vie. Il était déjà bien assez humilié pour toute une vie.
Quand il arriva dans la caverne, il reprit son phaseur et ralluma le feu, dont les braises souffraient sur la terre. Les flammes apparurent rapidement. Le contact humide des vêtements de Jim sur son corps étant désagréable, il pensa les enlever pour les faire sécher. Il lança alors un regard à son capitaine, assis près du feu.
- Je vous serais reconnaissant de ne pas trop poser le regard sur moi, Capitaine.
L'officier scientifique retira lentement les vêtements mouillés. Vulcain, il n'avait pas conscience que son corps musclé pouvait plaire. Il s'assis alors dans un coin de la petite grotte, après avoir étendu les étoffes sur le sol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 10:18

Quand Jim vit son ami revenir avec deux pattes de la créature tuée plutôt, son estomac se rappela à son bon souvenir. Plus de 24h sans manger, une montagne russe d'émotion et un bain glacé l'avait plus qu'affamé. Mais se souvenant de l'expression de Spock quand il avait tué la créature il préféra demeurer silencieux et ne pas en discuter. Il marcha jusqu'à la grotte, et une fois le feu rallumé il s'assit puis se roula en boule comme un animal blessé. Quand Spock prit la parole, il leva les yeux vers lui juste à temps pour voir le vulcain ôter les vêtements trempés. Le souffle de Jim se bloqua dans ses poumons, une chaleur familière embrasa son corps et il passa sa langue sur ses lèvres devenu étrangement sèches. Sûrement, son officier ne se rendait pas compte à quel point il était désirable, sans quoi il aurait su que demander à son capitaine de ne pas "trop poser le regard" sur lui c'était à peu près aussi impossible pour lui que d'arrêter de respirer. Il essaya pourtant, en fixant les flammes et en essayant de se dire que la chaleur qu'il sentait venait du feu, et pas de l'excitation physique qu'il ressentait dans l'immédiat. Pourtant à travers les flammes, il devinait la silhouette de Spock, bien qu'il eu décidé de s'installer loin de lui, et il devinait sans mal la forme des muscles, le reflet des flammes sur ses cheveux d'ébène, le contours délicats de son visage, et le coeur de l'humain battit plus fort dans sa poitrine. Accompagné d'une douleur imaginaire et pourtant vive, celle qui lui rappelait qu'il contemplait une personne inaccessible. De dépit et de chagrin il émit un gémissement proche de celui d'un animal blessé et se contraignit à fermer les yeux.
La chaleur commençait à faire son effet, et son cerveau à présent bien réveillé, ne voulait plus le laisser paisiblement s'endormir. Le déception et la tristesse qu'il avait éprouvé quelques heures, ou était ce quelques minutes, plus tôt étaient en train de lui revenir en tête. La chaleur et l'excitation retombèrent, laissant place à un horrible vide dans son coeur, un noeud à l'estomac et une nouvelle envie de pleurer à laquelle cette fois, il ne céda pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 11:46

Concentré, refusant les émotions et les sentiments, le Vulcain gardait le regard braqué sur les flammes dansantes. Son esprit semblait ne pas vouloir le laisser en paix, le torturant en lui rappelant ce qu'il avait vécu plus tôt. Le massacre de la créature. La noyade de Jim. Et le moment où il avait failli se laisser aller et l'embrasser. Son coeur battit plus durement contre son flanc et il posa la main dessus, le sentant palpiter avec acharnement contre ses doigts. Ce n'était pourtant qu'un organe, pourquoi son rythme s'accentuait quand il pensait à Kirk ? Cela n'avait rien de logique. Mais il savait que son amour pour lui, en dépit d'être illogique, en était la raison.
Les images se succédaient devant ses yeux. Il revoyait le sang, l'horreur, la mort, le corps sans vie de Jim entre ses bras. Il se recroquevilla sur lui-même, son visage dans ses bras et expira lentement, perdu, torturé.
Pourtant, un son parvint à son oreille sensible. Une plainte étouffée. Son regard s'ancra dans celui, désespéré, de son capitaine. Il mourrait d'envie de s'approcher de lui, de le prendre dans ses bras, de prendre soin de lui, de le protéger. Mais il ne pourrait le faire que dans une moindre mesure, ne voulant pas céder à la force de ses sentiments ni à celle de des émotions. Certes, il l'aimait. Certes, le pon farr avait affaibli sa retenue et sa logique, mais il n'en restait pas moins un Vulcain. Il agit alors, à sa manière.
- Capitaine, vous devriez manger. Votre corps en a besoin.
Le Premier Officier resta à sa place, dans le coin de la caverne, observant l'homme qu'il aimait. Il aurait tellement aimé l'avoir près de lui. Il céda alors à cette envie, mais en la retenant tout autant.
- Aussi, si vous avez froid, j'aimerais que vous me le disiez, je pourrais faire quelque chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 12:00

Dans une certaine limite, Jim se dit que Spock avait raison. Il se sentait affaiblit et affamé, mais le noeud dans son estomac était toujours là, et il n'était pas certain de pouvoir avaler quoi que ce soit. Il fit l'effort de se relever et de s'asseoir, essayant de réfléchir à ses prochaines actions concernant la nourriture quand la proposition de son ami vint stopper toute réflexion. Faire quelque chose? Est ce que le vulcain accepterait de le laisser se lover contre lui ? Jim résista d'abord à cette idée, se disant que ce n'était qu'une proposition "logique" de la part de son officier, et que surement Spock n'avait pas vraiment envie de ce genre de contact à l'heure actuelle. mais d'un autre coté, une petite voix vint lui souffler que ce serait peut être sa seule occasion d'être enfin proche de celui qui occupait son coeur. Peut être sa seule chance, dans une situation ou il n'était plus sur de savoir s'ils s'en sortiraient. Profiter de la situation ne faisait normalement pas parti de son comportement, il était certain que s'il restait encore un peu devant le feu, cela suffirait à le réchauffer, peut être. Mais il savait aussi à quel point la vie pouvait être cruelle, et une occasion manquée pouvait ne jamais se représenter. Il tourna donc les yeux vers Spock et hocha lentement la tête en murmurant :
- si tu peux y faire quelque chose... j'aimerais bien, s'il te plait...
Tant pis si c'était mal, à cet instant, tout ce que Jim voulait c'était la présence du vulcain près de lui. Il était fatigué, il avait faim, mais il n'arriverait pas à se détendre sans Spock à ses cotés, il en était certain. Et tant pis si c'était reculer pour mieux sauter, et qu'il savait qu'une fois réchauffé, il serait à nouveau rejeté et blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 13:53

Le Vulcain hocha lentement la tête, puis se leva, doucement, sans un bruit. Il traversa la caverne, en foulant la terre de ses pieds nus, puis se pencha pour ramasser les deux pattes de la créature qu'il avait ramené plus tôt.
- Il faut d'abord que vous mangiez.
Il s'approcha de Jim, fouilla dans les poches de matériel scientifique et de survie accrochées à la ceinture, et en sortit un couteau, avant d'aller s'installer près du feu, en tailleur. L'officier prit alors le premier des deux membres et commença à en enlever la peau, l'arrachant grâce à la lame affûtée. Du coin de l'oeil, il vit Jim baisser la tête, et son impression était que son capitaine avait froid, puisqu'il ne pouvait imaginer qu'un réalité, il était déçu de ne pas pouvoir se blottir contre lui dans l'immédiat. Spock détourna alors les yeux, les baissant sur le futur repas de son ami, et, ignorant ses joues brûlantes par l'embarras - et heureusement pour lui, le pon farr semblait le laisser tranquille pour le moment - il reprit, de sa voix basse.
- Mais vous pouvez venir tout de même, si vous le souhaitez.
Sans attendre de réponse, il se remit à enlever la peau coriace du moignon. Il savait que ses joues étaient colorées, il le sentait à leur chaleur, ainsi que la pointe de ses oreilles, et la partie charnue de ses lèvres, qui ne rêvait que de goûter la peau de son supérieur.
Non ! Il ferma soudainement les yeux. Il devait contrôler le pon farr. Il ne devait pas se laisser faire. Résister était le seul moyen de sauver Kirk de sa folie.
Il expira alors lentement et reprit sa tâche, attendant que son ami viennent s'appuyer contre lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selek

avatar

Féminin Messages : 458
Date d'inscription : 15/10/2014
Age : 25
Localisation : Romulus

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 14:07

Jim se sentit quelque peu frustré et déçu quand Spock, au lieu de venir s'asseoir près de lui préféra s'occuper de la nourriture. Il baissa la tête mais essaya de se dire qu'au fond, c'était simplement que le vulcain prenait soin de lui. Après tout il avait raison, s'il ne mangeait pas il finirait par s'affaiblir ou s'évanouir. Il fit donc contre mauvaise fortune bon coeur, mais quand son ami lui dit qu'il pouvait venir malgré tout, il ne laissa pas filer cette occasion. Il se leva et vint s'asseoir près de Spock avant de se blottir contre lui. Il ferma les yeux, se laissant envahir par un bien être sans limite, et appuya sa joue contre l'épaule de son ami. Il devait faire un effort surhumain pour ne pas laisser tomber son calme apparent et embrasser Spock sur le champ. Il était tellement proche, il suffisait de quelques centimètres pour déposer un baiser sur ses lèvres, la pointe de ses oreilles qu'il rêvait de toucher, son cou...
Jim rouvrit les yeux en sentant ses joues le brûler et essaya de chasser de son esprit toute pensée trop intime. Il avait presque oublier que Spock était télépathe, et il était certain que son officier ne le laisserait plus s'approcher de lui s'il savait ce que son capitaine imaginait... Il décida de garder autant que possible le contrôle sur ses envies et se contenta de profiter du moment.
- merci Spock... ça va déjà mieux...
Mais mieux ou pas, il était bien décidé à ne pas bouger tant que Spock ne le repousserait pas une fois de plus. Aussi il se cala confortablement et regarda le vulcain préparer la viande.
Je dois avoir un coté maso malgré tout... Songea Jim en se disant qu'il savait pertinemment qu'il finirait par être rejeté une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syhta

avatar

Féminin Messages : 735
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Assistante-secrétaire

MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   Sam 25 Oct - 14:35

Sentir la joue de Jim sur son épaule, et son corps, encore tiède, si près de lui, lui donna une violente bouffée de chaleur. Le sang lui monta au visage et en cet instant, il devait être aussi vert qu'un haricot. Il espéra pourtant, malgré l'illogisme de cette envie, purement humaine, que le capitaine ne remarquerait rien, et il se concentra sur la préparation de la viande. Mais malgré sa concentration, son esprit revenait sans cesse vers Kirk, dont il sentait le souffle dans son cou, ce qui le faisait frissonner. Il fit appel à toutes ses forces mentales pour repousser ses désirs, et s'attela à retirer les moindres parcelles de peau sur les deux moignons. Une fois cela fait, et tellement obnubilé par son contrôle sur ses émotions qu'il n'avait pas perçu les pensées de Jim, il dégagea une partie de l'os du membre pour la tenir au-dessus du feu, dans la main opposée au côté où se trouvait son ami. Doucement, sans vraiment y penser, son autre bras passa autour de sa taille et il le ramena vers lui, sans un mot. Le Vulcain espérait seulement que Kirk ne percevrait pas les battements rapides et irréguliers de son coeur.
- Vous pourrez bientôt manger, fit-il à voix basse en surveillant la cuisson de la viande.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frisson part. 4 (Selek/Syhta)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frisson part. 4 (Selek/Syhta)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Remix LP, Part. II (G-Funk/R&B)
» Pot de départ pour Gijon
» Quel type de corde quand on part de ZERO ?
» Gares de départ
» Cherche un voyage organisé au départ de la Belgique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Kirk / Spock :: Holoprogramme - RPG :: Dans l'espace :: Planètes glacières-
Sauter vers:  

Boutons from Pointy EarsCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit